Yamaha DTMX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La gamme des DTMX est une gamme de cyclomoteurs, vélomoteurs et motocyclettes du constructeur japonais Yamaha.

C'est une gamme de trails équipés de moteurs monocylindres deux temps refroidis par air. La gamme DTMX fait partie de la grande famille de la gamme Yamaha DT.

Elle a été déclinée en cinq motorisations : 50, 80, 125, 175, 250, 400 cm3. Elle est orientée essentiellement tout terrain.

Il arrive parfois aujourd'hui d'en croiser sur les routes.

50 DTMX[modifier | modifier le code]

Yamaha 50 DTMX
Constructeur Yamaha
Années de production 1977 - 1991
Moteur et transmission
Alimentation 1 carburateur Tekei 14
Embrayage centrifuge ou multidisques bain d'huile
Boîte de vitesses à Variateur automatique ou manuelle 5 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 45 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre simple berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur
Frein avant tambour ou 1 disque
Frein arrière tambour
Poids et dimensions
Réservoir (réserve) 7 (1) litres

La dénomination 50 DTMX est habituelle en France, alors que sa dénomination exacte est « DT 50 MX ». Elle fait partie de la famille des Yamaha 50 DT.

Sa principale rivale fut la Honda MTX 50.

Elle a été déclinée en deux versions :

Une version à boîte de vitesses manuelle (4 puis 5 vitesses), qui ne sera pas importée en France en raison de l'interdiction des boites de vitesses manuelles sur les cyclomoteurs à l'époque, et une version à variateur, embrayage automatique et correcteur de couple spécialement conçu pour le marché français. Le premier modèle à variateur produit est le type 1RE.

Le moteur est un monocylindre deux temps à refroidissement par air. Le carburateur est de type boisseau circulaire de marque Tekei. Il a un diamètre de 14 mm. Le cylindre est en fonte. Il est muni d'une lumière d'admission avec clapets, quatre transferts et une lumière d'échappement. L'admission se fait par clapets (baptisée par Yamaha Torque induction).

Un réservoir d'huile d'un litre alimente le moteur en lubrifiant au moyen d'une pompe de marque Mikuni. La transmission secondaire s'effectue par chaine. Les modèles français sont également équipés par un système de variateur, de correcteur de couple, de courroie et d'embrayage similaires aux scooters. Le DT 50 MX vendues à l'étranger disposent d'une boite de vitesses et embrayage manuels.

La suspension arrière est un mono-amortisseur.

L'allumage est à rupteur sur les premiers modèles puis électronique par la suite. Les modèles à allumage électronique présentent la particularité d'être bridés au niveau du CDI, coupant ainsi le moteur à environ 48 km/h. Elle était également bridée au niveau du pot d'échappement, des clapets et du variateur. Une fois débridée, la machine pouvait atteindre environ 60 à 65 km/h.

Aujourd'hui, sous réserve d'être immatriculés avec carte grise, les DT 50 MX, qu'elles soient à boite manuelle ou à variateur automatique entrent dans la catégorie cyclomoteur et peuvent être conduites dès 14 ans avec BSR ou permis AM, ou sans permis pour les personnes nées avant le 1er janvier 1988.

80 DTMX[modifier | modifier le code]

Yamaha 80 DTMX
Constructeur Yamaha
Années de production 1980 - 1991
Moteur et transmission
Distribution clapets
Alimentation 1 carburateur Mikuni
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 75 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre simple berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique ∅ mm (180 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur ( mm)
Frein avant tambour puis disque hydraulique
Frein arrière tambour
Poids et dimensions
Empattement 1 350 mm
Hauteur de selle 845 mm
Poids à sec 96 kg
Réservoir (réserve) 7 ℓ (1 ℓ) litres

La Yamaha 80 DTMX est un vélomoteur (motocyclette légère) de type trail, spécifiquement produite pour le marché français.

La dénomination 80 DTMX est habituelle en France, alors que sa dénomination exacte est « DT 80 MX ».

Elle est propulsée par un moteur deux temps refroidi par air et est munie d'une boite de vitesses manuelle à 5 rapport. Sa vitesse de pointe était volontairement limitée à 75 km/h afin de pouvoir être conduite dès 16 ans avec le permis A1 (ou AL) conformément à la législation en vigueur à l'époque. Une fois débridée, sa vitesse de pointe approche les 90 km/h.

Son succès fut très limité dans la mesure où elle ne pouvait pas être conduite avec un simple permis B, qui ne permettait à l'époque que la conduite des motos et scooter 80 cm3 automatique, sauf si le permis a été obtenu avant 1980, mais, dans ce cas il autorise également dans la conduite des motos ou scooters 125 cm3 à boite manuelle ou automatique. Le permis A1 ou AL permet la conduite des 125 cm3 dès 17 ans. De ce fait, l'intérêt pour cette machine reste très limité.

Considérée aujourd'hui comme une motocyclette légère, elle peut être conduite dès 16 ans avec le permis A1, ou avec un simple permis B obtenu depuis au moins 2 ans et après avoir suivi une formation.

Aujourd'hui, cette moto rare est très recherchée en collection.

125 DTMX[modifier | modifier le code]

Yamaha 125 DTMX
Constructeur Yamaha
Années de production 1977 - 1991
Moteur et transmission
Distribution clapets
Cylindrée 123 cm³ (56 × 50 mm)
Puissance maximale 14 ch à 6500 tr/min ch
Couple maximal 1,53 mkg à 6000 tr/min kg⋅m
Alimentation 1 carburateur Mikuni ∅ 24 mm
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 6 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 110 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre simple berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique ∅ mm (180 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur ( mm)
Frein avant tambour ∅ mm
Frein arrière tambour ∅ mm
Poids et dimensions
Empattement 1 350 mm
Hauteur de selle 845 mm
Poids à sec 96 kg
Réservoir (réserve) 7 ℓ (1 ℓ) litres

La Yamaha 125 DTMX est un vélomoteur de type trail.

La dénomination 125 DTMX est habituelle en France, alors que sa dénomination exacte est « DT 125 MX ».

Elle est la première moto de grande diffusion munie d'une suspension arrière cantilever à un seul combiné.

Cette machine est restée pendant 15 ans au catalogue des ventes, elle a contribué à la popularité de la moto verte. Elle détient le record de la meilleure vente annuelle de la catégorie en France[1].

D'une cylindrée originelle de 175 cm³ pour le marché aux États-Unis, elle est déclinée en 125 cm³ pour la plupart du marché européen, dont la France[2].

Le premier modèle produit entre 1977 et 1979 est le type 2A6.

La 125 DTMX ne reprend rien de ses ancêtres, les Yamaha 125 DTF et 125 DTE.

Le moteur est un monocylindre deux temps. Le carburateur est de type boisseau circulaire de marque Mikuni. Il a un diamètre de 24 mm. Le cylindre est en alliage léger chemisé fonte. Il est muni d'une lumière d'admission avec clapets, quatre transferts et une lumière d'échappement. L'admission se fait par clapets (baptisée par Yamaha Torque induction). Le réservoir de carburant a une capacité de sept litres dont un litre de réserve. Un réservoir d'huile d'un litre alimente le moteur en lubrifiant au moyen d'une pompe de marque Mikuni. L'embrayage est de type multidisque à bain d'huile ; cinq disques en matière synthétique solidaires de la cloche d'embrayage, quatre disques lisses en acier solidaires de la noix. La boîte de vitesses est à six rapports en prise constante. La fourche, dont les tubes sont protégés par des soufflets en caoutchouc, a un débattement de 180 millimètres. La suspension arrière est une nouveauté : on ne trouve plus là 2 combinés amortisseurs/ressorts, mais un mono-amortisseur cantilever, déjà présent sur les motos de cross de cette période. L'allumage est à rupteur.

Au niveau de l'esthétique, l'année 1979 diffère des deux précédentes par, principalement, un garde-boue avant ajouré dans sa partie basse, une nouvelle décoration, des caches latéraux et des compteurs redessinés.

Le modèle suivant, produit de 1980 à 1986, type 2A8 évolue.

Le bras oscillant est désormais constitué de tubes en acier de section rectangulaire et devient gris métallisé, l'allumage devient électronique, la décoration change à nouveau. Les caches latéraux restent ceux de l'année précédente et seront inchangés jusqu'à la fin de la production en 1991. Le diamètre du carburateur descend à 22 mm. La puissance et le couple passent à 15 ch et 1,53 mkg à 6000 tr/min. La contenance en huile de combustion passe de 1 litre à 0,9 litre. Les dimensions changent ; Longueur : 2000 mm, largeur : 885 mm, poids avec pleins : 104 kg.

Le modèle suivant, produit de 1986 à 1991, est le type 3YV.

Les coloris changent et l'échappement est bridé. À cause de la nouvelle législation en vigueur, la puissance chute de 2 ch et tombe à 13 ch à 6000 tr/min (mesuré au vilebrequin) pour un couple de 1,1 mkg[3].*

À noter cependant que le débridage de ces machines était plutôt aisé. Par ailleurs, certains utilisateurs ont installé des "kit" 175 cm3. Ces kits ont peu d'influence sur la fiabilité et la durée de vie du moteur puisque la 125 n'est qu'une version européenne de la 175 cm3. Mais, en cas d'accident, face à un expert connaisseur, l'assurance ne couvre pas les dégâts car la machine ne correspond plus à la carte grise.

Aujourd'hui, les DT 125 MX 13 ou 15 ch entrent dans la catégorie "Motocyclettes légères". Elles peuvent être conduite dès 16 ans avec le permis A1, ou avec un simple permis B obtenu depuis au moins 2 ans et après avoir suivi une formation.

175 DTMX[modifier | modifier le code]

La Yamaha 175 DTMX est une motocyclette de type trail. Elle ne fut pas importée en France et était surtout destinée aux marchés américain et asiatique.

Sa dénomination exacte est « DT 175 MX ».

Elle est propulsée par un monocylindre 2 temps de 171 cm3 refroidi par air et développe une puissance de 16 ch.

Yamaha 175 DTMX
Constructeur Yamaha
Années de production 1977 - 1991
Moteur et transmission
Distribution clapets
Cylindrée 171 cm³ (66 x 50 mm)
Puissance maximale 16 ch à 7000 tr/min ch
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 6 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 105 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre simple berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique ∅ mm (180 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur ( mm)
Frein avant tambour ∅ mm
Frein arrière tambour ∅ mm
Poids et dimensions
Empattement 1 350 mm
Hauteur de selle 845 mm
Poids à sec 109 kg
Réservoir (réserve) 7 ℓ (1 ℓ) litres

250 DTMX[modifier | modifier le code]

La Yamaha 250 DTMX est une motocyclette de type trail.

La dénomination 250 DTMX est habituelle en France, alors que sa dénomination exacte est « DT 250 MX ».

Elle est équipée d'un moteur 2 temps de 246 cm3 refroidi par air et développe une puissance de 16 chevaux.

Elle n'a pas rencontré un franc succès en France, en raison de son moteur moins pêchu (à peine plus puissante et pas plus rapide que la version 125 cm3) que les modèles concurrents et de la nécessité du Permis moto pour la conduire.

Yamaha 250 DTMX
Constructeur Yamaha
Années de production 1977 - 1991
Moteur et transmission
Distribution clapets
Cylindrée 246 cm³ (70 x 64 mm)
Puissance maximale 16 ch à 5400 tr/min ch
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 109 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre simple berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique ∅ mm (180 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur ( mm)
Frein avant tambour ∅ mm
Frein arrière tambour ∅ mm
Poids et dimensions
Empattement 1 350 mm
Hauteur de selle 845 mm
Poids à sec 135 kg
Réservoir (réserve) 9 ℓ (1 ℓ) litres

400 DTMX[4][modifier | modifier le code]

Yamaha 400 DTMX
Constructeur Yamaha
Années de production 1977 - 1980
Moteur et transmission
Distribution clapets
Cylindrée 397 cm³ (85 x 50 mm)
Puissance maximale 21 ch à 5600 tr/min ch
Alimentation 1 carburateur
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 136 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre simple berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique ∅ mm
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur ( mm)
Frein avant tambour ∅ mm
Frein arrière tambour ∅ mm
Poids et dimensions
Poids à sec 141 kg
Réservoir (réserve) 9 ℓ (1 ℓ) litres

Sa diffusion en France a été concomitante avec la commercialisation de la Yamaha XT 500.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. « La carrière des 125 DT (première partie: 1973 à 1987) », sur yam2stroke.fr.fo/ (consulté le 1er mars 2018).
  2. « SITE DES YAMAHA 125 DTMX », sur www.dtmx125.com/ (consulté le 1er mars 2018).
  3. Revue technique ETAI numero 30
  4. Fiche technique 400 DTMX