Wubi (Ubuntu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wubi.
Wubi
Logo
Logo

Image illustrative de l'article Wubi (Ubuntu)

Développeurs Agostino Russo, Geza Kovacs, Oliver Mattos, Ecology2007
Première version 2008
Dernière version 12.04 ()
Écrit en C++ et PythonVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Windows 98, 2000, XP, Vista 32 bits, 7
Type Installateur Ubuntu
Licence GNU GPL
Site web ubuntu.com

Wubi (Windows-based Ubuntu Installer - « Installeur Ubuntu sous Windows ») était un programme libre (sous licence GPL) fonctionnant sous Windows, servant à installer Ubuntu[1] sans avoir à modifier les partitions du disque dur.

Jusqu'en 2012 le logiciel était maintenu par Ubuntu[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le but de ce programme est d'aider les débutants à installer Ubuntu sans les risques liés à la création d'une nouvelle partition de disque dur ni l'installation d'un chargeur d'amorçage. Il propose ainsi dès l'insertion du CD-ROM sous Windows de démarrer l'installation, en laissant simplement le choix de la langue et de l'emplacement d'installation, sans dérouter l'utilisateur des systèmes Microsoft Windows.

Wubi se contente en effet d'installer Ubuntu dans un dossier sur une partition NTFS de Windows, et de modifier le fichier de démarrage afin d'y ajouter un choix qui s'affichera au lancement du PC. Le système de fichiers de Linux est alors virtualisé, c'est-à-dire émulé logiciellement au-dessus du système de fichier NTFS natif à la place d'une partition Linux séparée dédiée.

Cette procédure ne modifiant aucunement la structure des partitions sur le disque, elle limite tout risque éventuel autant lors de la phase d'installation que de la phase de désinstallation.

Il faut cependant ne pas faire de confusion, car bien qu'elle ait toute l'apparence d'une installation d'un simple logiciel tiers il n'en est rien, Ubuntu reste un système d'exploitation indépendant : il faut redémarrer la machine pour passer d'un système à un autre, comme avec n'importe quelle installation dite en dual-boot (multiboot).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :