(5145) Pholus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pholus.

(5145) Pholus

Photographie de (5145) Pholus
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453200,5)
Demi-grand axe (a) 3 055,227×106 km
(20,423 ua)
Aphélie (Q) 4 807,509×106 km
(32,136 ua)
Périhélie (q) 1 302,945×106 km
(8,710 ua)
Excentricité (e) 0,574
Période de révolution (Prév) 33 711,304 j
(92,30 a)
Vitesse orbitale moyenne 6,01 km/s
Inclinaison (i) 24,697°
Nœud ascendant (Ω) 119,271°
Argument du périhélie (ω) 355,177°
Anomalie moyenne (M0) 49,881°
Catégorie Centaure
Caractéristiques physiques
Dimensions ~190 km
Masse (m) ~7,5×1018 kg
Masse volumique (ρ) ~2 100 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,056 m/s2
Vitesse de libération 0,100 km/s
Classification spectrale ?
Magnitude absolue (M) 7,0
Albédo (A) 0,05 ?
Température (T) ~86 K
Découverte
Découvreur David Rabinowitz /
Spacewatch
Date
Désignation 1992 AD

(5145) Pholus est un centaure, un astéroïde dont l'orbite croise celle des planètes externes du Système solaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été découvert le par David Rabinowitz de l'université d'Arizona aux États-Unis, membre du projet Spacewatch à l'observatoire de Kitt Peak.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'orbite de Pholus est très excentrique ; son périhélie est situé près de l'orbite de Saturne tandis que son aphélie approche celle de Pluton. C'est un astéroïde kronocroiseur, ouranocroiseur, poséidocroiseur et hadéocroiseur. Comme les autres représentants de la classe des centaures, on pense que Pholus est un ancien objet de la Ceinture de Kuiper, placé sur une orbite plus interne par suite d'une perturbation gravitationnelle.

À la différence de Chiron, Pholus ne possède pas de queue cométaire. On pense en revanche qu'il s'agit d'un noyau de comète qui n'a jamais été actif. Pholus est également extrêmement rouge, l'un des corps les plus rouges de tout le Système solaire. Une explication probable : Pholus est recouvert de molécules organiques (les tholins), de simples glaces à l'origine, converties en composés complexes par des millions d'années d'exposition aux rayons cosmiques.

L'orbite des centaures n'est jamais stable et il est difficile de prédire quel sera le destin de Pholus à long terme car il sera probablement perturbé par une ou plusieurs des planètes géantes qu'il croise au cours de sa révolution autour du Soleil.

En 2002 son diamètre a été estimé à 190 km[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom vient de Pholus, frère du centaure Chiron (dont (2060) Chiron, le premier centaure découvert, tire son propre nom) dans la mythologie grecque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Doressoundiram et Emmanuel Lellouch, Aux Confins du Système solaire,‎ 2008 [détail des éditions]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Caractéristiques et simulation d'orbite sur la page Small-Body Database du JPL [java], Earth, Moon, and Planets, vol.89, n°1, p.117-134.


Précédé par Astéroïde Suivi par
(5144) Achate
(5145) Pholus
(5146) Moiwa