Amour sacré et Amour profane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amour sacré et Amour profane
Image illustrative de l'article Amour sacré et Amour profane
Artiste Titien
Date 1514
Technique huile sur toile
Localisation Galleria Borghese, Rome

Amour sacré et Amour profane (Amor sacro e Amor profano) est un tableau de Titien (1488-1576) peint en 1514 représentant deux femmes assises sur un bassin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le tableau peint vers 1514[1] a été probablement commandé par Niccolò Aurelio[2], secrétaire vénitien du Conseil des dix, identifié par son blason apparaîssant sur le sarcophage ou la Fontaine au centre de l'image, pour célébrer son mariage avec une jeune veuve, Laura Bagarotto[3]. La peinture représente probablement la mariée vêtue de blanc, assise à côté de Cupidon et assistée par Vénus en personne.


L'œuvre est achetée en 1608 par le mécène Scipione Borghese et est actuellement conservée avec d'autres œuvres de la collection Borghèse à la Galleria Borghese à Rome En 1899, une offre des Rothschild d'acheter les œuvres de la Galerie pour 4 millions de lires (supérieure à la valeur de l'ensemble du bâtiment Galleria Borghese et de ses collections estimée à 3 600 000  lires) a été refusée[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le tableau pose une véritable question : Comment représenter la femme ?[réf. nécessaire] La femme de gauche est habillée noblement et semble refuser l'amour tandis que celle de droite est quasiment nue et incarne l'amour sacré. La femme nue regarde l'autre alors que celle-ci semble regarder ailleurs et l'ignorer.

Le tableau comporte une foule de détails :

  • sur le bassin il y a un bas-relief ;
  • du coté de l'amour sacré on peut voir une scène de torture (l'amour peut faire souffrir) ;
  • dans le décor à gauche on peut voir un château et des lapins domestiqués ;
  • dans le décor à droite on peut voir deux chiens de chasse.

Conservation[modifier | modifier le code]

Le tableau est conservé dans l'ancien palais du neveu d'un empereur de Rome, la célèbre Galleria Borghese.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Nadia Gaus, « Tiziano Vecellio » : « verrebbe subito da pensare che la figura vestita a sinistra rappresenti l’Amore Sacro ... l’altra figura nuda a destra dovrebbe rappresentare l’Amore Profano »
  • (en) David Jaffé, et al., Titian, London, National Gallery Company,‎ 2003
  • Serge Jodra, « L'Amour sacré et l'Amour profane, de Titien »,‎ 2007 (consulté le 2009-09-24) : « l'Amour ingénu et l'Amour satisfait; selon les autres, l'Amour et la Pruderie; ou encore la Vierge folle et la Vierge sage »
  • (en) Paolo Moreno, et al., The Borghese Gallery, Milan, Touring Club Italiano,‎ 2001

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Sacred and Profane Love », Galleria Borghese (consulté le 29 novembre 2012)
  2. Nadia Gaus 2004
  3. Robertson G. Renaissance Studies, Volume 2, n° 2, juin 1988 , p.  268-279(12) Honour, Love and Truth, an Alternative Reading of Titian's Sacred and Profane Love. DOI:10.1111/1477-4658.00064

Liens externes[modifier | modifier le code]