Élection fédérale canadienne de 1958

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte du vote populaire avec barres graphiques indiquant le total des sièges dans chaque province et territoire
La Chambre des communes après l'élection de 1958

  •      Progressistes-conservateurs (208)
  •      Libéraux (48)
  •      Social démocrates (8)
  •      Libéral-travailliste (1)

L'élection fédérale canadienne de 1958, la 24e élection générale depuis la confédération canadienne de 1867, se déroule le 31 mars 1958 dans le but d'élire les députés de la 24e législature à la Chambre des communes du Canada, seulement 9 mois après l'élection précédente. Elle transforme le gouvernement minoritaire progressiste-conservateur du premier ministre John Diefenbaker en la plus grosse majorité parlementaire jusqu'alors dans l'histoire du Canada.

Contexte[modifier | modifier le code]

Diefenbaker déclenche une élection anticipée et tire profit de deux facteurs :

  • Le Parti libéral venait tout juste d'élire un nouveau chef, Lester B. Pearson, qui avait fait un discours malavisé à la Chambre des communes exigeant que Diefenbaker rende le pouvoir aux libéraux sans passer par une élection à cause de la récession économique récente. Diefenbaker, furieux, réplique en brandissant un document secret produit par le précédent gouvernement libéral qui prédisait la récession économique. C'était tout le contraire des promesses du Parti libéral lors de l'élection de 1957, ce qui assure que l'étiquette de l'arrogance collerait à la peau du Parti libéral.
  • Un revirement au Québec : le Québec était prédominamment libéral depuis la Crise de la conscription de 1917, mais après la démission de l'ancien premier ministre Louis St-Laurent, il n'y avait aucun Québécois sur la scène fédérale prêt à porter le flambeau, et la province est ouverte à de nouvelles options. Diefenbaker emprunte la machine électorale de l'Union nationale, le parti du premier ministre québécois Maurice Duplessis, permettant aux progressistes-conservateurs de balayer ce qui avait été un bastion libéral depuis plus d'une génération.

Résultats[modifier | modifier le code]

Pays[modifier | modifier le code]

Parti Chef Nombre de
candidats
Sièges Voix
1957 Élus % Diff. Nombre absolu % % Diff.
     Progressiste-conservateur John Diefenbaker 265 111 208 +87,4 % 3 908 633 53,66 % +14,85 %
     Libéral Lester B. Pearson 264 104 48 -53,8 % 2 432 953 33,40 % -7,35 %
     Social démocratique M. J. Coldwell 169 25 8 -68,0 % 692 668 9,51 % -1,20 %
     Libéral-travailliste 1 1 1 - 11 956 0,16 % -
     Crédit social Solon Low 82 19 - - 188 356 2,59 % -3,99 %
     Indépendant 9 2 - - 14 211 0,20 % -0,87 %
     Libéral indépendant 10 2 - - 12 054 0,17 % -1,25 %
     Ouvrier progressiste Tim Buck 18 - - - 9 769 0,13 % +0,02 %
     Candidats des électeurs Réal Caouette 1 - - - 8 276 0,11 % -0,01 %
     Progressiste-conservateur indépendant 5 1 - -100 % 2 097 0,03 % -0,19 %
     Socialiste 2 * - * 1 113 0,02 % *
     Capital familial Henri-Georges Grenier 1 * - * 968 0,01 % *
     Radical chrétien 1 * - * 687 0,01 % *
     Crédit social indépendant 1 - - - 361 x -0,04 %
     Ouvrier canadien 1 * - * 243 x *
     Conservateur indépendant 1 * - * 122 x *
Total 831 265 265 - 7 284 467 100,00 %
Sources : http://www.elections.caHistorique des circonscriptions depuis 1867

Notes :

* N'a pas présenté de candidats lors de l'élection précédente

x - moins de 0,005 % des voix

Par province[modifier | modifier le code]

Parti C-B AB SK MB ON QC N-B N-É ÎPE TNL TNO YK Total
     Progressiste-conservateur Sièges : 18 17 16 14 67 50 7 12 4 2 1 - 208
     Voix (%) : 49,4 59,9 51,4 56,7 56,4 49,6 54,1 57,0 62,2 45,2 54,5 42,8 53,7
     Libéral Sièges : - - - - 14 25 3 - - 5 - 1 48
     Voix (%) : 16,1 13,7 19,6 21,6 32,1 45,6 43,4 38,4 37,5 54,4 43,3 57,2 33,4
     Social démocratique Sièges : 4 - 1 - 3 - - - - - 8
     Voix (%) : 24,5 4,4 28,4 19,6 10,5 2,3 1,8 4,5 0,3 0,2 9,5
     Libéral-travailliste Sièges : 1 1
     Voix (%) : 0,5 0,2
Total sièges 22 17 17 14 85 75 10 12 4 7 1 1 265
Partis n'ayant remporté aucun siège :
     Crédit social Voix (%) : 9,6 21,6 0,4 1,8 0,3 0,6 0,7 2,6
     Indépendant Voix (%) : xx xx 0,1 0,6 0,2
     Libéral indépendant Voix (%) : 0,6 0,2 0,2
     Ouvrier progressiste Voix (%) : 0,4 0,3 0,1 0,4 0,1 0,1 0,1
     Candidats des électeurs Voix (%) : 0,4 0,1
     PC indépendant Voix (%) : 0,1 0,1 xx
     Socialiste Voix (%) : xx xx xx
     Capital familial Voix (%) : xx xx
     Radical chrétien Voix (%) : xx xx
     Crédit social indépendant Voix (%) : 0,1 xx
     Ouvrier canadien Vote (%): xx xx
     Conservateur indépendant Voix (%) : 2,3 xx

xx - moins de 0,05 % des voix