Valj Semerenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Valj Semerenko
Image illustrative de l’article Valj Semerenko
Valj Semerenko
Contexte général
Sport Biathlon
Période active De 2003 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Ukraine Ukrainienne
Nationalité Ukraine
Naissance (34 ans)
Lieu de naissance Soumy
Taille 1,60 m
Poids de forme 55 kg
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 1 2 3
Coupe du monde
(épreuves indiv.)
2 1 8
Coupe du monde (globes) 0 2 2
Ch. du monde de biathlon d'été 2 2 0

Valentina « Valj »(la source?) Oleksandrivna Semerenko (en ukrainien : Валентина Олександрівна Семеренко), née le à Soumy, est une biathlète ukrainienne, championne du monde en 2015 et championne olympique du relais en 2014. Sa sœur jumelle, Vita, est également une biathlète évoluant au plus haut niveau.

Carrière[modifier | modifier le code]

Valj Semerenko se révèle chez les juniors dès 2004, lors des Championnats du monde de biathlon d'été, en terminant deuxième de la poursuite[1] et en remportant le relais 3 × 3 km[2].

Lors de la saison 2005, elle remporte deux médailles en relais dans la catégorie juniors : le bronze aux Championnats d'Europe[3], l'argent aux Championnats du monde[4].

En 2006, toujours junior, elle remporte le sprint aux Championnats d'Europe[5], puis se classe deuxième de la poursuite derrière la Finlandaise Mari Laukkanen[6].

En 2008, Valj Semerenko fait partie du relais ukrainien qui remporte la médaille d'argent lors des Championnats du monde à Östersund. L'équipe est également composée de Oksana Yakovleva, de Vita Semerenko (la sœur jumelle de Valj) et d'Oksana Khvostenko[7].

En , elle remporte le sprint des Championnats d'Europe des moins de 26 ans, organisés à Otepää[8].

En 2011, le relais ukrainien dans lequel Valj Semerenko est la première relayeuse, finit initialement deuxième aux Championnats du monde[9]. Mais la quatrième relayeuse, Oksana Khvostenko est ensuite contrôlée positive, ce qui entraîne la disqualification de l'ensemble de l'équipe[10].

En , elle participe aux Championnats du monde de biathlon d'été, organisés à Nové Město na Moravě. Elle remporte d'abord l'argent lors du relais mixte, avec l'équipe d'Ukraine[11]. Deux jours plus tard, elle s'impose lors du sprint[12], devant la Polonaise Krystyna Palka et la Slovaque Jana Gereková[13]. Enfin, elle se classe deuxième lors de la poursuite, battue par la Polonaise Palka[14].

Valj Semerenko est montée sur onze podiums en Coupe du monde, dont la première fois en sprint à Presque Isle en 2011 (3e place)[15]. En 2013, elle termine 3e de la poursuite d'Oberhof en 2013 puis décroche sa première médaille internationale lors de l'individuel remporté par Tora Berger[16]. Elle confirme ces résultats, lors de la manche du Grand-Bornand en , où elle gagne sa première épreuve en poursuite[17].

Le , alors que de violents affrontements se déroulent à Kiev dans son pays, Valj Semerenko présente aux Jeux olympiques de Sotchi, décroche la médaille d'or lors de l'épreuve de relais (4 × 6 km), en compagnie de sa sœur Vita Semerenko, de Juliya Dzhyma et Olena Pidhrushna[18].

En 2015, elle remporte le titre de championne du monde de la mass-start à Kontiolahti, deuxième succès de sa carrière. Elle remporte aussi la médaille de bronze au sprint.

Aux Jeux olympiques d'hiver de 2018, elle est 46e du sprint, 25e de l'individuel et 19e de la mass start. Aux Mondiaux 2019, elle gagne de nouveau une médaille internationale avec le bronze sur le relais.

Prononciation[modifier | modifier le code]

Valj est une translittération allemande (Vali) du diminutif russe de Valentina, Valia (Валя).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Palmarès aux Jeux olympiques d'hiver[19]
Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
Jeux olympiques 2006
Drapeau : Italie Turin
46e Épreuve inexistante à cette date
Jeux olympiques 2010
Drapeau : Canada Vancouver
23e 13e 23e 19e 6e
Jeux olympiques 2014
Drapeau : Russie Sotchi
19e 12e 5e 13e Médaille d'or, Jeux olympiques
Jeux olympiques 2018
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
25e 46e DNS 19e

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Valj Semerenko
  • DNS : n'a pas pris le départ

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Mondiaux \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
2007
Drapeau : Italie Antholz
36e 9e
2008
Drapeau : Suède Östersund
32e 16e 20e 18e Médaille d'argent, monde
2009
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
26e 15e 38e 16e DNF 11e
2011
Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk
11e 10e 23e 15e DSQ
2012
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
49e 57e DNF 6e
2013
Drapeau : Tchéquie Nove Mesto
Médaille de bronze, monde 22e 43e DNF Médaille d'argent, monde
2015
Drapeau : Finlande Kontiolahti
15e Médaille de bronze, monde 19e Médaille d'or, monde 5e 11e
2016
Drapeau : Norvège Holmenkollen
44e 80e 26e 5e 4e
2017
Drapeau : Autriche Hochfilzen
80e
2019
Drapeau : Suède Östersund
36e 29e 38e Médaille de bronze, monde
2020
Drapeau : Italie Antholz-Anterselva
42e 36e 43e

Légende :
Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
Épreuve inexistante à cette date : épreuve inexistante à cette date
— : Valj Semerenko n'a pas participé à cette épreuve
DNF : abandon
DSQ : disqualifiée

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 3e en 2015.
  • 11 podiums individuels : 2 victoires, 1 deuxième place et 8 troisièmes places.
  • 17 podiums en relais : 4 victoires, 7 deuxièmes places et 6 troisièmes places.

Dernière mise à jour le

Classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison Classement général final Individuel Sprint Poursuite Mass start
2005-2006 nc nc nc nc
2006-2007 47e 26e 53e 55e
2007-2008 28e 37e 28e 28e 30e
2008-2009 24e 25e 30e 33e 14e
2009-2010 13e 8e 18e 13e 19e
2010-2011 10e 2e 13e 11e 13e
2011-2012 21e 28e 24e 20e 22e
2012-2013 20e 9e 21e 25e 23e
2013-2014 8e 8e 10e 6e 13e
2014-2015 3e 12e 5e 3e 2e
2015-2016 47e 49e 51e 37e 47e
2016-2017 78e nc 72e 72e
2017-2018 21e 4e 33e 32e 16e
2018-2019 47e 67e 47e 45e 40e
2019-2020 33e nc 21e 31e 34e

Victoires[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Total
2013-2014 Drapeau : France Le Grand-Bornand 1
2014-2015 Drapeau : Finlande Kontiolahti (Ch.du monde) 1
Total 0 0 1 1 2

Résultats au .

Espoirs[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
2005 Championnats d'Europe juniors Drapeau : Russie Novossibirsk 7e Sprint 7,5 km
7e Poursuite 10 km
3e Relais 3 × 6 km
Championnats du monde juniors Drapeau : Finlande Kontiolahti 2e Relais 3 × 6 km
2006 Championnats d'Europe juniors Drapeau : Allemagne Langdorf 1re Sprint 7,5 km
2e Poursuite 10 km
4e Relais 4 × 6 km

Biathlon d'été[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
2004 Championnats du monde junior de biathlon d'été Drapeau : Slovaquie Osrblie 2e Poursuite 5 km
1re Relais 3 × 3 km
2011 Championnats du monde de biathlon d'été Drapeau : Tchéquie Nové Město na Moravě 1re Sprint 7,5 km
2e Poursuite 10 km
2e Relais mixte

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Résultats de la poursuite féminine junior aux Championnats du monde de biathlon d'été 2004 », sur www.biathlonworld.com (consulté le 20 novembre 2011)
  2. (en) « Résultats du relais féminin junior aux Championnats du monde de biathlon d'été 2004 », sur www.biathlonresults.com (consulté le 20 novembre 2011)
  3. (en) « Résultats du relais féminin junior aux Championnats d'Europe 2005 », sur www.biathlonresults.com (consulté le 20 novembre 2011)
  4. (en) « Résultats du relais féminin junior aux Championnats du monde 2005 », sur www.biathlonresults.com (consulté le 20 novembre 2011)
  5. (en) « Résultats du sprint féminin junior aux Championnats d'Europe 2006 », sur www.biathlonworld.com (consulté le 20 novembre 2011)
  6. (en) « Résultats de la poursuite féminine junior aux Championnats d'Europe 2006 », sur www.biathlonworld.com (consulté le 20 novembre 2011)
  7. (en) « Résultats du relais 4 × 6 km aux Championnats du monde 2008 », sur www.biathlonworld.com (consulté le 9 novembre 2011)
  8. (en) « Valj Semerenko Wins Women’s Sprint; Twin Sister Third », sur www.biathlonworld.com,
  9. (en) « Ukraine’s Biathlon Team Wins Silver in World Championship », sur m.wnu-ukraine.com,
  10. (en) « Ukrainian Biathlete Tests Positive for Ephedrine », sur fasterskier.com,
  11. (en) « Résultats du relais mixte aux Championnats du monde de biathlon d'été 2011 », IBU,
  12. (en) « Russia’s Yaroshenko and Valj Semerenko Take Senior Sprints », sur www.biathlonworld.com,
  13. (en) « Résultats du sprint féminin aux Championnats du monde de biathlon d'été 2011 », IBU,
  14. (en) « Résultats de la poursuite féminine aux Championnats du monde de biathlon d'été 2011 », IBU,
  15. (en) « Helena Ekholm on Top in Presque Isle Sprint », sur www.biathlonworld.com,
  16. Mondiaux-2013 - Individuel dames: Berger conserve son titre, 3e or sur lematin.ch
  17. Une première pour Valj Semerenko, Mirko Horminal, le 15 décembre 2013, sur ski-nordique.net
  18. (fr) « JO 2014 - Sotchi : l'Ukraine décroche l'or en biathlon », www.lepoint.fr,
  19. (en) Profil olympique de Valj Semerenko sur sports-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :