Albert Aublet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert Aublet

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

« Une beauté orientale » d'Albert Aublet (1888)

Nom de naissance Albert Louis Aublet
Naissance 18 janvier 1851
Paris, France
Décès 1938
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Artiste-peintre
Maîtres Claudius Jacquand
Jean-Léon Gérôme
Mouvement artistique Orientalisme
Récompenses Légion d'honneur en 1890
médaille de 3e classe au Salon de 1880
médaille d'or à l'Exposition universelle de 1889

Albert Louis Aublet, né le 18 janvier 1851 à Paris et mort en 1938, était un artiste peintre français.

Formé dans les ateliers de Claudius Jacquand et Jean-Léon Gérôme, il expose au Salon avec succès dès 1873, y obtenant une mention honorable en 1879 puis une médaille de 3e classe en 1880. Sa reconnaissance internationale est tout aussi éclatante : il récolte plusieurs récompenses dans des manifestations internationales, et notamment une médaille d'or à l'Exposition universelle de 1889. Il est décoré de la Légion d'honneur en 1890.

Dès son premier voyage en 1881, sa découverte de l'Orient a une forte influence sur son inspiration artistique. Sa visite à Constantinople donna une direction orientaliste à ses peintures. La « Femme turque aux bains » eut un grand succès et contribua à sa notoriété. Il fut le président de la Société des Artistes de Tunis.

Il aurait été le modèle de M. Biche, familier du salon de Madame Verdurin, dans la fresque littéraire de Marcel Proust À la recherche du temps perdu.

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Albert Aublet (en) Peintures d'Albert Aublet