Vincent Geisser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vincent Geisser
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Vincent Geisser, né le 15 janvier 1968 à Saint-Mandé (Val-de-Marne), est un sociologue et un politologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Robert Geisser (1936-2015), officier de gendarmerie et de Geneviève Ourta (1936-), assistante sociale. Il est le petit-fils du général de division Yves Ourta, ancien commandant de la garde républicaine et directeur adjoint de la gendarmerie nationale.

Vincent Geisser est docteur en science politique (1995), diplômé de l'Institut d'études politiques de Grenoble (1989), de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence (1991 et 1995) et de l'Académie internationale de droit constitutionnel (1991).

Ses principaux thèmes de recherche et de réflexions sont les questions politiques dans le monde arabe, l'islam en France et en Europe et les problèmes relatifs aux discriminations dans les partis politiques français.

Entre 1995 et 1999, il a été en poste pour le Ministère français des Affaires étrangères à l'Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC) de Tunis, devenant l'un des meilleurs spécialistes du régime politique de Ben Ali[réf. nécessaire], étant d'ailleurs l'un des rares politologues, avec Eric Gobe et Larbi Chouikha[1], à avoir envisagé sa chute imminente. Depuis 1999, il est chercheur au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), successivement affecté à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) d’Aix-en-Provence (1999-2011) et à l'Institut français du Proche-Orient (Ifpo) de Beyrouth (depuis juin 2011).

En 2009, un contentieux l'opposant à un ingénieur général du CNRS connaît un certain écho médiatique[2],[3] et provoque une intense mobilisation d'intellectuels[4]. À cette occasion, Caroline Fourest le présente comme étant « connu pour ses prises de position polémiques en faveur de l'islam radical »[5]. Finalement, le plaignant se désiste après avoir reçu un courrier de Vincent Geisser reconnaissant que ses accusations à son endroit étaient « fausses et outrancières »[6].

Depuis septembre 2015, il a réintégré professionnellement l'IREMAM (CNRS), son laboratoire d'origine.

Il est aussi président du Centre d'information et d'études sur les migrations internationales (CIEMI) de Paris et directeur de publication de la revue Migrations Société. Il est membre du comité de rédaction de la revue éditée par CNRS-Éditions, L'Année du Maghreb.

Il est invité régulièrement sur les médias français, notamment dans le Talk Show « Toutes les France » animé par Ahmed El Keiy sur France Ô (groupe France Télévisions) mais aussi sur les chaînes de Radio France (France Culture, France Info, etc.), France 24 et TV5 Monde. Il écrit régulièrement pour le site web oumma.com[7]. Outre ses activités scientifiques, Vincent Geisser est impliqué dans la vie publique marseillaise (sa ville d’adoption), où il participe à de nombreux débats sur le « vivre ensemble ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Vincent Geisser, Ethnicité républicaine : Les Élites d’origine maghrébine dans le système politique français, Paris, Presses de Sciences Po,‎ , 261 p. (ISBN 2-7246-0732-5, notice BnF no FRBNF36697327).
  • Vincent Geisser (dir.) et Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman (éditeur scientifique), Diplômés maghrébins d’ici et d’ailleurs : Trajectoires sociales et itinéraires migratoires, Paris, CNRS-Éditions, coll. « Études de l'Annuaire de l'Afrique du Nord »,‎ , 332 p. (ISBN 2-271-05780-9, notice BnF no FRBNF37633930).
  • Saïd Ben Sedrine et Vincent Geisser, Le Retour des diplômés : Enquête sur les étudiants tunisiens formés à l'étranger : Europe, Amérique et monde arabe, Tunis, Centre de publication universitaire,‎ , 165 p. (ISBN 9973-948-87-4, notice BnF no FRBNF41125440).
  • Vincent Geisser, La Nouvelle Islamophobie, Paris, éd. La Découverte, coll. « Sur le vif »,‎ , 122 p. (ISBN 2-7071-4060-0, notice BnF no FRBNF39072550).
    Traduit en arabe, en turc et en polonais. Existe également sous forme de cassette audio, parue en 2006, publiée par la Ligue nationale des musulmans de France, cf. notice FRBNF40235103.
  • Michel Camau et Vincent Geisser, Le Syndrome autoritaire : Politique en Tunisie de Bourguiba à Ben Ali, Paris, Presses de Sciences Po,‎ , 372 p. (ISBN 2-7246-0879-8, notice BnF no FRBNF39033124).
  • Michel Camau (dir.), Vincent Geisser (dir.) et Centre de science politique comparative (éditeur scientifique), Habib Bourguiba : La trace et l’héritage, Paris et Aix-en-Provence, éd. Karthala et Institut d'études politiques, coll. « Science politique comparative »,‎ , 663 p. (ISBN 2-84586-506-6, notice BnF no FRBNF39195461).
  • Vincent Geisser et Aziz Zemouri, Marianne et Allah : Les Politiques français face à la « question musulmane, Paris, éd. La Découverte, coll. « Cahiers libres »,‎ , 297 p. (ISBN 978-2-7071-4961-9, notice BnF no FRBNF41013869).
  • Autoritarismes démocratiques et démocraties autoritaires au XXIe siècle. Convergences Nord/Sud, Paris, éditions La Découverte, 2008 (avec Olivier Dabène et Gilles Massardier).
  • Vincent Geisser et El Yamine Soum, Discriminer pour mieux régner : Enquête sur la diversité dans les partis politiques français, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l'Atelier,‎ , 239 p. (ISBN 978-2-7082-4002-5, notice BnF no FRBNF41287417).
  • France Keyser (photographies), Vincent Geisser (textes) et Stéphanie Marteau (légendes), Nous sommes Français et musulmans : enquête, Paris, éd. Autrement,‎ , 175 p. (ISBN 978-2-7467-1392-5, notice BnF no FRBNF42152233).
  • Dictateurs en sursis. La revanche des peuples arabes, éditions de L’Atelier, nouvelle édition 2011 (entretien avec Moncef Marzouki, opposant historique à Ben Ali).
  • Michaël Béchir Ayari et Vincent Geisser, Renaissances arabes : 7 questions clés sur des révolutions en marche, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l'Atelier,‎ , 159 p. (ISBN 978-2-7082-4173-2, notice BnF no FRBNF42493763).
  • Un si long chemin vers la démocratie. Entretien avec Mustapha Ben Jaafar (président de l’Assemblée nationale constituante tunisienne), Tunis, éditions Nivarna, 2014, 243 p.

Liste d'articles scientifiques récents[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ? (avril 2016)
  • « Faire corps, faire peuple : l’armée libanaise, un leader d’opinion ? », Dynamiques internationales, dossier : Varia Militaris. Pluralité et diversité de la sociologie et des sciences sociales du militaire, n°11, décembre 2015 : http://dynamiques-internationales.com/wp-content/uploads/2016/02/Geisser-DI-11.pdf
  • « Déchoir de la nationalité des djihadistes ‘100 % made in France’ : qui cherche-t-on à punir ? »,Migrations Société, vol. 27, n°162, novembre décembre 2015, p. 3-14.
  • « Le rôle historique de l’Université tunisienne dans les mouvements anti-dictature (1956-2011) », dans Patrizia Manduchi, I movimenti giovanili nel mondo arabo mediterraneo Dalle indipendenze nazionali a oggi, Biblioteca di testi e studi (978),‎ , p. 44-56.
  • « Méditerranée, ‘morte nostrum’ : un terrorisme de l’indifférence ? », Migrations Société, CIEMI, vol. 27, no 159-160,‎ , p. 3-12.
  • « Exit ‘Français de souche’ ? De la prudence rhétorique à la prégnance idéologique », Migrations Société, CIEMI, vol. 27, no 158,‎ , p. 3-17.
  • « Éduquer à la laïcité, rééduquer au ‘bon islam’ ? Limites des réponses culturalistes et misérabilistes au terrorisme », Migrations Société, CIEMI, vol. 27, no 157,‎ , p. 3-12.
  • « Le Hezbollah face aux mouvements protestataires dans le monde arabe : l’épuisement du paradigme résistancialiste ? », dans M. Camau et F. Vairel, Soulèvements populaires et recompositions politiques dans le Monde arabe, Montréal, Presses universitaires de Montréal,‎ , 484-504 p..
  • « Immigrés, exilés, réfugiés, binationaux, etc. : les ‘enfants illégitimes’ des révolutions et des transitions politiques ? », Migrations Société, CIEMI, vol. 26, no 156,‎ , p. 3-16 (avec Claire Beaugrand).
  • « De la prétendue ‘religion' de la violence faite aux femmes », Migrations Société, CIEMI, vol. 26, no 152,‎ , p. 3-8.
  • « Le triomphe de "l'europhobie populiste" : surprise électorale ou amnésie française ? », Migrations Société, CIEMI, vol. 26, no 153-154,‎ , p. 3-12.
  • (avec Claire Beaugrand) « Quand les révolutions arabes favorisent le retour au pays. Diasporas, migrants, exilés au cœur des transitions politiques », Orient XII, novembre 2014 : http://orientxxi.info/lu-vu-entendu/quand-les-revolutions-arabes-favorisent-le-retour-au-pays,0748
  • « Révolutions arabes à distance. Redessiner les contours des diasporas, exils et migrants dans le monde arabe », Les Carnets de l’IREMAM, 20/11/2014 : http://iremam.hypotheses.org/5438
  • (avec Amin Allal), « Tunisie : ‘révolution de jasmin’ ou intifada ? », Mouvements, n° 66, été, dossier « Printemps arabes : comprendre les révolutions en marche », p. 62-67 : http://mouvements.info/tunisie-revolution-de-jasmin-ou-intifada/

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chouikha Larbi et Gobe Éric, 2009, « La Tunisie entre la “révolte du bassin minier de Gafsa” et l’échéance électorale de 2009 », L’Année du Maghreb 2009, V, Paris, CNRS-Editions, p. 387-420 ; Chouikha Larbi et Geisser Vincent, 2010, « Tunisie : la fin d’un tabou. Enjeux autour de la succession du président et dégradation du climat social », L’Année du Maghreb, VI, 2010, Paris, CNRS-Editions, p. 375-426 ; Geisser Vincent et Gobe Éric, 2007, « Des fissures dans la “Maison Tunisie” ? Le régime de Ben Ali face aux mobilisations protestataires », L'Année du Maghreb 2005-2006, II, Paris, CNRS-Editions, p. 353-414.
  2. Affaire Geisser : "Cela n'a rien à voir avec une sanction", interview de Joseph Illand, LibéMarseille, 06/0709
  3. Elisabeth Roudinesco, vive polémique avec Esther Benbassa, lesinfluences.fr, 29 juin 2009
  4. Pierre Assouline, « De l’emballement des intellectuels »,‎ (consulté le 11 septembre 2015)
  5. Caroline Fourest, « L'"Islam light" selon Vincent Geisser, par Caroline Fourest », sur lemonde.fr,‎
  6. Le procès n'aura pas lieu, Pierre Assouline, L´Histoire, mensuel n°388, juin 2013, page 98
  7. Vincent Geisser, oumma.com

Liens externes[modifier | modifier le code]