1590 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1587 1588 1589  1590  1591 1592 1593

Décennies :
1560 1570 1580  1590  1600 1610 1620
Siècles :
XVe siècle  XVIe siècle  XVIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Années de la littérature :
1587 1588 1589 - 1590 - 1591 1592 1593
Décennies de la littérature :
1560 1570 1580 - 1590 - 1600 1610 1620

Événements mineurs[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Parutions[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  1. Tommaso Campanella (1568-1639, moine et philosophe italien) : Philosophia Sensibus Demonstrata, cette œuvre est marquée par les théories naturalistes, ce qui le fait être accusé d'hérésie et le condamne à la prison.

Poésie[modifier | modifier le code]

  1. Edmund Spenser (1552-1599, poète anglais) : publication à Londres des trois premiers livres de La Reine des fées (The Faerie Queene), poème allégorique.
  2. Sir Philip Sidney (1554-1586, poète anglais) : Arcadie, romance pastorale.

Romans[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  1. Gian Battista Guarini (italien) : Il Pastor fido (le Pasteur fidèle), tragi-comédie pastorale écrite entre 1580 et 1583.
  2. William Shakespeare (1564-1616, poète et dramaturge anglais) travaille à la « première tétralogie », notamment aux trois parties d’Henri VI, cycle historique qui met en scène la Guerre des Deux-Roses (1590-1592).

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]