Umberto Maglioli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Umberto Maglioli
Description de l'image Umberto Maglioli.jpg.
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bioglio, Italie
Date de décès
Lieu de décès Monza, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Carrière
Années d'activité 1928 - 1999
Qualité Pilote automobile
Équipe Ferrari, Maserati, Porsche
Statistiques
Nombre de courses 10
Podiums 2

Umberto Maglioli (né le à Bioglio, dans la province de Biella et mort le à Monza) est un pilote automobile italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Umberto Maglioli a fait ses débuts en compétition automobile en 1947, au volant d'une BMW. Spécialiste des courses d'endurance, il a également participé à 10 Grands Prix de Formule 1 de 1953 à 1957, ayant débuté au Grand Prix d'Italie le . Il est monté deux fois sur le podium et a totalisé 313 points en championnat du monde des pilotes. En Sport, Maglioli s'est rendu célèbre en gagnant à trois reprises la Targa Florio (1953, 1956 et 1968) et en remportant l'épuisante Carrera Panamericana en 1954. Après sa carrière sportive, Maglioli s'est retiré en Suisse, fabricant des montres[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Victoires en championnat du monde de Voitures de Sport[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats d'Umberto Maglioli en championnat du monde des voitures de sport
no  Année Épreuve Manche Écurie Châssis Coéquipier
1 1954 1 000 kilomètres de Buenos Aires 01/06 Scuderia Ferrari Ferrari 375 MM Giuseppe Farina
2 1954 Carrera Panamericana 06/06 Scuderia Ferrari Ferrari 375 + Erwin Goldschmidt (navigateur)
3 1964 12 Heures de Sebring 02/20 Scuderia Ferrari Ferrari 275 P Mike Parkes
4 1968 Targa Florio 05/10 Porsche Engineering Porsche 907 Vic Elford

Autres victoires en endurance[modifier | modifier le code]

Principales victoires d'Umberto Maglioli hors championnat du monde[2]
Année Épreuve Écurie Châssis Coéquipier
1953 Targa Florio Scuderia Lancia Lancia D20 -
1954 Grand Prix d'Imola Scuderia Ferrari Ferrari 500 Mondial -
1954 Senigallia Scuderia Ferrari Ferrari 750 M -
1955 Circuit de Mugello Scuderia Ferrari Ferrari 750 M -
1956 Targa Florio Porsche Porsche 550 A -

Remarque[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Pascal, Dictionnaire des pilotes de formule 1, Éditions Dominique Pascal, , 252 p. (ISBN 978-2-908244-01-4 et 2908244012)
  2. Christian Moity, Endurance 50 ans d’histoire 1953-1963, E-T-A-I, , 240 p. (ISBN 2-7268-8596-9)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]