William Hamilton (monteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hamilton et William Hamilton.
William Hamilton
Description de l'image image manquante.jpg.
Naissance
Pittsburgh
Pensylvanie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 48 ans)
Los Angeles (North Hollywood)
Californie, États-Unis
Profession Monteur
Réalisateur (cinq films)
Films notables La Ruée vers l'Ouest
Le Danseur du dessus
Quasimodo
Soupçons

William Hamilton, né le à Pittsburgh (Pennsylvanie) et mort le à Los Angeles (quartier de North Hollywood, Californie), est un monteur et réalisateur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Hamilton contribue comme monteur à soixante-cinq films américains, depuis Le Châle aux fleurs de sang (en) de John S. Robertson (1923, avec Richard Barthelmess et Dorothy Gish) jusqu'à La Poupée brisée d'Irving Reis (avec Henry Fonda et Lucille Ball). Ce dernier film est projeté en avant-première à New York le , dix jours après sa mort prématurée à 48 ans, des suites d'une crise cardiaque.

À partir de 1929, il travaille au sein de la RKO Pictures, y collaborant notamment à La Ruée vers l'Ouest de Wesley Ruggles (1931, avec Richard Dix et Irene Dunne), Quasimodo de William Dieterle (1939, avec Charles Laughton et Maureen O'Hara), Soupçons d'Alfred Hitchcock (1941, avec Cary Grant et Joan Fontaine), ainsi qu'à plusieurs films musicaux du couple Fred Astaire-Ginger Rogers (dont Le Danseur du dessus de Mark Sandrich en 1935).

Par ailleurs, William Hamilton contribue à cinq films comme réalisateur, dont Le Mystère de l'allée cavalière (en) (1936, avec James Gleason et Helen Broderick), coréalisé par Edward Killy (en).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Monteur (sélection)[modifier | modifier le code]

Réalisateur (intégrale)[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]