Échelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le terme échelle peut désigner différents concepts.

Usage courant[modifier | modifier le code]

  • Une échelle est un dispositif permettant de se déplacer en hauteur. Ce terme est aussi synonyme d'escalier.

Sciences[modifier | modifier le code]

  • Une échelle est un ensemble de graduations d'un tableau de mesures.
  • Une échelle est une proportion de taille entre la représentation d'une chose et la chose représentée.
  • Sciences économiques et sociales
    • Une échelle de préférence individuelle est en économie, pour l'École marginaliste, la synthèse des motifs et des mobiles censés être à la racine du comportement d'un agent économique. Si les conséquences de l'échelle de préférence se constatent dans l'activité économique du sujet, ses causes sont à rechercher en amont par une analyse psychologique ou sociologique.
    • La notion d'échelle de préférence collective existe en tant que concept mais soulève des difficultés théoriques importantes quant à la définition de son contenu concret ( voir : Paradoxe de Condorcet, repris plus tard par le théorème d'impossibilité d'Arrow )
    • Une échelle de mesure, en sciences sociales et sciences humaines (notamment en marketing), est instrument permettant de mesurer un construit comme, par exemple, la satisfaction.

Musique[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Les Échelles sont un ensemble de villes de l'Empire ottoman ouvertes aux pays occidentaux, sous le régime des capitulations.
  • Une échelle est également le nom donné communément au pilori dans des régions près de Paris. Le condamné, pour accéder au plancher où il sera exposé au public, devait emprunter une échelle d'où le nom de ce supplice.

Droit[modifier | modifier le code]

  • Tour de l'échelle. Servitude qui donne au propriétaire du bâtiment auquel est dû le droit de placer une échelle sur l'héritage du voisin pour réparer son mur. On nomme aussi "tour de l'échelle" un espace d'un mètre au-delà d'un mur de clôture (d'après Littré).
  • Échellage : droit de poser une échelle sur l'héritage d'autrui pour construire ou réparer un bâtiment ou un mur, soit de 5 ou 6 pieds de terre, selon la hauteur du bâtiment auquel on fait travailler (coutume de Meaux).

Géographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]