Vol 1492 Aeroflot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vol 1492 Aeroflot
Le Sukhoi SuperJet 100 RA-89098, l'appareil impliqué dans l'accident, le 9 novembre 2017.
Le Sukhoi SuperJet 100 RA-89098, l'appareil impliqué dans l'accident, le .
Caractéristiques de l'accident
Date
TypeIncendie en vol
CausesEnquête en cours
SiteAéroport de Moscou-Cheremetievo, Moscou
Coordonnées 55° 58′ 09″ nord, 37° 24′ 11″ est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilSoukhoï SuperJet 100
CompagnieAeroflot
No  d'identificationRA-89098
Lieu d'origineAéroport de Moscou-Cheremetievo
Lieu de destinationAéroport de Mourmansk
Passagers73
Équipage5
Morts41
Blessés10
Survivants37

Géolocalisation sur la carte : Moscou

(Voir situation sur carte : Moscou)
Vol 1492 Aeroflot

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

(Voir situation sur carte : Russie européenne)
Vol 1492 Aeroflot

Le vol 1492 Aeroflot est un vol intérieur régulier entre l’aéroport international Cheremetievo de Moscou et l'aéroport de Mourmansk. Le , un avion Soukhoï SuperJet 100 assurant le vol a subi un incendie à l'aéroport de Cheremetievo, après un atterrissage d'urgence. D'après l'agence Ria Novosti, un dysfonctionnement électrique pourrait être la cause de l'incendie, qui se serait déclaré en vol[1].

Accident[modifier | modifier le code]

Le Soukhoï SuperJet 100 opérant le vol effectue un atterrissage d'urgence après son décollage de l'aéroport Cheremetievo de Moscou (Russie). Selon les premiers témoignages de passagers, l’avion aurait été frappé par la foudre après le décollage. Les images disponibles laissent entendre que le feu se serait déclaré après l'atterrissage. Le commandant de bord met en cause la foudre qui a détruit une partie des équipements de bord. La liaison avec la tour de contrôle coupée, il a été impossible de vidanger les réservoirs en toute sécurité au-dessus de Moscou et l’atterrissage brutal avec les réservoirs pleins a immédiatement enflammé l'appareil[2]. Il y aurait au moins 41 morts dans cet accident[3],[4].

Avion[modifier | modifier le code]

L'avion accidenté était un Sukhoi SuperJet 100. Il a volé pour la première fois en juin 2017 et avait été livré à Yamal Airlines, filiale d'Aeroflot, en avril 2018. L’appareil portait l’immatriculation RA-89098[5] et le MSN 95135[6].

Enquête[modifier | modifier le code]

L'Interstate Aviation Committee est chargé d’enquêter sur les accidents dans l’aviation civile en Russie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Actualité aéronautique Transport aérien Un SuperJet d'Aeroflot en feu sur le principal aéroport de Moscou, des blessés Un SuperJet d'Aeroflot en feu sur le principal aéroport de Moscou, des blessés », Le Journal de l'aviation (consulté le 5 mai 2019)
  2. « L’enquête sur l’accident d’avion à Moscou débute », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 6 mai 2019)
  3. « Atterrissage d'urgence à Moscou: les premiers éléments de réponse », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne, consulté le 6 mai 2019).
  4. .Le bilan de 41 morts et 37 survivants dont six blessés hospitalisés, a été confirmé par le comité d'enquête
  5. Noëth, « Aeroflot Sukhoi Superjet makes emergency landing at Moscow Sheremetyevo after a fire on board », Aviation24 (consulté le 5 mai 2019)
  6. « RA-89098 accident description », Aviation Safety Network (consulté le 5 mai 2019)

Articles connexes[modifier | modifier le code]