Alphabet anglais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Anglais.

L'alphabet anglais est l’alphabet utilisé pour écrire l’anglais. Il comprend vingt-six lettres de l’alphabet latin, formant de nombreux digrammes comme ch, ph ou ng.

Certains mots, souvent venus du français contiennent cependant des lettres portant un diacritique, comme résumé et soupçon.

Capitales (aussi appelées majuscules)
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Bas-de-casse (aussi appelée minuscules)
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Prononciation[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous donne la prononciation du nom anglais de chacune des vingt-six lettres de l’alphabet anglaise transcrite dans l’alphabet phonétique international[1].

Lettre Prononciation anglaise en API
A [eɪ]
B [biː]
C [siː]
D [diː]
E [iː]
F [ɛf]
G [dʒiː]
H [(h)eɪtʃ]
I [aɪ]
J [dʒeɪ]
K [keɪ]
L [ɛl]
M [ɛm]
N [ɛn]
O [oʊ]
P [piː]
Q [kjuː]
R [ɑː/ɑr]
S [ɛs]
T [tiː]
U [juː]
V [viː]
W [ˈdʌbəljuː]
X [ɛks]
Y [waɪ]
Z [zɛd/ziː]

Caractères supplémentaires[modifier | modifier le code]

L’alphabet anglais moderne n’utilise couramment aucun autre caractère que ses vingt-six lettres de base. On peut cependant trouver occasionnellement certains diacritiques et ligatures en anglais.

Diacritiques[modifier | modifier le code]

Certains mots et expressions, majoritairement issus du français, portent des accents et cédilles comme fiancé, à la carte et soupçon.

Ligatures[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Les ligatures (telles l’e dans l’a et l’e dans l’o) ne sont aujourd’hui utilisées en anglais que par esthétique ou en tant que variantes ; elles ne font pas partie de l’orthographe de la langue. On peut cependant noter que la lettre w est à l’origine une ligature de deux v ou u ; on peut donc la considérer comme la seule ligature obligatoire et courante de l’alphabet anglais.

Lettres obsolètes[modifier | modifier le code]

L’alphabet anglo-saxon (en anglais moderne Old English), dont on marque les voyelles longues par un macron [¯], comportait d’autres lettres : e dans l’a [Æ, æ], d barré appelé eth [Ð, ð] et thorn [Þ, þ], issue de l’alphabet runique utilisé à l’époque[2]. Ces lettres ont progressivement disparu en anglais, mais subsistent en islandais.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Simon Ager et coll., « English », sur Omniglot (consulté le 17 février 2013).
  2. Jacques Leclerc, « Le Old English », Histoire de la langue anglaise, sur L’aménagement linguistique dans le monde (consulté le 20 février 2013)