Xiao Guodong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Xiao, précède le nom personnel Guodong.

Xiao Guodong
Image illustrative de l’article Xiao Guodong
Fiche d'identité
Nom complet Xiao Guodong
Nationalité Drapeau : République populaire de Chine Chinoise
Date de naissance (30 ans)
Lieu de naissance Chongqing (RP de Chine)
Professionnel 2007-
Meilleur classement mondial 28e
Gains 118 102 £
Break le plus élevé 141
Victoires
Tournoi ranking 0
Autres tournois 0
Xiao Guodong, 2015

Xiao Guodong (mandarin : 肖国栋 ; pinyin : Xiāo Guódòng), né le 10 février 1989 à Chongqing, dans la province du Sichuan, est un joueur de snooker chinois, professionnel depuis 2007[1].

Vainqueur du championnat d'Asie des moins de 21 ans en 2007, Xiao gravit rapidement le classement mondial depuis entre 2011 et 2013. Il réalise sa meilleure performance en tournoi Ranking au Shanghai Masters 2013 où il se qualifie pour la finale.

Carrière[modifier | modifier le code]

Passé professionnel à l'âge de 18 ans grâce à son titre de champion d'Asie des moins de 21 ans, Xiao fait sa première apparition sur le circuit comme wild card au China Open 2007. Il bat le no 50 de l'époque Tom Ford pour intégrer le tableau principal, mais est écrasé par Matthew Stevens au premier tour (5-0). Le China Open réussit bien à Xiao, qui fait de nouveau parler de lui en 2009. Il remporte son match de qualification contre Michael Holt, puis une nouvelle victoire de prestige contre son compatriote Ding Junhui. Au deuxième tour, il donne du fil à retordre à Ronnie O'Sullivan en refusant de se laisser distancer. L'Anglais est cependant trop fort pour le jeune Chinois, qui s'incline (5-3).

Au cours de la saison 2011-2012, Xiao, qui débute au 74e rang mondial, ne parvient pas à se qualifier pour le tableau final d'un seul tournoi Ranking. Toutefois, il brille dans les tournois du Players Tour Championship, dont le format de matchs courts favorise les joueurs moins expérimentés. Avec deux quarts de finale et une demi-finale, il prend la 18e place du classement général, qui lui assure sa qualification pour la phase finale. Ce rendez-vous est le plus important de la saison pour Xiao qui, en dépit d'un os cassé à la main, refuse de déclarer forfait contre l'avis médical. Le douleur ne l'empêche pas de réaliser un exploit contre Dominic Dale, puis contre le vainqueur du UK Championship Judd Trump (victoires 4-2)[2]. Son parcours s'arrête en quarts de finale, contre Andrew Higginson. Ce résultat le propulse à la 41e place du classement mondial.

Xiao bénéficie du développement du Players Tour Championship en Asie, qui lui permet de disputer des tournois en Chine. C'est ainsi qu'il se qualifie pour le tableau final, en prenant la huitième et dernière place qualificative du classement asiatique. Il est de nouveau en quarts de finale du main event du Players Tour Championship 2012-2013 à Galway (victoires sur Graeme Dott et Alfie Burden), mais il ne dépasse pas ce stade, battu par l'Australien Neil Robertson. Xiao dispute durant cette saison deux premiers tours de tournois Ranking, l'Australian Goldfields Open et le German Masters. L'année se termine par une défaite au troisième tour du championnat du monde de snooker 2013 contre Jimmy White (10-4). Les résultats des deux dernières saisons cumulés, Xiao pointe au 37e rang mondial.

Grâce à un bon début de saison en 2013-2014, Xiao grappille de nouvelles places. Son troisième tour au Wuxi Classic 2013, où il est battu par John Higgins[3], lui vaut un nouveau meilleur classement, 35e. C'est avec ce classement que Xiao se présente au Shanghai Masters 2013. Trois victoires en qualifications lui permettent de rejoindre Stephen Maguire, tête de série no 6 au premier tour. Bien aidé par une mauvaise performance de l'Écossais, Xiao l'emporte (5-2) et enchaîne en battant Peter Lines et Mark Davis. En demi-finale, il retrouve Michael Holt, vainqueur de Judd Trump au premier tour. Les deux joueurs font jeu égal jusqu'à 3-3, mais Xiao se révèle plein de maîtrise et empoche les trois dernières manches grâce en partie à deux centuries de 111 et 127. Il retrouve en finale Ding Junhui, pour la première finale 100% chinoise de l'histoire du snooker dans un tournoi de cette importance[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois majeurs [5] 0 0
Autres tournois Ranking 0 1
Tournois Ranking mineurs 0 0

Finale perdue (1)[modifier | modifier le code]

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableaux
2013-2014 Shanghai Masters Shanghai Drapeau : République populaire de Chine Ding Junhui 6-10 Tableau

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Xiao Guodong », sur www.worldsnooker.com, WPBSA (consulté le 21 septembre 2013)
  2. (en) « Xiao knocks out Judd Trump », sur www.aol.co.uk (consulté le 21 septembre 2013)
  3. (en) « Snooker - Robertson and Higgins roar into last eight at Wuxi Classic », sur www.eurosport.com (consulté le 21 septembre 2013)
  4. (en) « Ding to meet Xiao in historic final », sur www.worldsnooker.com, WPBSA (consulté le 21 septembre 2013)
  5. Championnats du monde, UK Championship et Masters

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :