Analyse sensorielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'analyse sensorielle est un ensemble de méthodes permettant de mesurer les perceptions sensorielles (vue, ouïe, odorat, goût, toucher). On parle aussi de sensométrie ou de métrologie sensorielle.

L'analyse sensorielle est fondée sur trois niveaux métrologiques : percevoir, identifier, discerner. À l'aide de descripteurs elle s'attache à avoir un point de vue objectif sur le ressenti.

Le principal problème de ces méthodes est que les sens ne se limitent pas à une réaction physiologique à un stimulus, mais prennent en compte l'expérience de la personne, son vécu, son état d'esprit (humeur), son environnement (ambiance)…

Métiers de l'analyse sensorielle[modifier | modifier le code]

De nombreux métiers sont basés sur les capacités d'analyse sensorielle d'un professionnel.

Outils[modifier | modifier le code]

Un certain nombre d'outils ont été inventés afin de faciliter l'analyse sensorielle  :

Les outils de manipulation

Les référentiels sensoriels.

  • Le référentiel visuel Pantone®, inventé en 1963 par Lawrence Herbert.
  • Le référentiel olfactif Le Champ des Odeurs®, inventé en 1983 par Jean-Nöel Jaubert.
  • Le référentiel tactile : Sensotact®, inventé en 2007 par Sebastien Crochemore, Frederic Legay, christine Millot, Jean François Quiniou et Claude Roques Carmes.

Analyse et marketing sensoriels[modifier | modifier le code]

Les applications sont nombreuses. Lors de la conception d'un produit, l'analyse sensorielle sera mise en œuvre afin de rendre le produit plus « séduisant » pour le client, mais aussi plus confortable, plus ergonomique.

La plupart des enseignes de la grande distribution en France utilisent cette méthode pour améliorer leur part de marché, notamment dans le domaine du secteur agroalimentaire. Les études correspondantes sont souvent sous-traitées par les grands groupes à des sociétés spécialisées dans ce domaine d'études.

La fiabilité de ces études[1]dont la rigueur scientifique n'est pas démontrée est quelquefois controversée, ainsi que par le comportement de certains acteurs du secteur.

Quelques exemples montrant la complexité des sens[modifier | modifier le code]

  • Alimentaire
    • si l'on colore des yaourts avec des colorants sans goût, une personne goûtant un yaourt coloré en jaune pourra avoir l'impression de manger un yaourt à la vanille, alors que s'il est en rose, elle pourra avoir l'impression de manger un yaourt à la framboise.
  • Automobile
    • l'odeur est la première chose que l'on perçoit lorsque l'on ouvre une voiture, elle est donc particulièrement étudiée ;
    • le bruit de fermeture d'une portière est étudié pour être rassurant.

Démarche[modifier | modifier le code]

L'analyse sensorielle se pratique avec un panel : groupe de sujets (par exemple dégustateurs) volontaires, représentatifs de la population ciblée. Ces sujets pourront être "naïfs" ou "profanes", c’est-à-dire sans connaissance particulière, soit suivre des séances « d'entraînement » au cours desquelles on leur apprendra à mettre des mots sur des sensations, à rechercher des sensations auxquelles on ne prête ordinairement pas attention. Par exemple, lorsque l'on mange une pomme, outre le goût, il y a la couleur, la brillance, le bruit lorsque l'on croque, la résistance sous la dent…


Différents types de test[modifier | modifier le code]

En fonction des objectifs[modifier | modifier le code]

Un test d'évaluation sensoriel peut avoir pour but d'estimer le caractère hédonique d'un produit pour le consommateur, c'est-à-dire de mesurer dans quelle mesure le produit plaît à ce dernier, ou bien de mesurer de façon la plus objective possible des caractéristiques organoleptiques du produit (par exemple en alimentaire : évaluer le degré de salinité d'un produit).
Dans le premier cas, n'importe qui pourra se prêter au test ; dans le second cas, on préfèrera employer un jury entraîné.
Lorsqu'on fait appel à un jury entraîné, les panélistes jouent le rôle d'un instrument de mesure. Ils vont décrire le(s) produit(s) testé(s) grâce à leurs cinq sens : ils vont définir des termes appelés descripteurs auxquels ils donneront une note. Cela permettra d'obtenir un profil sensoriel du produit étudié.

Les tests hédoniques sont notamment employés lors de l'étude de marché d'un produit, pour prédire son potentiel de succès auprès des consommateurs, et repérer les caractéristiques qui plaisent, et celles qui au contraire devront être améliorées.
Les tests organoleptiques peuvent servir par exemple à identifier le seuil de perception d'un ingrédient dans un aliment, par exemple un arôme : si la majorité des consommateurs identifient l'arôme dès qu'une concentration C est atteinte, il n'est pas nécessaire de dépasser cette concentration dans le produit (ce qui augmenterait les coûts de production).

Autre type de test, les tests holistiques sont appelées ainsi parce qu’ils demandent aux juges de considérer chaque produit dans son ensemble (à la différence des méthodes descriptives usuelles qui analysent chaque produit descripteur par descripteur). L’intérêt majeur de ces tests est de donner des indications sur l’importance relative des critères utilisés dans la description des produits. Les principales méthodes holistiques sont : la catégorisation (dans laquelle on demande aux juges de faire des groupes de produits), le napping (dans lequel on demande de positionner les produits sur un plan) et le napping catégorisé qui combine les deux approches précédentes.

Organisation pratique : exemple de test[modifier | modifier le code]

Les produits sont soumis au groupe, les panélistes ayant pour consigne d'éviter les conduites saturant les sens avant les séances (par exemple ne pas fumer, ne pas prendre de café ou manger de chewing-gum dans l'heure qui précède le test).

Analyse des résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat prendra son sens dans la compilation et la synthèse des avis formulés. Actia (Association de Coordination Technique pour l'Industrie Agro-alimentaire) considère que 80 personnes testées représentent un échantillon de taille significative dans le domaine agroalimentaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marketing sensoriel : Une démarche globale pour les produits et les services, par Agnès Giboreau et Laurence Body.
  • Le Marketing sensoriel du point de vente : Créer et gérer l'ambiance des lieux commerciaux, par Sophie Rieunier.