Vita Semerenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Semerenko.

Vita Semerenko
Image illustrative de l’article Vita Semerenko
Vita Semerenko en 2014.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 2005-
Biographie
Nom de naissance Вікторія Олександрівна Семеренко
Nom complet
dans le pays d'origine
Віта Олександрівна Семеренко
Nationalité sportive Drapeau : Ukraine Ukrainienne
Nationalité Ukraine
Naissance (33 ans)
Lieu de naissance Krasnopillia, RSS d'Ukraine
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Taille 1,60 m
Poids de forme 55 kg
Club Sumy Dynamo
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 1 0
Championnats du monde 0 2 4
Championnats d'Europe 4 3 2
Coupe du monde (épreuves ind.) 0 3 8

Viktoria Semerenko (ukrainien : Вікторія Олександрівна Семеренко), née le à Krasnopillia, dans l'oblast de Soumy, est une biathlète ukrainienne. Elle est davantage connue sur le circuit international sous le nom de Vita Semerenko. Sa sœur jumelle, Valj, est également une biathlète évoluant au plus haut niveau. Elle remporte le titre olympique du relais en 2014, Jeux où elle est aussi médaillée d'argent en sprint.

Carrière[modifier | modifier le code]

La biathlète s'est d'abord illustrée dans les compétitions réservées aux juniors. Ainsi, en 2005, elle remporte deux médailles d'argent, sur l'individuel et le relais féminin, aux Championnats du monde juniors de Kontiolahti (Finlande). L'année suivante, Semerenko fait son apparition au plus haut niveau mondial en disputant ses premières courses dans la Coupe du monde. Dès l'épreuve inaugurale de la saison 2006-2007, à Östersund, l'Ukrainienne inscrit de premiers points en terminant 24e d'un individuel. C'est dans cette même station suédoise, lors des Championnats du monde 2008, que la biathlète remporte la médaille d'argent du relais féminin.

Le , Vita Semerenko enlève son premier podium individuel en Coupe du monde en terminant deuxième d'un sprint organisé à Hochfilzen en Autriche. L'Ukrainienne s'intercale alors entre la Russe Svetlana Sleptsova et la Suédoise Helena Jonsson. Dès l'étape suivante de Coupe du monde, disputée dans la station allemande d'Oberhof, elle obtient un premier succès collectif dans l'épreuve du relais féminin. Quelques semaines plus tard, en mars 2009, elle termine troisième de l'individuel des épreuves pré-olympiques de Vancouver au Canada, le deuxième podium individuel de sa carrière. Aux Jeux olympiques d'hiver de 2010, elle se classe au mieux individuellement sur le sprint et est sixième du relais.

Elle connaît plusieurs succès dans Les championnats du monde à partir de 2011, remportant, cette année, la médaille de bronze de la poursuite. Ensuite, en 2012 et 2013, elle collecte deux autres médailles de bronze sur l'individuel, auquelles elle ajoute l'argent au relais en 2013.

Alors que de violents affrontements se déroulent à Kiev dans son pays, Vita Semerenko présente aux Jeux olympiques de Sotchi, décroche une médaille de bronze sur l'épreuve du sprint, derrière respectivement la Slovaque Anastasia Kuzmina et la Russe Olga Vilukhina, qui est plus tard disqualifiée pour dopage, qui doit laisser sa médaille d'argent à Vita Semerenko[1]. Ensuite, elle obtient la médaille d'or lors de l'épreuve de relais (4 × 6 km), en compagnie de sa sœur Valj Semerenko, de Juliya Dzhyma et Olena Pidhrushna[2].

En raison d'une hernie discale, elle doit déclarer forfait pour la saison 2014-2015[3]. Elle doit déclarer forfait également pour la saison 2015-2016[4].

Elle revient à temps pour les Jeux olympiques d'hiver de 2018, où elle ne réalise aucun top dix. En Coupe du monde, elle signe deux podiums à Annecy et Oberhof cet hiver. Elle obtient un nouveau podium aux Championnats du monde 2019, gagnant le bronze au relais.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Palmarès aux Jeux olympiques d'hiver[5]
Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
Jeux olympiques 2010
Drapeau : Canada Vancouver
42e 22e 34e 6e Épreuve inexistante à cette date
Jeux olympiques 2014
Drapeau : Russie Sotchi
37e Médaille d'argent, Jeux olympiques 10e 17e Médaille d'or, Jeux olympiques
Jeux olympiques 2018
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
63e 14e 18e 24e 11e

Légende :
Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze
Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
— : Non disputée par Vita Semerenko

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint Poursuite Individuel Départ en masse Relais Relais mixte
Mondiaux 2007
Drapeau : Italie Antholz
12e 20e 20e 20e 9e
Mondiaux 2008
Drapeau : Suède Östersund
35e 13e 4e Médaille d'argent, monde
Mondiaux 2009
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
26e 8e 12e 4e DNF
Mondiaux 2011
Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk
18e 17e Médaille de bronze, monde 25e DSQ 8e
Mondiaux 2012
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
Médaille de bronze, monde 8e 16e 7e 6e 14e
Mondiaux 2013
Drapeau : République tchèque Nové Město
Médaille de bronze, monde 9e 5e 4e Médaille d'argent, monde
Mondiaux 2019
Drapeau : Suède Östersund
76e Médaille de bronze, monde 7e

Légende :
Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
— : non disputée par Vita Semerenko
DSQ : disqualifiée
DNF : abandon

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 10e en 2013.
  • 11 podiums individuels : 3 deuxièmes places, 8 troisièmes places[6].
  • 7 podiums en relais, dont 3 victoires.

Dernière mise à jour le 16 mars 2019

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année Classement général final Individuel Sprint Poursuite Mass start
2006-2007 46e 38e 51e 52e 40e
2007-2008 37e 18e 38e - 24e
2008-2009 13e 6e 10e 18e 17e
2009-2010 19e 24e 23e 19e 13e
2010-2011 15e 7e 18e 18e 18e
2011-2012 12e 20e 12e 13e 10e
2012-2013 10e 16e 10e 14e 3e
2013-2014 32e 50e 30e 24e -
2017-2018 15e 54e 10e 11e 17e
2018-2019 46e - 30e 50e 48e

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'argent, Europe Médaille d'argent du sprint en 2007.
  • Médaille de bronze, Europe Médaille de bronze du relais en 2007.
  • Médaille d'or, Europe Médaille d'or du relais en 2008.
  • Médaille d'or, Europe Médaille d'or du relais en 2009.
  • Médaille d'argent, Europe Médaille d'argent de la poursuite en 2009.
  • Médaille d'argent, Europe Médaille d'argent du relais en 2010.
  • Médaille de bronze, Europe Médaille de bronze du sprint en 2010.
  • Médaille d'or, Europe Médaille d'or du relais en 2011.
  • Médaille d'or, Europe Médaille d'or du relais en 2012.

Championnats d'Europe junior[modifier | modifier le code]

  • Médaille de bronze Médaille de bronze du relais en 2005.

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'argent Médaille d'argent de l'individuel en 2005.
  • Médaille d'argent Médaille d'argent du relais en 2005.

Universiades[modifier | modifier le code]

Article détaillé : biathlon aux Universiades.
  • Médaille d'or Médaille d'or de la poursuite en 2007.
  • Médaille d'argent Médaille d'argent du relais en 2007.
  • Médaille de bronze Médaille de bronze de l'individuel en 2007.
  • Médaille de bronze Médaille de bronze du sprint en 2007.
  • Médaille d'or Médaille d'or du sprint en 2011.
  • Médaille d'or Médaille d'or de la poursuite en 2011.
  • Médaille d'or Médaille d'or du relais mixte en 2011.

Championnats du monde de biathlon d'été[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'argent Médaille d'argent de la poursuite en 2007.
  • Médaille d'argent Médaille d'argent du relais mixte en 2007.
  • Médaille de bronze Médaille de bronze du sprint en 2007.
  • Médaille d'or Médaille d'or de la poursuite en 2012.
  • Médaille d'argent Médaille d'argent du sprint et du relais mixte en 2012.
  • Médaille de bronze Médaille de bronze de la poursuite en 2019.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biathlete Vilukhina banned, Vita Semerenko becomes silver medalist of 2014 Olympics », www.ukrinform.net, .
  2. « JO 2014 - Sotchi : l'Ukraine décroche l'or en biathlon », www.lepoint.fr, .
  3. Benoit Vivier, « Saison blanche pour Vita Semerenko », sur biathlon-news.fr, .
  4. Mirko Horminal, « Nouvelle saison blanche pour Vita Semerenko », sur biathlon-news.fr, .
  5. (en) Profil olympique de Vita Semerenko sur sports-reference.com
  6. l'Union internationale de biathlon, inclut dans les statistiques de coupe du monde, les médailles obtenues aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :