Vision Fund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Vision Fund ou Softbank Vision Fund est un fonds de placement spécialisé dans le domaine technologique créé en 2016 par le groupe japonais de télécom Softbank en partenariat avec l’Arabie saoudite.

Présentation[modifier | modifier le code]

Avec un budget avoisinant les 100 milliards de dollars, le Vision Fund est le plus important fonds de placement dédié aux technologies du monde[1].

Spécialisé dans les nouvelles technologies, le fonds d’investissement privilégie des investissements dans les secteurs de l’internet des objets, de l’intelligence artificielle, de la robotique, des applications mobiles, des biotechnologies, des fintechs et des nouveaux modèles économiques basés sur l’exploitation des données[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Vision Fund est créé en après une rencontre entre le directeur du Groupe Softbank, Masayoshi Son, et le Prince héritier au trône d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane Al Saoud[3].

Le Groupe Softbank, qui détient plusieurs opérateurs de téléphonie au Japon et aux États-Unis, propose d’apporter au fonds d’investissement 28 milliards de dollars[4], dont 8,2 milliards proviennent de la cession d’actions de la société ARM, détenues par le groupe[2]. Le Fonds d'investissement public (PIF) saoudien, injecte de son côté 45 milliards de dollars dans le Vision Fund sur 5 ans, devenant ainsi son premier investisseur en termes de volume[5],[6].

En , le fondateur de Softbank Masayoshi Son annonce la levée de 93 milliards de dollars sur les 100 milliards attendus. La première levée de fonds organisée par le Vision Fund attire des investisseurs privés tels qu’Apple, Qualcomm, ARM, Foxconn, Sharp ou encore Larry Ellison[7],[8]. La société d’investissement du gouvernement d’Abou Dabi, Mubadala Development Company, participe également à la première levée de fonds, avec une participation de 15 milliards de dollars[1].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Le Fonds Vision est basé à Londres, où il est géré par les filiales du Groupe Softbank[5],[8]. Le Fonds Vision est dirigé par Rajeev Misra, directeur de la stratégie financière chez Softbank depuis 2015[9].

Plusieurs noms de la finance ont rejoint le Vision Fund tel que Michael Ronen, co-COO du groupe technologie, médias et télécoms de Goldman Sachs[10] ainsi que Colin Fan, précédemment co-directeur de l’assemblée générale de la banque d’investissement de la Deutsche Bank[11].

Principaux actifs[modifier | modifier le code]

Le Vision Fund commence à prendre des participations dans diverses entreprises au cours du premier semestre de l’année 2017, à hauteur de :

  • 500 millions dans la startup londonienne Improbable spécialisée dans les solutions de simulation et de réalité virtuelle[4]
  • 200 millions de dollars dans la startup californienne Plenty spécialisée dans les nouvelles techniques d’agriculture sous serre[12]
  • 114 millions de dollars avec Qualcomm Ventures dans la société Brain Corp spécialisée en robotique et intelligence artificielle[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Juliette Raynal, « Vision Fund, le nouveau méga fonds dédié aux technologies de rupture », sur Usine-digitale.fr, (consulté le 9 septembre 2017)
  2. a et b (en) « Softbank Vision Fund announces first major close », sur Softbank.jp, (consulté le 9 septembre 2017)
  3. Yann Rousseau, « Softbank crée avec Riyad un fonds à 100 milliards », sur Lesechos.fr (consulté le 9 septembre 2017)
  4. a et b (en) Jeremy Kahn, « SoftBank’s Vision Fund Eyes Investment in Quantum Computing », sur Bloomberg.com, (consulté le 9 septembre 2017)
  5. a et b « SoftBank et l'Arabie Saoudite créent le plus gros fonds de la tech au monde doté de 93Mds$ », sur Businessinsider.fr, (consulté le 9 septembre 2017)
  6. (en) « Masayoshi Son and Saudi Arabia launch a monster technology fund », sur Economist.com, (consulté le 9 septembre 2017)
  7. (en) Kerry A. Dolan, « Japanese Billionaire Masayoshi Son, Larry Ellison, Apple, Saudi Arabia All Bet On Vision Fund », sur Forbes.com, (consulté le 9 septembre 2017)
  8. a et b « Apple investit 1 milliard de dollars dams le donfs technolgoique de Softbank », sur Leparisien.fr, (consulté le 9 septembre 2017)
  9. (en) Aman Malik, « Meet Rajeev Misra, the man SoftBank’s Son chose to head the $100 bn fund », sur Vccircle.com, (consulté le 9 septembre 2017)
  10. (en) Mark Kleinman, « Apple-backed $93bn fund lures Goldman partner to back its Vision », sur Sky.com, (consulté le 9 septembre 2017)
  11. (en) Stéphanie Baker, « SoftBank Said to Hire Ex-Deutsche Bank Trading Chief Colin Fan », sur Bloomberg.com, (consulté le 9 septembre 2017)
  12. (en) Selina Wang, « SoftBank Vision Fund Leads $200 Million Bet on Indoor Farms », sur Bloomberg.com, (consulté le 9 septembre 2017)
  13. (en) « Brain raises $114 million in funding, led by SoftBank Vision Fund », sur Reuters.com, (consulté le 9 septembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles liés[modifier | modifier le code]