Étienne Tabourot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tabourot.

Étienne Tabourot

Autres noms Seigneur des Accords
Activités Écrivain
Naissance 1547
à Dijon
Décès 1590
à Dijon
Langue d'écriture Français

Œuvres principales

  • Les Bigarrures
  • Les Touches
  • Les Apophtegmes du sieur Gaulard
  • les Escraignes dijonnoises

Étienne Tabourot, sieur des Accords, dit Tabourot des Accords, né à Dijon en 1547 et mort en 1590, est un poète français.

Vie et oeuvre[modifier | modifier le code]

Procureur du roi à Dijon, il mourut dans les fonctions de juge en la baronnie de Verdun. Comme il était noble et avait pour devise « à tous accords », ces mots, mis au bas d’un sonnet, furent pris pour un nom d’auteur qui lui resta. Sa dalle funéraire est conservée à la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Fort précoce, Tabourot était encore élevé au collège de Bourgogne à Paris, lorsqu’il fit La Coupe et La Marmite, pièces où la mesure variée des vers figurait l’objet décrit. À dix-sept ans, il publiait son premier recueil consistant essentiellement en tours de force poétiques très en faveur à son époque : acrostiches, anagrammes, échos, rébus, vers léonins, monosyllabiques, rapportés, lettrisés, etc.

Il fit des poésies d’un esprit ingénieux, des épigrammes bien tournées, des pièces d’une gaieté rabelaisienne et même quelques stances graves. Il a publié plusieurs ouvrages facétieux, le plus connu est Les Bigarrures et les Touches du seigneur des Accords, imprimé à Paris à partir de 1572 et plusieurs fois réédité jusque vers 1662.

  • Synathrisie, ou Recueil confus (Dijon, 1566 ou 1567, 4°.
  • Les Bigarrures (Paris, 1572, 8°, réédité jusque vers 1660. C'est un recueil de pièces diverses, gaies, bizarres et curieuses.
  • Les Touches ou Épigrammes (Paris, 1585, 8°).
  • Les Apophtegmes du sieur Gaulard
  • Les Escraignes dijonnoises.

Tous ces ouvrages ont été publiés ensemble et plusieurs fois réédités (1614).

  • Almanach ou Prognostication des laboureurs réduite selon le kalendrier grégorien, avec quelques observations particulières sur l'année 1588 de si long temps menacée... par Jean Vostet, Breton [anagramme de Estienne Tabourot]. Paris : Jean Richer, 1588. 8°, 80 p. Paris BNF : V-29287(1). Ouvrage erronément attribué à Jean Tabourot dans le catalogue de la BNF.

Tabourot a également édité, en le refondant et l’augmentant, le Dictionnaire des rimes françaises de Iean Le Fèvre (Paris, 1588, in-8°).

Descendance[modifier | modifier le code]

Theodecte Thabourot Chanoine de Langres, seigneur des Accords, a laissé des ex-libris manuscrits dans les ouvrages ci-dessous :

  • Marin Mersenne (sous le pseudonyme du Sieur de Sermes), Traité de l’Harmonie universelle..., Paris : Baudry, 1627.
    • L'exemplaire de Paris, Bibl. de l'Arsenal (8° S 14459) porte sur la page de titre son ex-libris manuscrit daté 1630 (« Tabourot S? 1630 »), et sa devise « À tous accords » sur la page de garde supérieure. L'ex-libris est accompagné du dessin d'un tambour.
  • Johannes Reuchlin, De Verbo mirifico, [Bâle,] Johannes Amerbach [post 21 IV 1494].
    • L'exemplaire de Paris, Bibl. de l'Arsenal (fol. T 544) porte sur la page de titre son ex-libris manuscrit (« T. Taborati sum »), avec la devise « À tous accords » et le dessin d'un tambour.
  • [Hortus sanitatis. Fr. :] Le Jardin de santé, Paris, Antoine Vérard, 1499.
    • mention manuscrite rayée sur l'exemplaire de la Bibliothèque de l'École nationale supérieure des beaux-arts (Masson 661) : « A Mons. Theodecte Thabourot Chanoine de Langres. A tous Accords » sur le folio de titre restitué, accompagné de dessins de 3 tambours (daté du 16e s. par Dominique Coq)[1]

Source[modifier | modifier le code]

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des littératures, Paris, Hachette, 1876, p. 1934-1935

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Coq, Dominique. Catalogues régionaux des incunables des Bibliothèques publiques de France. Vol.XVIII: Bibliothèque de l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts. Genève, 2012, n° 282"