Harry d'Abbadie d'Arrast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Harry d'Abbadie d'Arrast
Nom de naissance Henri d'Abbadie d'Arrast
Naissance
Buenos Aires, Argentine
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 70 ans)
Monte-Carlo, Monaco
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Topaze

Henri d'Abbadie d'Arrast, ou Harry d'Abbadie d'Arrast, est un réalisateur et scénariste français, né le à Buenos Aires, Argentine et mort le à Monte-Carlo, Monaco.

Biographie[modifier | modifier le code]

Harry d'Abbadie d'Arrast, réalisateur de comédies de mœurs, a eu une carrière brillante, mais brève et orageuse. À la demande de son ami, le cinéaste George Fitzmaurice, il se rend à Hollywood. Après avoir été l'assistant de Charlie Chaplin sur le tournage du film L'Opinion publique, il a la possibilité de diriger lui-même trois comédies caustiques pour le compte de la Paramount Pictures (Sérénade, A Gentleman of Paris et Monsieur Albert) dans lesquelles l'acteur vedette de L'Opinion publique joue également les rôles principaux. Le passage au cinéma parlant ne lui fait aucun tort comme en témoigne le succès de son film Rire, chef-d'œuvre de cynisme et de sophistication, sorti en 1930. En 1940, il épouse l'actrice Eleanor Boardman.

Á cause de son caractère mordant et de sa personnalité irascible, il se confronte à des producteurs comme Samuel Goldwyn sur le film Raffles, puis à David O. Selznick sur Topaze (adaptation de la pièce éponyme de Marcel Pagnol dont John Barrymore est la vedette). Tout ceci met fin à sa carrière. Il finit ses jours en France mais surtout aux tables de jeu de Monte-Carlo.

Il habitait à Saint-Étienne-de-Baïgorry où il possédait le château d'Etchaux.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Grand dictionnaire illustré du cinéma, éditions Atlas, 1985

Liens externes[modifier | modifier le code]