Adbusters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corporate flag montrant de grandes marques qui remplacent les états américains

Adbusters (fondé en 1989) est à la fois un magazine (Adbusters magazine) et une fondation (Adbusters Media Foundation).

Celle-ci se définit elle-même comme un réseau d'activistes, d'écrivains et d'artistes qui veulent innover dans de nouvelles formes d'activisme propres à l'ère de l'information qui caractérise notre époque. Cette fondation s'engage dans de nombreuses causes sociales ou politiques, dont la plupart sont anti-consuméristes (s'opposent à la consommation de masse) ou anti-capitalistes. Elle promeut des campagnes-chocs et est à l'initiative de la journée sans achat (Buy nothing day), de la semaine sans télé (TV turn-off week) et du mouvement Occupy Wall Street[1].

Adbusters est aussi un magazine engagé et activiste, fondé par Kalle Lasn et Bill Schmalz, financièrement soutenu par ses seules ventes (sans publicité ni commanditaire). Il est publié à Vancouver, Colombie-Britannique, Canada, par Adbusters Media Foundation. Son tirage est évalué à 120 000 exemplaires.

Historique[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot Adbusters lui-même est anglo-saxon : il est composé de « ad », abréviation anglaise courante pour « advertising » (publicité) et « buster », mot polysémantique mais ici donné dans le sens de « destructeur, casseur, éliminateur ». En français de France le terme Casseurs de pub est une traduction correcte.

Pays[modifier | modifier le code]

Les Adbusters de divers pays se sont regroupés en associations nationales : Casseurs de pub en France et Résistance à l'agression publicitaire en France et en Belgique, Adbusters Norge en Norvège, Adbusters Sverige en Suède et Culture Jammers au Japon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brian Myles, « Planète sous occupation », Le Devoir,‎ 15 octobre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :