Willy Meysmans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Willy Meysmans
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
(89 ans)
Malines
Nationalité
Activités
Formation
Œuvres principales
Fiere Margriet à Louvain
La Matière et l'Esprit, à Rotselaar
Sculpture en céramique pour l'expo '58

Willy Meysmans, né à Malines le , est un sculpteur et céramiste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Willy Meysmans reçoit sa formation à l'Académie de Malines notamment en céramique chez Olivier Strebelle. Il se forme ensuite à la céramique à l'Institut supérieur d'Anvers. Dans les années 1960, il vit à Carrare en Italie où il façonne des statues abstraites. De retour à Louvain, il y enseigne à l'académie, et se lance dans la fabrication de bronzes à cire perdue[1]. Willy Meysmans a participé à de nombreuses expositions en Belgique[2] et à l'étranger[1].

En 1958, il crée une sculpture monumentale en céramique pour le pavillon belge de l'Exposition universelle à Bruxelles et maintes autres œuvres en céramique pour des bâtiments privés et publics[1].

Pour Louvain, il sculpte la Fiere Margriet en 1981[3], statue qui se trouvait initialement, jusqu'en 2011, au croisement des Muntstraat (Rue de la Monnaie) et Tiensestraat (Rue de Tirlemont). Depuis 2013 cette statue se trouve aux nouvelles Dijleterrassen (Terrasses de la Dyle), à côté de la Dirk Boutslaan (avenue Dirk Bouts). C'est l'endroit où elle aurait été trouvée selon une des légendes les plus connues de Louvain, légende qui a inspiré l'artiste[4],[5].

Sa rétrospective a été célébrée à Malines en 2001. L'association Les Amis du Musée M a acheté la statue en bronze "Bénédiction", ce qui est représentatif de sa période de sommet[6].

Willy Meysmans réalise la sculpture abstraite en bronze dressée sur une rotonde à Rotselaar, La Matière et l'Esprit (Stof en geest)[7].

Il est le concepteur de la table d'autel en céramique de l'église paroissiale classée de style moderniste Notre-Dame du Bon Secours d'Anvers (Parochiekerk Onze-Lieve-Vrouw Boodschap)[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Encyclopédie de l'architecture et des arts en Belgique : Le décor de la maison. Les arts appliqués. La tapisserie. La sculpture actuelle. Visages neufs, Volume 2, Dutilleul, 1958
  • Beelden in het Zuidpark, Ludo Bekkers, Luc Claus, Karel J. Geirlandt, Jacques Kint, Leo Madelein (Selectiecomité), Gent : Noordstarfonds, 1969
  • Guy Van Hoof, « Willy Meysmans: spanning ontladen in vrijheid » dans NVT/Gierik, no 3, 1995, p. 50-53
  • Benezit Dictionary of Artists, vol. 9, Paris, Gründ, 2006

Expositions temporaires[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Willy Meysmans », Biographie sur le site http://www.lievelambrecht.be
  2. Marc Heiremans, Art Ceramics: Pioneers in Flanders, 1938-1978, Arnoldsche Art Publishers, 2006, (ISBN 9783897902404), 182 pages
  3. Margaretha-cultus sur erfgoedplus.be
  4. Fiere Margriet, Standbeelden.be, 2 juillet 2010
  5. Déménagement de la statue
  6. Amis des Musées de Leuven
  7. Stof en Geest 16 octobre 2010
  8. « Parochiekerk Onze-Lieve-Vrouw Boodschap » sur le site De Inventaris van het Onroerend Erfgoed (Inventaire du patrimoine)
  9. Liste des exposants Middelheim 1974, Catalogue d'exposition