Alexeï Alexandrovich Kouznetsov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kouznetsov.

Alexeï Alexandrovich Kouznetsov, né le 20 février 1905 et mort le 1er octobre 1950 à Moscou, est un haut dirigeant soviétique entre 1939 et 1950.

Il est l'adjoint d'Andreï Jdanov, premier-secrétaire de Leningrad durant la Seconde Guerre mondiale, et coordonne la lutte contre la Wehrmacht.

Il est nommé premier-secrétaire du parti communiste pour la région de Leningrad en 1945 au moment où Jdanov est nommé à Moscou.

Kouznetsov aide Jdanov à évincer Malenkov et remplace Beria en 1946 en tant que ministre chargé de la sûreté de l'Etat.

Le décès inattendu de son mentor et parrain politique, Andreï Jdanov, en août 1948, le laisse sans protection lorsqu'il est mis en cause dans l'« Affaire de Léningrad ».

Faisant partie du « clan de Léningrad », il est incarcéré en octobre 1949, avant d'être, à la suite d'un procès inique et secret tenu le 30 septembre 1950, avec plusieurs dizaines autres dignitaires soviétiques, déclaré coupable de haute trahison, condamné à mort et exécuté le lendemain. Son sort est identique à son collègue et autre « poulain de Jdanov », l'économiste Nikolaï Voznessenski.

Il est réhabilité en 1956, dans le cadre de la déstalinisation.