Ali Akbar Dehkhoda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Dans certains articles de Wikipédia, le mot « Dehkhoda » peut se référer au Dictionnaire Dehkhoda ou à Dehkhoda lui-même.
Le jeune Dehkhoda était impliqué en politique.

Allameh Ali Akbar Dehkhoda (en persan : علی‌اکبر دهخدا, Téhéran, 18799 mars 1959, est un linguiste iranien éminent, auteur du dictionnaire de langue persane le plus complet jamais publié, le dictionnaire Dehkhoda.

Il était aussi actif en politique, et fut député de Kerman et de Téhéran au Madjles (parlement). Il a aussi été doyen de l'école de Droit de l'université de Téhéran[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dehkhoda est né à Téhéran de parents originaires de Qazvin. Son père mourut quand il avait seulement 10 ans. Dehkhoda devint vite excellent en littérature persane, en langue arabe et française, puis fut diplômé de sciences politiques.

En 1903, il va dans les Balkans en tant qu'employé de l'ambassade de Perse, mais revient deux ans plus tard pour se trouver impliqué dans la Révolution constitutionnelle.

En Iran, Dehkhoda, Jahangir Khan et Ghassem Khan publient le journal Sour-e Esrafil pendant environ deux ans, mais le roi autoritaire qu'était Mohammad Ali Shah dissout le parlement et bannit Dehkhoda et d'autres libéraux en exil en Europe. De là, il continue à publier articles et éditoriaux, puis, quand Mohammad Ali Shah est déposé en 1911, il rentre au pays et devient membre du nouveau Madjles (parlement).

Il est enterré au cimetière Ebn-e Babooyeh à Rey au sud de Téhéran.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dehkhoda a traduit L'Esprit des lois de Montesquieu en persan. Il a aussi écrit Amsal o Hekam ("Proverbes et Citations") en quatre volumes, un dictionnaire français-persan, et d'autres livres; mais son chef d'œuvre est Loghat-naameh-ye Dehkhoda, le plus grand dictionnaire de persan jamais publié, en quinze volumes. Le livre fut publié après 45 ans de travaux de Dehkhoda et de ses collaborateurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) University of Tehran Overview/Historical Events

Liens externes[modifier | modifier le code]