American Pie : Campus en folie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir American Pie.

American Pie : Campus en folie

Titre québécois Folies de graduation : La Confrérie Beta
Titre original American Pie Presents: Beta House
Réalisation Andrew Waller
Scénario Eric Lindsay
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 2007
Durée 88 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

American Pie : Campus en folie ou Folies de graduation : La Confrérie Beta au Québec (American Pie Presents: Beta House) est un film américain d'Andrew Waller, sorti directement en vidéo en 2007.

C'est le troisième spin-off de la série American Pie après American Pie : No Limit ! et American Pie: String Academy.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Erik Stifler est enfin sorti d'East Great Falls, diplôme en poche. Mais il est de nouveau célibataire depuis que Tracy Starling, sa désormais ex-petite amie, sort de nouveau avec Trent Johnson. Il retrouve donc son cousin Dwight à la fac du Michigan en compagnie de son ami Mike « Cooze » Coozeman. Ryan Grimm, protagoniste de American Pie: String Academy n'ayant pas reçu son diplôme, s'est vu contraint de recommencer une année.

Avec quelques nouveaux compères, ils se voient présenter le tableau d'épreuves de la Confrérie Beta. Celui-ci comporte 50 épreuves qu'ils ont le devoir de remplir afin de se montrer dignes d'intégrer ladite confrérie. Ce qu'ils ignorent, c'est qu'une autre confrérie, celle des geeks, souhaite également régner sur la faculté. Leur leader, Edgar Willis, lance un défi aux Beta : Faire revivre les jeux grecs interdits depuis 40 ans. Le vainqueur gagnera la maison de l'autre ainsi que sa charte. En d'autres termes, il règnera sur la faculté.

Mais si les geeks ont une stratégie propre, les Beta, eux, ont des relations. Et notamment un certain Noah Levenstein, qui fut lui aussi leader de la confrérie Beta il y a 40 ans, lors de la fameuse interdiction des jeux...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • L'histoire se déroule 1 an après l'opus précédent.
  • Ce film est la suite directe d'American Pie: String Academy, et reprend quelques personnages principaux du cinquième film : Eugène Levy, Steve Talley, John White et Jake Siegel reprennent les rôles qu'ils tenaient dans le film précédent.
  • La scène de la « roulette grecque » fait référence à celle de la roulette russe dans Voyage au bout de l'enfer.
  • La jeune femme vêtue comme une citoyenne grecque accompagnant Noah Levenstein au cours des jeux n'est autre que Jaclyn A. Smith, qui interprétait le rôle de Jill Thompson, la petite amie de Mike Coozeman dans American Pie: String Academy. Elle est notamment remarquable lorsque, durant l'épreuve où les équipes doivent boire le plus rapidement possible le contenu d'un fût de bière, elle prononce la phrase : « Le fait de vomir est autorisé ».
  • À noter que le film peut, suivant les points de vue, se dérouler selon deux axes principaux. Le premier concerne les épreuves que les nouveaux arrivants à la fac - entre autres Erik et Cooze - doivent réussir afin d'intégrer la confrérie Beta, et le deuxième se concentrant sur les fameux jeux grecs interdits, opposant officiellement les maisons Beta et Geeks, mais pouvant néanmoins être interprétés comme un affrontement plus personnel entre leurs leaders respectifs, Dwight Stifler et Edgar Willis.
  • Au moment où ils arrosent les poitrines des filles avec des bombe à eaux, Stifler dit « J'adore l'odeur des nibards humides au petit matin ». Cette phrases est une parodie de « J'adore l'odeur du napalm au petit matin », tirée d'Apocalypse Now .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]