Événos de Paros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Événos (homonymie).

Événos (en grec ancien Εὔηνος / Euênos) est un poète, philosophe et sophiste grec du Ve siècle av. J.-C. originaire de Paros.

Notice Biographique[modifier | modifier le code]

Il enseigne son art à Socrate[1] et est cité par Aristote dans son Éthique à Nicomaque[2] ou encore par Platon dans ses dialogues Phédon, Phèdre - où il est présenté comme un rhéteur - et Apologie de Socrate, où l'on apprend qu’il fait payer ses cours 5 mines[3]. De son œuvre ne subsistent que quelques fragments que l'on retrouve dans l’Anthologie palatine ; on connaît entre autres le distique d'Evénos : « Je te le dis, mon ami : l’entraînement exige beaucoup de temps et dès lors pour les hommes, il finit par être leur nature », et Plutarque dans Comment tirer profit de ses ennemis rapporte la phrase d’Événos « Le feu est le meilleur assaisonnement. »[4]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Phédon (60d)
  2. VII, 12 : Conclusions comparatives
  3. Apologie de Socrate (20b)
  4. II

Références[modifier | modifier le code]