Alexandre de Bauffremont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre Emmanuel Louis de Bauffremont-Courtenay, né à Paris le 27 avril 1773 et mort à Paris le 22 décembre 1833, est un aristocrate français, prince de Bauffremont et du Saint-Empire, marquis de Bauffremont et de Listenois, comte de l'Empire (1810), pair de France (1815), premier duc de Bauffremont (1817), chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du prince Joseph de Bauffremont (1714-1781) et de la princesse née Louise Bénigne Marie Octavie Françoise Jacqueline Laurence de Bauffremont, il épouse en 1787 Marie-Antoinette Rosalie Pauline de Quélen de La Vauguyon (1771-1847), fille Paul François de Quélen de Stuer de Caussade, deuxième duc de La Vauguyon, prince de Carency, et de Marie-Antoinette Rosalie de Pons de Roquefort.

Ils ont deux fils :

Il émigre à Coblence puis prend du service en Espagne avec le grade de lieutenant-colonel, fait les campagnes de 1793 et 1794 comme capitaine de cavalerie au service de la France et obtient en 1795 sa radiation de la liste des émigrés. Il vit ensuite en France éloigné de la vie politique.

Napoléon Ier le crée comte de l'Empire en 1810[1] et le nomme président du collège électoral de la Haute-Saône en 1812. En cette qualité, il proclame son dévouement à l'Empereur.

Il est nommé pair de France sous la Seconde Restauration le 17 août 1815 et créé duc de Bauffremont par Louis XVIII le 31 août 1817.

Dans le procès du maréchal Ney, il vote pour la mort.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Tulard, Napoléon et la noblesse d'Empire, Tallandier,‎ avril 2001 (ISBN 2-235-02302-9), p. 179

Sources[modifier | modifier le code]