WeWork

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

WeWork
logo de WeWork

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Adam Neumann (en) et Miguel Mckelvey (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social 222 Broadway, New York, NY
ManhattanVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Adam Neumann (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.wework.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Un espace conférence dans les locaux de San Francisco.

WeWork est une entreprise de mise à disposition de locaux et de services de Coworking. Elle est fondée en 2010 par Adam Neumann et Miguel McKelvey[1] et son siège social est situé à New York.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'entreprise s'installe en France fin 2016, à Paris, avec son 110e emplacement européen[2].

En août 2017, Softbank investit 4.4 milliards de dollars dans la compagnie américaine WeWork, portant sa participation dans la start-up à 7,4 milliards de dollars[3]. Cet investissement valorise l'ensemble de Wework à une capitalisation de 20 milliards de dollars[4]. En août 2018 Softbank décide d'investir un milliard de dollars supplémentaire[5].

En novembre 2018, Softbank annonce un investissement de 3 milliards de dollars dans WeWork, la moitié devant être effectué en janvier 2019 et l'autre en avril 2019[6].

Activité[modifier | modifier le code]

En août 2017, Wework est présent dans une cinquantaine de ville et dans 16 pays[1] pour un total de plus de 260 espaces de travail partagés à travers le monde[7]. Elle a environ 2 000 employés pour 130 000 utilisateurs quotidiens[1]. Elle a ouvert ses locaux à Paris en avril 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sylvain Rolland, « Coworking : WeWork, les secrets d'une expansion hors du commun », sur Tribune,
  2. Guillaume Grallet, « WeWork débarque en France », sur lepoint.fr,
  3. « Bureaux partagés : Softbank injecte 4,4 milliards de dollars dans WeWork », (consulté le 25 août 2017).
  4. Elisa Braun, « Les bureaux partagés WeWork valorisés 20 milliards de dollars », sur La Figaro,
  5. Raphael Balenieri, « Le champion américain du co-working obtient 1 milliard de dollars du japonais Softbank », sur Les Echos, (consulté le 26 août 2018).
  6. « WeWork gets $3 billion in new funding from SoftBank », sur Reuters,
  7. « Wework : le leader mondial du coworking forge son empire immobilier », http://blog-immobilier-toulouse.fr,‎ (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Mama Works, concept de coworking proche, développé par la famille Trigano.