Wikipédia:RAW/2012-12-16

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

En Biélorussie, des chèvres courent près des ruines de l'église de la Sainte Trinité à Biełaja Carkva. C'est l'une des 324 photos retenues par Wiki Loves Monuments 2012. D'autres images primées sont disponibles sur Commons.
Lionel Maurel
  • Le 14 décembre 2012, dans le cadre d'évènements soulignant les 10 ans d'existence des licences Creative Commons, qui sont notamment utilisées dans l'écosystème Wikimedia, le site Web OWNI publie un texte de Lionel Maurel sur le sujet. « Créés en dehors de l’action des États, les Creative Commons ont permis de “hacker” de l’extérieur le droit d’auteur pour donner une base juridique aux pratiques de mise en partage des oeuvres, de production collaborative de contenus et de réutilisation créative (remix, mashup). » (fr)[2]
La galaxie d'Andromède par l'astrophotographe amateur Adam Evans. Image du jour de Commons du 14 décembre 2012. Le copyleft est particulièrement efficace pour la diffusion et le développement de matériel en astronomie. [1]
  • Saviez-vous que les articles en astronomie de la Wikipédia en anglais sont utilisés pour le projet expérimental de Google qui vise à cartographier la Voie lactée ? « C’est très bien fait. Fonctionne mieux avec Chrome. » [3]
  • « Il est de bon ton, lorsqu'on est interrogé dans les médias, de prétendre ne pas s'intéresser à sa biographie Wikipédia, voire d'expliquer avec dédain qu'elle est pleine « d'erreurs ». Pourtant, combien de personnes se plaignent de ne pas en bénéficier ! » (fr)[4]
  • Plusieurs critiques de Wikipédia avancent que les articles sont de faible valeur car rédigées par des contributeurs anonymes. Cependant, « pour la justice [française], les lettres anonymes n'ont pas "aucune valeur", le tout est que leur contenu soit évaluable, vérifiable. » (fr)[5]
Logo de la Teahouse.
  • Wikimédia France a produit un résumé des rencontres sur l'éducation qui se sont tenues les 14 et 15 décembre dernier. Ayant réuni un peu moins d'une cinquantaine de participant-e-s dont Frédéric Dardel, Jean-Claude Guédon et Aurélien Bellanger, les rencontres ont été l'occasion de souligner des changements significatifs de l'approche de l'outil par le monde de l'éducation française.
    « [Dardel] encourage ses étudiants à contribuer en corrigeant Wikipédia car « c’est le moyen le plus efficace de transmettre le savoir ». »
    « En 2007, il semblait inconcevable de citer Wikipédia dans un manuel scolaire. C’est désormais le cas dans certains d’entre eux. » <commentaire>Certains en ont même créé à partir de cumul d'articles.</commentaire>
    « Par ailleurs, Gilles Sahut a souligné que 6 à 7% des répondants semblaient définitivement réfractaires à Wikipédia. » [6]
  • Un doctorant de l'université de Washington et trois représentant-e-s de la WMF font un retour sur les activités de la Teahouse de la Wikipédia en anglais (l'équivalent dans la Wikipédia en français serait le forum des nouveaux). Créée à la fin de janvier 2012, elle sert de lieu d'accueil aux nouvelles contributrices et nouveaux contributeurs.

« Imaginez ceci : vous venez tout juste d'être engagé par une multinationale et vous êtes impatient de commencer à travailler. Lors de votre formation, on vous dit que votre premier travail sera jeté aux poubelles devant vous et que vos échanges avec vos collègues prendront la forme d'une série de courriels laconiques au ton de plus en plus dur vous expliquant que ce que vous faites est mauvais et laissant entendre que d'autres « violations » pourront mener à votre congédiement.
Êtes-vous toujours aussi enthousiaste ?
Ce scénario reflète l'expérience typique d'un nouvel éditeur sur Wikipédia, formation en moins[trad 1]. »

— Jtmorgan, CSCW 2013: Crafting Positive New User Experiences on Wikipedia[1],[2].

  • Wikimédia France dresse un premier bilan d'Afripédia, « projet qui a pour ambition de permettre une consultation hors-ligne massive de Wikipédia, et également une formation à la contribution, dans les universités et écoles d’Afrique francophone ». Ce projet déploiera des plug computer reliés à des réseaux accessibles par Wi-Fi. Les étudiants pourront donc communiquer avec ces plug computer qui contiennent notamment une version de la Wikipédia en français. Par ailleurs, différents acteurs du projet ont participé à une formation de cinq jours. Il est entre autres apparu que Wikisource doit se doter d'un mécanisme d'export hors-ligne pour faciliter la consultation de ses textes. Il est aussi envisagé d'installer une version de Wikipédia dans les serveurs des universités pour les étudiants qui n'ont pas de connection Wi-Fi. (fr)[7]
  • Dans la Wikipédia en anglais, Sandy Hook Elementary School shooting, un article sur la tuerie de l'école primaire Sandy Hook, a été proposé à la suppression non pas une, mais bien deux fois, demandes rapidement rejetées. En moyenne, l'article aurait été modifié 1 fois par minute dans les 36 heures qui ont suivi sa création. [8] Taha Yasseri, de l'Oxford Internet Institute, a fait une brève analyse de l'évolution de l'article. 3h30 après les événements, l'article est créé dans la Wikipédia en anglais. 8 heures après, 14 versions linguistiques possèdent un article sur l'événement, et plus de 30 après 48 heures. Yasseri établit des similitudes entre l'évolution de cet article et celui concernant la fusillade d'Aurora. Selon Yasseri, l'analyse de l'évolution d'articles liés à des événements d'actualité (peut-être plus liés à des catastrophes naturelles, jugées moins morbides par l'auteur) pourra amener une meilleure compréhension de la diffusion et de la viralité de l'information. [9]
    Dans les journaux américains, le taux d'erreur sur cet évènement a été élevé dans les premières heures. Un éditorialiste du Time avance que les journalistes, même s'ils travaillent pour le compte de prestigieux journaux, sont incités à publier rapidement pour devancer les médias sociaux. [10]
« Certaines wikipédias semblent déjà être passées d'un contenu encyclopédique à un contenu d'actualité et d'événements récents »[trad 2]. Pour l'année 2009, graphique présentant les 100 pages les plus consultées, regroupées par thèmes, de 7 versions linguistiques de Wikipédia.
  •      Autre
  •      Sexe
  •      Culture et arts
  •      Histoire et personnalités historiques
  •      Évènements récents
  •      Géographie
  •      Culture populaire
  •      Science et technologie
  •      Mathématiques
  •      Santé
  •      Politique et société
  •      Religion
  • Contrairement aux autres versions, les lecteurs des versions en français et en espagnol ne semblaient pas intéressés par le sexe. La culture populaire semblaient beaucoup intéresser les lecteurs japonais. Les lecteurs russes seraient les plus intéressés par la religion. Les lecteurs anglais seraient très peu intéressés par la science et la technologie.

    Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

    Comparaison entre les femmes (bleu) et les hommes (rouge) pour les réponses aux 7 premières questions du questionnaire du projet pédagogique au Cégep de Chicoutimi (2009-2012). Observez le gender gap (en), surtout pour la question 7 « J'ai le goût de continuer à contribuer à Wikipédia ».
    D'autres graphiques sont disponibles dans la commons:Category:Statistiques du projet Cegep de Chicoutimi.
    • Après 33 jours de levée de fonds, la WMF a reçu au-delà de 20 millions USD. Elle a publié un diagramme à bandes verticales qui montre les sommes reçues. Survolez les bandes pour faire apparaître les montants :
      • vert : 2012,
      • jaune : 2011,
      • turquoise : 2010.
    • Dans un long message, l'un des responsables de la campagne de levée de fonds discute de la performance des nouvelles bannières. Selon lui, les gens ont plus et plus rapidement donné que l'an passé. Les bannières où une personne fait un appel à donner ne semblent plus être efficaces. Il explique qu'au début de la campagne, les nouvelles bannières ont été affichées 8 jours de suite, puis elles ont seulement été présentées aux internautes qui ne les avaient jamais vues. Il ajoute que la WMF affichera bientôt des messages de remerciements, étape nécessaire d'une campagne de levée de fonds, accompagnés de vidéos et de textes de contributeurs. Des informations détaillées seront publiées plus tard, le temps de traiter l'ensemble des formes de paiements qui proviennent de différents pays. [11]
    • Le SGDB MySQL, distribué sous une licence libre, est essentiel au fonctionnement de MediaWiki. Cependant, ce SGDB est maintenu par la société Oracle Corporation, qui laisse planer un doute sur le maintien de la licence dans le futur. En conséquence, des gens se sont fédérés autour de Michael Widenius, co-fondateur et ex-propriétaire de la société MySQL, dans le but de créer un SGDB qui ressemble le plus possible à MySQL, c'est MariaDB. La WMF effectue des tests grandeur nature avec ce SGDB pour valider son efficacité. [12]
    « [Wikipédia, c'est une] somme de science et de savoirs généreusement mise à disposition
    par des auteurs anonymes généralement experts dans leur domaine.
    [3] »
    — L'Hérétique
    Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
    Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est (d · c) et Simon Villeneuve (d · c)
    Citations originales
    1. (en) « Imagine this: you have just been hired by a major global company, and you can’t wait to get to work. During orientation, you are told that the first assignment you turn in will be dumped in the trash in front of your eyes, and that your first interactions with your new co-workers will come in the form of a series of terse and increasingly strident emails telling you that you’re doing things wrong, and hinting that further violations may result in your immediate termination.
      How excited are you, now?
      The scenario above reflects a typical new editor experience on Wikipedia, minus the orientation part.
       »
    2. (en) « Some Wikipedias may already be shifting from encyclopedic core to more topical and current events content »
    Notes
    Références
    1. (en)Jtmorgan, « CSCW 2013: Crafting Positive New User Experiences on Wikipedia », sur http://crowdresearch.org,
    2. (en) Jonathan T. Morgan, Siko Bouterse, Sarah Stierch et Heather Walls, « Tea & Sympathy: Crafting Positive New User Experiences on Wikipedia », http://jtmorgan.net,‎ (lire en ligne)
    3. L'Hérétique, « Impossible de ne pas soutenir Wikipedia », L'Hérétique, (consulté le 15 décembre 2012)