William Gillette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
William Gillette
William Gilette 1895.JPG
William Gillette en 1895.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
William Hooker Gillette
Nationalité
Activité
Dramaturge et acteur de théâtre
Autres informations
Membre de

William Hooker Gillette, né le 24 juillet 1853 à Hartford, dans le Connecticut, et mort le 29 avril 1937 à Hartford, dans le Connecticut, est un acteur de théâtre et un dramaturge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

William Gillette est né dans un quartier littéraire, avec des résidents comme Mark Twain, Harriet Beecher Stowe et Charles Dudley Warner.

Sa mère était Elisabeth Daggett Hooker et le père de Gillette, François, était un sénateur américain et militant pour l'abolition de l'esclavage. Will a grandi entouré de trois frères et une sœur. Une autre sœur, Marie, est morte jeune.

Son frère aîné, Frank Ashbell Gillette, est allé en Californie et y mourut en 1859 de la tuberculose. Son cadet Robert a rejoint l'armée de l'Union et a servi dans la campagne d'Antietam. Rapatrié malade, il s'est enrôlé dans la Marine, assigné à l'USS Gettysburg, Robert a participé à deux attaques sur Fort Fisher, mais a été tué le lendemain de la reddition du fort lorsque la poudrière a explosé. En 1863, le puîné Edward a déménagé dans l'Iowa. Sa sœur Elisabeth ayant épousé George Henry Warner, William est resté le seul enfant dans le ménage.

Carrière[modifier | modifier le code]

Publicité pour un film de 1916

À l'âge de 20 ans, il quitte Hartford pour commencer son apprentissage comme acteur. Il travaille brièvement pour une société de La Nouvelle-Orléans et en 1875, il retourne en Nouvelle-Angleterre où, sur la recommandation de Mark Twain, il fait ses débuts au Théâtre du Globe de Boston. Par la suite, il a été acteur durant six ans à Boston, New York et dans le Midwest. En 1878, lorsque la santé de son père commença à décliner, William abandonne la scène durant un an pour s'occuper de lui. À la mort de son père, lui et George Henry Warner sont nommés exécuteurs testamentaires de François. Avec Elisabeth et Edward, ils se partagent l'héritage.

En 1882, Gillette épouse Helen Nichols de Détroit. Elle est morte en 1888 d'une péritonite provoquée par une rupture de l'appendice. Il ne s'est jamais remarié.

En 1881, Gillette est embauché à Cincinnati comme dramaturge, metteur en scène et acteur pour 50 $ par semaine par les deux frères Gustave Frohman et Daniel Frohman. Il fait ses débuts au théâtre du Madison Square pour 151 représentations, avec une tournée ultérieure dans de nombreux États (à l'ouest jusqu'à Saint-Louis, Missouri). Cette même année, il met en scène Esmeralda, écrit en collaboration avec Frances Hodgson Burnett.

Il est connu notamment pour avoir écrit en 1899 la pièce Sherlock Holmes qui servit de base à plusieurs adaptations au cinéma, dont celle de 1916 dans laquelle il joue le rôle-titre.

Ses accessoires dans la pièce (la casquette et la pipe recourbée) sont devenus des signes distinctifs de Sherlock Holmes, même s'ils ne correspondent pas tout à fait à ce qui est décrit par Arthur Conan Doyle.

Gillette est décédé le 29 avril 1937, âgé de 83 ans, à Hartford, en raison d'une hémorragie pulmonaire. Il a été enterré dans le caveau familial au cimetière de Riverside Hooker, à Farmington, dans le Connecticut, aux côtés de sa femme.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bullywingle the Beloved (joué à Hartford, Connecticut, le 3 octobre 1872, et à nouveau en mars 1873)
  • The Twins of Siam (juillet 1879 ; jamais produit)
  • The Professor (essais en été 1879 à Columbus (Ohio))
  • Esmeralda (adapté d'une nouvelle de Frances Hodgson Burnett, 29 octobre 1881, Madison Square Theatre, New York ; publié par le Madison Square Theatre en 1881)
  • Digby’s Secretary (adapté de Der Bibliothekar de Gustave Von Moser, 29 septembre 1884, New York Comedy Theatre, New York).
  • The Private Secretary (adapté de Der Bibliothekar de Gustave Von Moser, 9 février 1885, Madison Square Theatre, New York)
  • Held by the Enemy (22 février 1886, Criterion Theatre, Brooklyn, New York ; publié par Samuel French Ltd. en 1898)
  • She (adaptation théâtrale du roman de Rider Haggard, 29 novembre 1887, Niblo's Garden, New York)
  • A Legal Wreck (14 août 1888, Madison Square Theatre, New York ; publié par the Rockwood Publishing Company en 1890)
  • A Legal Wreck (adaptation théâtrale, Rockwood Pub. Co., 1888)
  • A Confederate Casualty (1888 ; jamais produit)
  • Robert Elsmere (adaptation théâtrale partielle du roman de Mary Augusta Ward ; n'ayant pu obtenir l'autorisation de Mrs. Ward, Gillette cessa de travailler sur le projet ; le roman fut finalement adapté par d'autres dramaturges, et la pièce produite sans sa participation)
  • "Mr. William Gillette Surveys the Field", Harper's Weekly, Vol. XXXIII, No. 1676, 2 février 1889, Supplement, p. 98–99
  • All the Comforts of Home (adaptation de Ein Toller Einfall de Carl Lauf, 3 mars 1890, Boston Museum, Boston, Massachusetts ; publié par H. Roorbache en 1897)
  • Maid of All Work (1890 ; jamais produit)
  • Mr. Wilkinson's Widows (adaptation de Feu Toupinel par Alexandre Bisson, 23 mars 1891, National Theatre, Washington, D.C.)
  • Settled Out of Court (adaptation de La Famille Pont-Biquet par Alexandre Bisson, 8 août 1892, Fifth Avenue Theatre, New York)
  • The War of the American Revolution (Janvier 1893, "neuf scènes accompagnées d'un commentaire historique, écrit pour ‘Barnum & Baily people’, pour un libretto destiné à accompagner leur ‘Vast Episodic Drama of the Revolution'")
  • Ninety Days (6 février 1893, Broadway Theatre, New York)
  • Too Much Johnson (adaptation de La Plantation Thomassin de Maurice Ordonneau, 26 novembre 1894, Standard Theatre, New York ; publié en 1912)
  • Secret Service (13 mai 1895, Broad Street Theatre, Philadelphia, Pennsylvania ; publié en 1898 ; publié par Samuel French Ltd. en 1898)
  • "The Tale of My First Success", New York Dramatic Mirror, The Christmas Number 1886, 26 décembre 1896, p. 30
  • Because She Loved Him So (28 octobre 1898, Hyperion Theatre, New Haven, Connecticut)
  • Sherlock Holmes (avec Arthur Conan Doyle, 23 octobre 1899, Star Theatre, Buffalo, New York ; publié par Samuel French Ltd. en 1922, par Doubleday, Doran & Company, Inc., en 1935, et par Doubleday en 1976 et 1977)
  • "The House-Boat in America", The Outlook Magazine, Vol. 65, No. 5, 2 juin 1900
  • The Frightful Predicament of Sherlock Holmes (24 mars 1905, Joseph Jefferson Holland Benefit, Metropolitan Opera House ; titre changé par la suite pour The Harrowing Predicament of Sherlock Holmes, et finalement pour The Painful Predicament of Sherlock Holmes, publié par Ben Abramson de The Argus Book Shop à Chicago en 1955)
  • Clarice (4 septembre 1905, Liverpool, Angleterre)
  • Ticey, or That Little Affair of Boyd’s (15 juin 1908, titre d'abord changé pour A Private Theatrical, puis A Maid-of-All Work, et finalement That Little Affair of Boyd’s, Columbia Theatre, Washington)
  • Samson (adaptation de Samson par Henri Bernstein, 19 octobre 1908, Criterion Theatre, New York)
  • The Red Owl, initialement créé avec le titre The Robber (pièce en un acte, 9 août 1909, London Coliseum ; publié dans One-Act Plays for Stage and Study, Second Series, Samuel French, Ltd., 1925, p. 47–80)
  • Among Thieves (One-Act Play, 6 septembre 1909, Palace Theatre, Londres ; publié dans One-Act Plays for Stage and Study, Second Series, Samuel French, Ltd., 1925, pgs. 246–267)
  • Electricity (26 septembre 1910, Park Theatre, Boston, Massachusetts ; publié par Samuel French Ltd. en 1924)
  • Theatrical managers exposed; A few words from Mr. William Gillette at the annual dinner of the Theatrical Managers' Association of Greater New York, at the Knickerbocker Hotel, January 10, 1910 (New York, 1910).
  • Secret Service: Being the Happenings of a Night in Richmond in the Spring of 1865 (Adaptation romanesque, publié par Dodd, Mead and Company, New York, et Kessinger Publishing au Royaume-Uni en 1912)
  • Butterfly on the Wheel (1914 ; jamais produit)
  • Diplomacy (adaptation de Dora de Victorien Sardou, 20 octobre 1914, Empire Theatre, New York)
  • William Hooker Gillette: The Illusion of the First Time in Acting (The Dramatic Museum of Columbia University dans Papers on Acting, Second Series, Numéro 1, 1915)
  • "When a Play Is Not a Play", Vanity Fair, Vol. 5, Nos. 5–7 – vol. 6, Nos. 2–4, janvier–juin 1916, pg. 53
  • Introduction à How to Write a Play, édité par Miles Dudley, Papers on Playmaking II (Dramatic Museum of Columbia University, 1916), pgs. 1–8
  • How Well George Does It (1919, jamais produit ; publié chez Samuel French Ltd. rn 1936)
  • "America's Great Opportunity", The World War: Utterances Concerning Its Issues and Conduct by Members of the American Academy of Arts and Letters, Printed for It's Archives and For Free
  • The Dream Maker (21 novembre 1921, Empire Theatre, New York)
  • Sherlock Holmes, A Play (Samuel French, Ltd., 1922).
  • Winnie and the Wolves (adaptation théâtrale de textes publiés par Bertram Atkey dans le Saturday Evening Post, 14 mai 1923, Lyric Theatre, Philadelphia, PA)
  • The Astounding Crime on Torrington Road (Harper & Brothers, 1927)
  • The Crown Prince of the Incas (1932–36 ; non terminé)
  • Sherlock Holmes, A Play (Doubleday, Doran & Company, Inc., 1935) ; Introduction par Vincent Starrett ; préface de William Gillette ; Notes et dessins de Frederic Dorr Steele
  • Secret Service: Being the Happenings of a Night in Richmond in the Spring of 1865, adaptation romanesque avec Cyrus Townsend Brady (Grosset & Dunlap, New York, 1936)
  • Sherlock Holmes a Play: Wherein is Set Forth the Strange Case of Miss Alice Faulkner (Helan Halbach, éditeur, Santa Barbara (Californie), 1974), réimpression de l'édition de 1935 ; Introduction par Vincent Starrett ; préface de William Gillette ; Notes et dessins de Frederic Dorr Steele
  • Sherlock Holmes: A Play (Doubleday & Company, 1976 ; édition cartonnée).
  • Sherlock Holmes: A Play (Samuel French, 1976 ; édition souple)
  • Sherlock Holmes: A Play (Doubleday & Company, 1977 ; édition cartonnée)[1]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Zecher, Henry, William Gillette, America's Sherlock Holmes, pgs. 591-93.
  2. O'Connor, John J., "TV: H.B.O. Offers ‘Sherlock Holmes’", New York Times, 19 novembre 1981.
  3. Zecher, Henry, William Gillette, America's Sherlock Holmes, p. 593-595.