Vanina Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une chanteuse image illustrant français
image illustrant une actrice image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une chanteuse française et une actrice française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vanina Michel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Vanina Michel (née le à Strasbourg) une artiste polyvalente au parcours atypique avant tout éprise de liberté.

Biographie[modifier | modifier le code]

Destinée au départ à devenir médecin (après un bac Mathélem à 16 ans et de 2 ans d'études de médecine à la faculté de Strasbourg) Vanina Michel, aussi passionnée de musique et théâtre se présente en douce au concours d'entrée de l'école du TNS. Elle est reçue. Son destin va basculer ! Elle arrête la médecine et après le TNS, monte à Paris pour participer au stage de l'Actor's studio que donne Lee Strasberg au TNP. C'est ainsi qu'elle décroche son premier rôle dans À chacun sa vérité, de Pirandello. Elle enchaîne avec Les Fourberies de Scapin, de Molière. (tournée de cinq mois aux États-Unis et Canada, dans toutes les universités). La tournée s'arrête à New York où elle découvre la comédie musicale Hair. Vanina est éblouie par ce spectacle qui met en scène toute une jeunesse, et le mouvement hippie , qui refuse le rêve américain et la guerre du Viêt Nam]. Elle apprend que Hair se monte à Paris. Elle se présente à l'audition et est engagée le jour même pour jouer le rôle principal féminin (Shirley) au côté de Julien Clerc. Elle est propulsée en 1969 "vedette féminine" de Hair, tout le showbizz lui déroule le tapis rouge pour signer un contrat de 5 ans . Elle refuse de signer sans avoir entendu les chansons au préalable . Le seul à qui elle dit oui est un jeune homme encore méconnu, mais dont elle repère tout de suite le talent quand il lui chante ses chansons au piano . Il s'appelait MICHEL BERGER. Directeur artistique chez Pathé Marconi, IL PRODUIT ET ÉCRIT POUR ELLE SON 1° 45T "Dans la vallée de Katmandou". Puis Vanina participe à la comédie musicale Un enfant dans la ville, de Michel Fugain. En 1971, Alain Barrière lui propose d'enregistrer deux duos : Et si c'était l'amour et Les Rêves d'enfant. suivi d'une tournée au Québec et des concerts à l'Olympia. C'est là, parmi les musiciens d'Alain Barrière, qu'elle fait une autre rencontre décisive qui va changer sa vie : Bernard Lubat, l'enfant terrible du jazz. Ensemble ils créent en 1972 la Compagnie Lubat (confrontation enrichissante d'agitateurs notoires venus de tous horizons) et en 1978 le festival d'Uzeste Musical dont elle fait l'ouverture devant l'église avec son one woman show Le fer à cheval irlandais. Car, parallèlement à ces expériences collectives, elle travaillera pendant 10 ans avec un auteur, Jean Sur, qui lui écrit sur mesure trois one woman shows, où elle pourra jouer tous les personnages qu'elle rêvait d'interpréter. En 1981, retour à la chanson avec son groupe Lorelei Rock, puis Poker Blues et sortie d'un 45 tours réalisé par Benoît Widemann, Laissez le désir devenir réalité, Il m' donne des leçons. En 1982, à l'issue d'un de ses concerts rock poétique Jacques Canetti , le grand découvreur de talents , l'engage aussitôt dans un spectacle Boris Vian puis comme assistante de direction et réalisatrice (de 1982 à 1990). Elle enregistre et réalise une dizaine de disques parlés, avec Claude Piéplu, Daniel Gélin, Mouloudji, et enregistre elle même Alice au Pays des merveilles (grand prix Charles Cros) Elle réalisera le dernier album de Catherine Sauvage, consacré à Jacques Prévert Démons et merveilles,. C'est ainsi aussi qu'elle rencontre JANINE PRÉVERT, la femme de PRÉVERT qui l'invite dans sa maison d'Omonville où elle découvre toutes les archives personnelles de PRÉVERT . Une nouvelle passion va naître ...qui ne s'arrêtera pas! EN 1992 Emmanuel de Buretel PDG de Virgin devenu actionnaire des éditions Salabert l'engage comme directrice des variétés des Éditions Durand-Salabert-Eschig. 8 années passionnantes pour essayer de redonner ses lettres de noblesse au métier d'éditeur, revaloriser un catalogue fabuleux qui dormait depuis 30 ans sous la poussière- publication d'un coffret Les Refrains de la mémoire, (78 titres du patrimoine revisités en style manouche par Romane et ses musiciens )

Elle édite et fait connaître aussi des nouveaux artistes, dans la lignée des grands, comme PASCAL MATHIEU - avec son album "EN ATTENDANT DES JOURS PIRES" (grand prix Charles Cros , ffff télérama, Choc du monde de la musique, etc. ) Publie des MÉTHODES D'IMPROVISATIONS de MARTIAL SOLAL , DIDIER LOCKWOOD. Divers metteurs en scène et France Culture la sollicitent pour composer des musiques pour le nouveau répertoire dramatique . En 1995, après une formation en MAO, Vanina crée son home studio et s'attaque en douce à l'œuvre de Prévert par la face des inédits. Une aventure sans fin à épisodes multiples. Elle produit en 1999 son album Chansons inédites de Prévert par Vanina Michel, salué par toute la presse et préfacé par Georges Moustaki « Vanina chante et met en musique Prévert, c'est un mariage d'amour entre sa voix, sa sensibilité, sa musique et les paroles du poète. Et une fête pour le cœur de l'oreille. » Jean-Louis Foulquier la programme aux Francofolies de La Rochelle. Leny Escudero, l'invite à faire sa 1° partie à BOBINO . En 2003 elle est programmée au Studio des Champs-Élysées. Là toute la presse en parle ! En 2005, Jean Ferrat l'invitera à chanter sur la grande place de son village d'Antraigues au côté d'Artmengo et Romain Didier.

En 2003, la petite-fille de Prévert EUGENIE BACHELOT PRÉVERT (dernière ayant droit de Jacques Prévert) qui vient tout juste de reprendre la succession découvre VANINA sur scène lors d'un concert happening organisé au Jardin du Luxembourg par le Sénat Emballée par les titres de Prévert que Vanina chante , elle lui propose de travailler comme consultante, de l'aider à gérer et valoriser l'œuvre de son grand-père dans sa diversité, et entamer des démarches administratives auprès de la mairie de Paris, en vue d'organiser pour la première fois une grande exposition consacrée à Prévert. Le rêve se réalisera enfin en 2008 avec l'exposition Prévert Paris la belle à l'Hôtel de ville de Paris. Cette chance qu'a eue Vanina Michel d'avoir accès aux archives personnelles de Prévert va encore raviver sa passion pour le poète et lui inspirer des nouvelles chansons. En 2008 André Halimi lui confie l'adaptation théâtrale de son livre Femmes en péril... momentanément ; des monologues de femmes qui ont passé la cinquantaine mais qui résistent aux coups du sort. Elle décide de ponctuer ces monologues de musique, d'y ajouter des chansons et de s'entourer de bons musiciens. Le spectacle est créé en septembre 2009 au théâtre du petit Saint-Martin[1]. Michel y fête ses 40 ans de carrière ! Elle enchaîne à la Comédie-Nation en 2011 avec un nouveau spectacle encore inspiré par Prévert : La vie n'a pas d'âge. Un hommage aux rêveurs qui ne se rendent jamais. Ce nouveau répertoire a été conçu avec la collaboration de ses amis poètes, dont Allain Leprest, David Rougerie, Aubin, Travis Bürki, Claude Cauderlier. Elle y intègre aussi des trésors cachés du patrimoine : Francis Blanche, Guy Béart, Georges Moustaki, et bien sûr Jacques Prévert. Un album est en cours de préparation . En 2012-2013 elle anime et organise aussi sur une grande péniche parisienne La Balle au bond, une scène de découverte de talents (sans frontières de genres) : La Passerelle des Arts. Chaque séance était parrainée par une personnalité du métier.

Théâtre, café théâtre, comédie musicale[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Situé, joli hasard sous le Théâtre de la Porte-Saint-Martin où elle jouait dans Hair en 1969.

Liens externes[modifier | modifier le code]