Revolut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Revolut Europe
logo de Revolut

Création 23 juin 2014
Dates clés 2020 : transfert des clients européens dans une entité européenne en Lituanie
Fondateurs Nikolay Storonsky et Vlad Yatsenko
Forme juridique Société étrangère non immatriculée au RCS
Slogan Simply Revolutionary[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Vilnius
Drapeau de Lituanie Lituanie
Activité Finance, moyen de paiement, banque
Produits MasterCard, Visa
Société mère Drapeau du Royaume-Uni Revolut Ltd.
Filiales Revolut Payments UAB ; Revolut Bank UAB
SIREN 832 601 074
Site web www.revolut.com

Code banque (BIC) REVOLT21XXX
Code établissement (IBAN) 304580906

Revolut est une société britannique de la Fintech proposant des services financiers et bancaires. Fondée le par Nikolay Storonsky et Vlad Yatsenko, Revolut propose via une application mobile de nombreux services bancaires spécialement adaptés pour des paiements en devises étrangères au taux de change interbancaire avec la carte associée ou virtuelle. Si une transaction est effectuée le week-end, Revolut ajoutera une majoration entre 0,5% et 2% en fonction de la devise afin de se protéger d’éventuelle fluctuation[2]. Dans l'Union européenne, elle opère à travers sa filiale lituanienne « Revolut Payments UAB » depuis 2020[3],[4],[5].

Historique[modifier | modifier le code]

En , une offre premium est lancée. La carte bancaire de l'offre premium propose au client toutes les assurances incluses à l'étranger via le réseau Mastercard (rapatriement, couvertures de risques, vol, etc. pour 82 € par an)[6].

En , Revolut annonce une collecte de fonds de 66 millions de dollars[7] pour son développement en Amérique du Nord et en Asie, la mise à disposition d'un IBAN personnel en euro pour les utilisateurs de Revolut, et enfin d'introduire les cryptoactifs comme le Bitcoin.

Depuis le , l'application et le site Revolut sont entièrement traduits en français[8].

En , Revolut annonce avoir entamé les démarches nécessaires à l'obtention d'une licence bancaire européenne, dans le but de pouvoir proposer prochainement des services d’épargne et de crédit et anticiper les conséquences du Brexit[9].

Le , Revolut[10] ouvre son porte-monnaie aux cryptoactifs (Bitcoin, Ethereum et Litecoin) en accès anticipé pour ses membres premium.

En , Revolut est valorisée à 1,7 milliard de dollars américains et obtient ainsi le statut de première licorne britannique dans le domaine bancaire[11].

En , Revolut collecte 500 millions de dollars, ce qui représente la plus grande levée de fonds pour une fintech européenne. L'entreprise atteint alors une valorisation de 5,5 milliards de dollars[12].

En juillet 2021, la fintech britannique atteint une valorisation de 33 milliards de dollars après une levée de fonds de 800 millions de dollars. Elle dépasse ainsi certaines banques historiques[13].

Services[modifier | modifier le code]

Revolut propose à ses utilisateurs des services bancaires en ligne, sans frais de tenue de compte ni de carte bancaire, et d'achats à l'étranger. Les échanges en livres, dollars, euros ainsi que la plupart des autres monnaies sont gratuits en semaine, dans la limite de 1000 euros par mois[14]. Revolut propose des cartes Visa et Mastercard gratuite (des frais de livraison sont facturés) et utilisable dans le monde entier.

Cependant, à l'inverse d'une banque traditionnelle, Revolut n'offre pas la possibilité d'avoir un découvert, et ne propose pas de services complémentaires comme l'emprunt, l'assurance ou encore l'ouverture de compte épargne. Revolut propose deux choix à l'inscription, soit une carte bancaire Mastercard et Visa physique ou virtuelle dans son compte utilisateur en ligne. Via son application mobile, Revolut permet également de transférer de l’argent entre comptes bancaires ou entre utilisateurs sans aucuns frais[15]. Révolut propose des virements internationaux gratuits sous certaines conditions en USD, EUR, GBP, PLN, CHF, DKK, NOK, RON, SGD, CAD, JPY, AUD, HKD, AED, BGN, CZK, HUF, ILS, MXN, NZD, QAR, SAR, SEK, THB, TRY et ZAR[16],[17],[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://revolut.com/about »
  2. (en-GB) « Quel taux de change vais-je avoir ? - Revolut Aide », sur www.revolut.com (consulté le )
  3. (en) Bank of Lithuania, « Revolut Payments UAB | Bank of Lithuania », sur lb.lt, (consulté le )
  4. (en) « Customer Privacy Policy », sur www.revolut.com (consulté le )
  5. « Revolut : votre compte bancaire déménage en Lituanie, ça change quoi ? », sur MoneyVox Actu (consulté le )
  6. [1] La disruption dans la finance continue, letemps.ch, 19 mars 2017
  7. [2] Revolut lève 66 millions de dollars pour exporter sa banque mobile en Asie et en Amérique du Nord, frenchweb.fr, 12 juillet 2017
  8. [3] Banque digitale : quasi-gratuite, Revolut voit grand, leparisien.fr, 7 octobre 2017
  9. [4] Revolut ambitionne de devenir une banque européenne, lesechos.fr, 9 novembre 2017
  10. « Revolut adopte les crypto-monnaies (BTC, ETH et LTC), pour quoi faire ? - FrAndroid », FrAndroid,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (en-US) Emma Rumney, « Revolut becomes Britain's first digital bank unicorn », U.S.,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. actu@nextinpact.com, « Revolut lève 500 millions de dollars et atteint une valorisation de 5,5 milliards de dollars - Next INpact », sur www.nextinpact.com (consulté le ).
  13. « La valorisation de Revolut s'envole à 33 milliards de dollars », sur Les Echos, (consulté le )
  14. « Quel taux de change vais-je avoir ? | Centre d'aide Revolut », sur www.revolut.com (consulté le )
  15. [5] On a testé Revolut, la banque 3.0 sans aucuns frais, Le journal du geek, 17 février 2016
  16. « Où puis-je transférer de l'argent ? | Centre d'aide Revolut », sur www.revolut.com (consulté le )
  17. « Quelles sont les limites de virement ? | Centre d'aide Revolut », sur www.revolut.com (consulté le )
  18. « Serai-je facturé pour le transfert d'argent ? | Centre d'aide Revolut », sur www.revolut.com (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]