Yamaha XT 550

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yamaha XT 550
Image illustrative de l’article Yamaha XT 550
Yamaha XT 550 de 1983

Constructeur Yamaha
Années de production 1981 - 1984
Moteur et transmission
Moteur(s) monocylindre 4-temps refroidi par air
Distribution 1 ACT, 4 soupapes
Cylindrée 558 cm3 (92 x 84 mm)
Puissance maximale à 6 500 tr/min : 38 ch
Couple maximal à 5 500 tr/min : 4,5 kg⋅m
Alimentation 1 carburateur double corps Teikei
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 145 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre simple berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique
⌀ 38 mm (205 mm)
Suspension arrière (débattement) cantilever monoamortisseur (190 mm)
Frein avant tambour ⌀ 150 mm
Frein arrière tambour ⌀ 150 mm
Poids et dimensions
Poids à sec 135 kg
Réservoir (réserve) 11,5 litres

La Yamaha XT 550 est un trail, apparu au catalogue du constructeur nippon à la fin de l'année 1981[1]. Destinée à remplacer la mythique XT 500 au sein du catalogue Yamaha, elle avait fait l'objet d'un certain nombre d'améliorations (4 soupapes, carburateur double corps à ouverture différenciée, suspension cantilever, etc.). La XT 550 sert également de base à la nouvelle XT 400, proposée au public courant 1982. Les deux modèles seront toutefois rapidement éclipsés par la XT 600, qui arrive sur le marché à la fin de l'année 1982.

Description[modifier | modifier le code]

D'une conception simple, le moteur monocylindre 4-temps de 558 cm3, refroidi par air, délivre 38 chevaux (28 kW) à 6 500 tr/min et offre un couple de 4,5 m·kg, 1 000 tours plus bas.

Côté partie cycle, on retrouve un cadre simple berceau, une fourche télescopique, et une suspension arrière de type cantilever munie d'un monoamortisseur. Les deux freins sont à tambour.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Revue Moto Technique, no 50, « Yamaha XT 400 / 550 / 600 Ténéré / 600 », Éditions ETAI