Alanya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alanya
Centre-ville et port d'Alanya
Centre-ville et port d'Alanya
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région méditerranéenne
Province Antalya
District Alanya
Maire
Mandat
Hasan Sipahioğlu, AKP
2009
Préfet Erhan Özdemir
2012
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 07
Démographie
Gentilé Alanyalılar
Population 104 573 hab. (2012)
Densité 66 hab./km2
Population de l'agglomération 264 692 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 36° 33′ N 32° 00′ E / 36.55, 32 ()36° 33′ Nord 32° 00′ Est / 36.55, 32 ()  
Altitude 0 m
Superficie 158 200 ha = 1 582 km2
Localisation
Districts de la province de Antalya
Districts de la province de Antalya

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Alanya

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Alanya
Liens
Site de la mairie http://www.alanya.bel.tr
Site du district http://www.alanya.gov.tr
Site de la province http://www.antalya.gov.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Alanya (prononcé [aɫanja]), anciennement nommé Alaiye, est une ville balnéaire et un district de la Province d'Antalya dans la région méditerranéenne de la Turquie, à 166 km à l'est de la ville d'Antalya. Sur la côte sud de la Turquie, le district (qui comprend la ville et son agglomération) a une superficie de 1 598,51 km² et (recensement de 2010) 248 286 habitants (ville: 98 627 habitants)[1].

En raison de sa position stratégique naturelle sur une petite péninsule dans la mer Méditerranée à proximité des Monts Taurus, Alanya a été un bastion local pour de nombreux empires méditerranéens tels que l'empire ptolémaïque, l'empire séleucide, l'empire romain, l'empire byzantin, ou encore l'empire ottoman. L'importance de la ville d'Alanya s'est grandement développée au Moyen Âge avec le sultanat de Roum sous le règne d'Kay Qubadh Ier, dont la ville tire son nom. Cette époque de construction a entraîné un grand nombre de création de monuments laissant un héritage culturel marquant à la ville (le Kule Kızıl (Tour Rouge), le Tersane (chantier naval), et le château d'Alanya).

Le climat méditerranéen, les attractions naturelles et le patrimoine culturel font d'Alanya une destination populaire pour le tourisme. Ce secteur a évolué depuis 1958, pour devenir la principale industrie de la ville, résultant en une augmentation considérable de la population du district d'Alanya. D'ailleurs, la ville contribue à plus de 9% au secteur du tourisme en Turquie. Des événements sportifs et des festivals culturels ont lieu chaque année à Alanya. Le maire Hasan Sipahioglu, du Parti pour la justice et le développement, gère la ville depuis 1999.

Histoire et étymologie[modifier | modifier le code]

Vue d'Alanya (Tour Rouge et port)

La ville s'est appelée Alaya[2] pendant la période des beylicats aux XIIIe siècle. Elle est alors la capitale d'un petit beylicat vassal des Karamanides Elle est aussi appelée Candeloro ou Skandeloro[3] dans la littérature occidentale médiévale[4]. Appelée Coracesium dans la géographie de Strabon[5].

Météo[modifier | modifier le code]

Alanya possède un climat méditerranéen. Il y fait très chaud en été avec des précipitations rares voire inexistantes tandis que l'hiver est particulièrement doux.

Relevé météorologique d'Alanya
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) 8,6 8,5 10,1 13 16,7 20,5 23,3 23,7 21,2 17,4 13 10
Température moyenne (°C) 11,8 11,9 13,8 16,9 20,9 25,1 27,8 28 25,4 21,2 16,4 13,2
Température maximale moyenne (°C) 16,2 16,3 18,3 21,1 24,7 28,7 31,5 32,1 30,2 26,5 21,5 17,8
Précipitations (mm) 199 149,4 97,8 70,7 32,4 8,5 4,5 2,7 17,5 98,5 182,9 231,2
Source : Meteoroloji Genel Müdürlüğü [6]


Population[modifier | modifier le code]

La population d'Alanya ne cesse d'augmenter chaque année. On compte à ce jour plus de 104000 habitants. La ville comprend à peu près 10000 étrangers, essentiellement retraités.

Voici le tableau démographique montrant l'évolution de la population d'Alanya. Les chiffres sont officiels d'après le lien suivant : http://www.tuik.gov.tr

Pour information, TUIK (Türkiye Istatistik Kurumu) est un groupe gouvernemental visant à collecter toute évolution démographique et d'emploi en Turquie. Donc, on peut le considérer comme une source fiable pour constater l'évolution démographique.

Évolution démographique
1970 1980 1985 1990 2000 2007 2008 2011 2012
15 000 22 000 30 850 52 460 88 346 91 713 92 223 103 673 104 573


Jumelages[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Janine et Dominique Sourdel, Dictionnaire historique de l’islam, PUF, coll. « Quadrige »,‎ 2004, 1056 p. (ISBN 978-2-13-054536-1), « Alanya », p. 54

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Address Based Population Registration System (ABPRS) Database », sur Turkish Statistical Institute,‎ 2011 (consulté le 12 avril 2013)
  2. Alaiye en arabe : ʿalāʿīa, علاعية
  3. Candeloro, Candelore, le « Kalon Oros » byzantin, en grec : Καλον ορος, belle colline
  4. Janine et Dominique Sourdel, Dictionnaire historique de l’islam, PUF, coll. « Quadrige »,‎ 2004, 1056 p. (ISBN 978-2-13-054536-1), « Alanya », p. 54
  5. D’après la géographie de Strabon (fin du Ier siècle av. J.-C., début du Ier siècle) la Cilicie commence à Alanya appelée Coracesium jusqu’à Tarse elle s’appelle Cilicie Trachée (Τραχεία Κιλικία, Cilicie âpre). Voir Strabon, « Géographie (XIV, 5, §2) », sur « Université catholique de Louvain, faculté de philosophie et de lettres »
  6. http://www.mgm.gov.tr/veridegerlendirme/il-ve-ilceler-istatistik.aspx?m=ALANYA