Viabon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Viabon
Viabon
La mairie et l'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Canton Voves
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de Beauce
Maire délégué Jean-François Robert
Code postal 28150
Code commune 28406
Démographie
Population 368 hab. (2013)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 13′ 02″ nord, 1° 42′ 12″ est
Altitude Min. 117 m
Max. 145 m
Superficie 36,43 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Éole-en-Beauce
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 15.svg
Viabon

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 15.svg
Viabon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Viabon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Viabon

Viabon est une ancienne commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle d'Éole-en-Beauce.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Viabon
Voves Prasville Ymonville
Fains-la-Folie Viabon
Baignolet Fontenay-sur-Conie Germignonville

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Lutz, au nord ;
  • Ohé et les Petites bordes, au sud ;
  • Mellay et Morais, à l'ouest.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Viabon : Vicus Abbon
  • Ohé : Audiacum

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française et Empire[modifier | modifier le code]

Le 11 octobre 1804, le ministre de l'intérieur révoque Monsieur Perrot, maire de Viabon, pour les faits suivants : "loin d'employer les mesures nécessaires pour arrêter les actes de rébellion qui le 19 Messidor précédent (8 juillet 1804), ont eu lieu dans cette commune, et pour garantir la gendarmerie qui s'y trouvait de service, des insultes et des voies de fait qu'elle a essuyées, s'est enfermé dans sa maison ; et qui, par insouciance, néglige toutes les affaires de la commune, notamment l'assiette des contributions.[1]"

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 31 décembre 2015 Jean-François Robert DVD Agriculteur

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 368 habitants, en augmentation de 17,57 % par rapport à 2008 (Eure-et-Loir : 1,9 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
769732741711780848792875955
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
938946935885840771806836801
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
806838812756701720680634550
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 -
425392339279292248313368-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Martin ;
  • La tour de télécommunications ;
  • Le château d'eau de Lutz.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Trouvé, soldat tué à la Bataille d'Austerlitz le 2 décembre 1805. La commune lui a rendu un hommage solennel le 14 avril 1806. Un tableau couronné portant une inscription exprimant la reconnaissance des habitants de Viabon a été placé contre des piliers du chœur de l'église[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mémorial administratif de la Préfecture d'Eure-et-Loir, numéro 83, du 16 brumaire an 12.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  6. Mémorial administratif de la Préfecture d'Eure-et-Loir n°155, année 1806.