Prasville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prasville
Image illustrative de l'article Prasville
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Canton Voves
Intercommunalité Communauté de communes de la Beauce vovéenne
Maire
Mandat
Olivier Joris
2014-2020
Code postal 28150
Code commune 28304
Démographie
Population
municipale
457 hab. (2014 en augmentation de 23,51 % par rapport à 2009)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 16′ 36″ nord, 1° 42′ 42″ est
Altitude Min. 123 m
Max. 148 m
Superficie 16,26 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Prasville

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Prasville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Prasville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Prasville

Prasville est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Prasville est située à environ[1] :

  • 6 km de Voves
  • 27 km de Chartres
  • 48 km d’Orléans
  • 91 km de Paris
Carte de Prasville et des communes limitrophes.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Prasville
Beauvilliers Moutiers
Voves Prasville
Viabon Ymonville

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

Outre le centre bourg, Prasville est composée des hameaux et lieux-dits suivant[1] :

  • Mondonville Sainte Barbe
  • Ferme de Lansainvilliers

Toponymie[modifier | modifier le code]

La terminaison « ville » indique un nom d’origine romaine, venant de « villa » qui désignait un domaine, comme c'est le cas pour beaucoup de communes beauceronnes[2].

Prasville a été désigné successivement par[2] :

  • Probata en l’an 979
  • Praesvilla en l’an 1232
  • Prasville-Le-Hareng en 1565 (à la suite d'une bataille où les tonneaux de ravitaillement pleins de harengs avaient été éventrés)
  • Saint-Lubin-de-Prasville en 1736

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Hervé Nourry    
mars 2008 mars 2014 Dominique Massias SE
(candidat FN aux élections départementales en 2015[4])
 
2014 en cours Olivier Joris SE Agent technique

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2014, la commune comptait 457 habitants[Note 1], en augmentation de 23,51 % par rapport à 2009 (Eure-et-Loir : +1,94 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
446 407 446 479 550 556 574 586 595
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
597 607 616 606 586 592 558 582 603
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
590 575 554 515 488 480 447 402 383
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
335 326 283 261 257 294 324 434 457
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Lubin : XIIe siècle, XIIIe siècle, XVe siècle ;
  • La Motte ou Les Carrières, Xe siècle, XIIe siècle :
La motte castrale de Prasville, située aux lieux-dits la Motte ou les Carrières, est inscrite en tant que Monument historique par l'arrêté du 16 octobre 1991[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Prasville.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : d’azur au chevron d’or, accompagné en chef à dextre d’un pic de carrier d’argent emmanché d’or, à senestre d’un épi de blé tigé et feuillé de deux pièces d’or et en pointe, d’une tour d’argent ouverte ajourée et maçonnée de sable.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Prasville 28150 « Situation géographique »
  2. a et b Prasville 28150 « Historique du nom »
  3. a, b, c, d, e et f Prasville 28150 « Histoire du village »
  4. «Élections départementales : le FN part la fleur au fusil en Eure-et-Loir»
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  9. « Motte castrale », notice no PA00097248, base Mérimée, ministère français de la Culture