Yamaha RD 350 LC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Yamaha 350 RDLC)
Aller à : navigation, rechercher
Yamaha RD 350 LC
YAMAHA RD350LC..jpg
Yamaha RD 350 LC (4LO) de 1979
Constructeur Yamaha
Années de production 1979 - 1995
Type Sportive
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en ligne, 2 temps refroidi par eau
Distribution admission par clapets
Cylindrée 349 cm³
Puissance maximale 47 ch à 8 500 tr/min
Alimentation 2 carburateurs
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 6 rapports
Transmission par chaîne
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur
Frein avant 2 disques
Frein arrière 1 disque
Poids et dimensions
Réservoir (réserve) 20 litres

La RD 350 LC est un modèle de motocyclette de la gamme du constructeur japonais Yamaha. C'est un évolution de la série des Yamaha RD à refroidissement par air.

Historique[modifier | modifier le code]

La RD 350 LC est mue par un bicylindre 2T à refroidissement liquide (LC pour "Liquid Cooled"). A sa présentation, en octobre 1979 à Paris, la Yamaha RD 350 LC n'à qu'un seul disque de frein à l'avant et est équipé de jantes en alliage identiques à celles de la Yamaha RD 400. Elle sera commercialisée en juin de la même année avec deux disque de frein (non ventilés) à l'avant. Le cadre, la suspension et l'architecture de ce nouveau moteur est directement inspiré des machines de courses de la marque, tel que la Yamaha 350 TZ.

Versions[modifier | modifier le code]

La Yamaha RD 350 LC 4LO (1980)
La Yamaha RZ 350 commercialisée au États-Unis (1984)
La Yamaha RD 350 F(1985)
La Yamaha RD 350 F 1WT(1986)
La Yamaha RD 350 produite au brésil (1990)

1979 : Lancement en Europe de la Yamaha RD 350 LC (type 4LO-00). Couleurs disponibles : blanc/bleu et blanc/rouge

1981: Yamaha renforce les échappements et remplace les carburateurs (type 4LO-01). Sabot et tête de fourche en option. La couleur noire fait son apparition. Début de la commercialisation au Canada et au Japon.

1982: Octobre, Présentation à Paris du modèle RD 350 LC2. Ce modèle, bien que d'allure similaire, n'a plus beaucoup de pièces en commun: nouveau cadre, nouvelle fourche assistée pneumatiquement, nouvelle suspension arrière mono-amortisseur (au lieu de cantilever), nouveau bras oscillant, freins à disques ventilés à l'avant et à l'arrière, nouvelles jantes tubeless en alliage léger, nouveau tableau de bord, nouveau phare. Outre l’esthétique, un nouveau moteur fait son apparition: le modèle 31K muni de valves d'échappement à ouverture variable appelées "YPVS" (Yamaha Power Valves System) , avec pour conséquence un gain de puissance de 12 CV.

1983 : Commercialisation du modèle RD 350 LC2 (Type 31K). Sabot et tête de fourche de série. Nouveaux coloris disponibles. Distinction de coloris et d'appellation entre le marché européen et le marché canadien/australien/japonais (appellation RZ 350).

1984 : Commercialisation du modèle RZ 350 (RD 350 LC2 catalysée) aux États-Unis, uniquement disponible aux couleurs "Kenny Roberts Réplica". (jaune/motifs noirs).

1985 : Lancement de la version carénée de la RD 350: la Yamaha RD 350 F ("F" pour "Fairing: carénage intégral). La tête de fourche de ce modèle est identique à celui des grande soeur, la RD 500 YPVS. La version avec sabot et tête de fourche est désignée RD 350 N. Nouveau compte-tours électronique, nouveau bras oscillant, nouveaux étriers de freins avec pistons opposés, nouveau garde boue avant. La RD 350 F est commercialisée au Japon, au Canada et aux USA sous l'appellation "RZ 350 R".

1986 : Évolution du modèle RD 350 F (type 1WT): nouveau cadre, nouveau réservoir, nouveaux carburateurs, nouveaux pistons et cylindres, nouvelle culasse, nouvel allumage, nouveaux échappements munis de silencieux, nouveaux caches latéraux, nouveaux clignotants;Eet pour gagner du poids: nouvelle batterie, nouveaux disques de frein, nouvelles roues et nouvelles platines repose pieds. Carénage intégral uniquement disponible.

1987 : Début de la production au brésil (Yamaha Motor Da Amazonia LTDA) pour les modèles italiens, espagnols et brésiliens.

1988 : Lancement d'une nouvelle évolution de la RD 350 F(type 3DH1). la puissance du moteur est augmentée à 63 CV. Carénage intégral.

1991 : La production brésilienne adopte un nouveau carénage à double optique et deviens la Yamaha RD 350 R (type 4CD). Sa puissance est ramenée à 55 CV. Fin de la production de la RD 350 F en Europe.

1992 : La Yamaha RD 350 R est disponible pour le marché anglais, italien, espagnol et brésilien.

Fin de production brésilienne en 1995.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]