Warsage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Warsage
Warsage
Le quartier de l’église Saint-Pierre
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Liège
Commune Dalhem
Code postal 4608
Zone téléphonique 04
Démographie
Gentilé Warsagien(ne)
Population 1 419 hab. (2005)
Densité 170 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 44′ nord, 5° 46′ est
Superficie 834 ha = 8,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Warsage

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Warsage

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Warsage

Warsage (en wallon Warsèdje, en néerlandais Weerst) est une section de la commune belge de Dalhem située en Région wallonne dans la province de Liège.

Ce village se trouve à l’extrémité nord de la province, à l’entrée du Pays de Herve.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1204, des religieux de Hocht s’installèrent à la grange de Warsage qui s’appellerait plus tard « La Moinerie » (De Monnikenhof). De la Moinerie, ils surveillaient la construction de l'abbaye du Val-Dieu terminée en 1215 après 10 ans et inaugurée en 1216. Un tunnel reliait la Moinerie à l’abbaye.

Cette abbaye fondée par les moines cisterciens est un joyau touristique de la région.

En son temps la plupart des villageois étaient occupés comme manouvriers à la moinerie ou une autre grange cistercienne la Heydt, le Sart, la Moldt ou chez un des fermiers du bourg.

Particularité pour Warsage : cette commune a été gouvernée pendant 100 ans par les « 4 » bourgmestres Flechet.

En 1747, Warsage comptait 130 foyers. Cinq gros propriétaires possédaient 80 % des terres. Jadis, il y avait de nombreuses petites fermes, une criée aux fruits, une fabrique de porcelaine, deux moulins, quatre cabaretiers, plusieurs boulangers, maréchaux-ferrants et négociants. Actuellement, Warsage compte environ 1 200 habitants.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Ancienne maison communale

L’église Saint-Pierre est classée et a été restaurée en 1731. La tour actuelle provient des restes d’un donjon du XIIe siècle.

Le château de Winnerotte, datant de la fin du XIXe siècle, a hébergé des blessés alliés à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Warsage était connu pour sa gare par laquelle le charbon de Trembleur était expédié. Le 6 mai 1905 le premier train de marchandises faisait la navette entre le charbonnage et la gare de Warsage. À partir de 1934, cette même ligne assurait également un service de trains légers qui faisaient office de transport de personnes et qui allaient jusque Fouron-le-Comte où il existe toujours un endroit appelé « A gene tram ». Le 6 août 1914, les 89e et 90e régiment d'infanterie de l'armée impériale allemande y firent halte. 14 civils y furent passés par les armes et 25 maisons détruites par le feu. Ces faits inqualifiables s'ajoutent à la tristement célèbre liste des atrocités allemandes commises au début de l'invasion.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, la brasserie de Warsage produit trois bières artisanales appelées Warsage.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]