Alexandre Istrati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre Istrati, né en 1915 et décédé en 1991, est un peintre roumain naturalisé Français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandre Istrati est un peintre non figuratif né en Roumanie et arrivé à Paris en 1947 avec son épouse Natalia Dumitresco, également artiste peintre. Ils sont accueillis par leur compatriote le sculpteur Constantin Brâncuşi qui les héberge dans un atelier voisin du sien, impasse Ronsin dans le quinzième arrondissement. Leur amitié durera jusqu'au bout et Brancusi désignera le couple comme exécuteur testamentaire. Après une brève période marquée par l'influence des Réalités Nouvelles, la peinture d'Istrati, au contraire de celles de sa femme Natalia Dumitresco à l'art très maitrisé, évolue rapidement vers l'abstraction lyrique la plus libre. L'artiste accumule les expériences, du dripping retravaillé au couteau directement sur la toile à l'exécution quasi-gestuelle dans des palettes originales mêlant des verts profonds, des violets vifs, des rouges et des jaunes intenses. D'autres périodes montreront des œuvres presque bichromes en rouge et bleu, puis la palette et la pâte s'allègeront pour donner de grandes compositions aux taches transparentes de couleurs diluées.

Prix et distinction[modifier | modifier le code]

<Pontus Hulten, Natalia Dumitresco, Alexandre Istrati: Brancusi. Paris, FIammarion, 1986.> <Istrati, Dumitresco : une histoire de peintres : déc. 1989, Artcurial, Paris .- Le Buhan, Dominique .- [s. n. ?] .- 1989 .- Catalogue d'exposition> <20 OEUVRES DE NATALIA DUMITRESCO, 1915-1997. 18 OEUVRES DE ALEXANDRE ISTRATI, 1915-1991. 06/07/1999 Drouot Richelieu> <A. Istrati : vingt ans à Paris, 1947-1967 : avec un article de Pierre Guéguen : 1960.- Galerie Hilt .- 1967 .- Catalogue d'exposition> <Alexandre Istrati : Galerie Daniel Gervis, Paris : du 14 févr. au 9 mars 1968. .- ... .- [s. n. ?] .- 1968 .>