Baignolet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Baignolet
Baignolet
L'église Saint-Sébastien
 Inscrit MH (2006)[1].
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Canton Voves
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de Beauce
Code postal 28150
Code commune 28020
Démographie
Population 128 hab. (2013)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 10′ 25″ nord, 1° 37′ 23″ est
Altitude Min. 118 m
Max. 141 m
Superficie 10,07 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Éole-en-Beauce
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 15.svg
Baignolet

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 15.svg
Baignolet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Baignolet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Baignolet

Baignolet est une ancienne commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle d'Éole-en-Beauce.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Territoire de la commune de Baignolet

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Baignolet
Fains-la-Folie Viabon
Sancheville Baignolet Fontenay-sur-Conie
Courbehaye

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Situé près de la ferme de Bouard, un important terrain d'aviation s'y trouve, avant la guerre, associé aux activités aériennes militaires de la base aérienne de Chartres[2]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1908 1925 Paul Foiret    
mars 2001 31 décembre 2015 Marc Vinchon SE Agriculteur retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 128 habitants, en diminution de -0,78 % par rapport à 2008 (Eure-et-Loir : 1,9 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
259285250306319293318290307
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
298304295281291329314349302
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
325292291237238218211186159
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2013
141148110102104115129130128
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Rue du château d'eau, un soir de l'été 2015.
Rue du château d'eau, un soir de l'été 2015.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Sébastien[modifier | modifier le code]

 Inscrit MH (2006)[1].

Moulin[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Paul Foiret (1875-1952), maire de Baignolet de 1908 à 1925, puis conseiller municipal de Tréon, chevalier du mérite agricole (22 août 1911), officier du mérite agricole (12 juin 1925)[Note 2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.
  2. Paul Foiret fut aussi :
    • conseiller d'arrondissement de Voves pendant 11 ans ;
    • fondateur et président d'honneur de la Coopérative laitière de Sancheville ;
    • fondateur et président de la société d'assurance mortalité du bétail du canton de Voves ;
    • fondateur et président d'honneur de la société d'assurance accidents du canton de Voves ;
    • fondateur du syndicat pour la vente en commun du bétail du canton de Voves ;
    • fondateur des mutuelles chevalines et bovines du canton de Voves ;
    • président de la mutuelle bovine Garnay-Tréon ;
    • médaille d'argent à la société nationale d'encouragement à l'agriculture en 1911 ;
    • médaille d'honneur d'argent départementale et communale pour 35 ans de mandat municipal.

Références[modifier | modifier le code]