Ferrari 375 MM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Ferrari 375.

Ferrari 375 MM
Ferrari 375 MM

Marque Drapeau : Italie Ferrari
Années de production 1953 - 1955
Production 26[1],[2] exemplaire(s)
Classe Course et GT
Usine(s) d’assemblage Maranello, Italie
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V12 de 4,5 L
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée 4 522 cm3
Puissance maximale À 7 000 tr/min : 340 ch (254 kW)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 900 à 1 090 kg
Vitesse maximale 240 à 270 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé ou spider 2-portes
Freins Tambours
Dimensions
Longueur 4 190 à 4 320 mm
Largeur 1 520 à 1 630 mm
Hauteur 1 090 à 1 320 mm
Empattement 2 600 mm
Chronologie des modèles

La Ferrari 375 MM (« MM » pour Mille Miglia) est une voiture de course du constructeur automobile italien Ferrari. Dérivée de la Ferrari 375, elle est conçue pour participer au Championnat du monde des voitures de sport[2]. Elle sera pilotée par Alberto Ascari et Luigi Villoresi lors des 24 Heures du Mans 1953[3], et par la paire Giuseppe Farina - Mike Hawthorn pour la victoire lors des 24 Heures de Spa la même année. Toujours en 1953, elle s'impose encore à l'issue des 1 000 kilomètres du Nürburgring avec Ascari et Farina, permettant du même coup à Ferrari de devenir le premier Champion du monde des constructeurs (la 340 MM Spider Vignale s'imposant durant la même année saison lors des Mille Miglia).

Présentation[modifier | modifier le code]

Carrossée principalement par Pininfarina[4], la 375 MM se décline en deux versions : spider et berlinetta (coupé). La seconde comportant un toit et des vraies portières permet un usage plus quotidien à ses utilisateurs. Elle utilise le moteur V12 Lampredi 4,5 L de Formule 1[2].

375 MM coupé Scaglietti[modifier | modifier le code]

Au printemps 1954[5], le réalisateur italien Roberto Rossellini acquiert une 375 MM spider (châssis no 0402AM) carrossée par Pininfarina pour la compétition. Après avoir été accidenté, le châssis est réparé chez Ferrari et la voiture est expédiée à Modène chez le carrossier Scaglietti, lequel ne travaille alors que sur les Ferrari de course et souhaite faire bonne impression pour sa première commande de voiture « routière ». Rosselini opte pour une version coupé ; il faudra un an de travail à Scaglietti pour produire une voiture unique tout en aluminium[6].

Victoires notables de la 375 MM[modifier | modifier le code]

  • 1953: 24 Heures de Spa (Farina/Hawthorn), 12 Heures de Pescara (Hawthorn/Maglioli), 12 Heures de Casablanca (Farina/Scotti);
  • 1954: 1 000 kilomètres de Buenos Aires (Farina/Maglioli), 2 Heures de Dakar et Coupe de Toscane (Scotti), 6 Heures de Castelfusano, National de Buenos Aires, Trophée de Nassau, et titre SCCA National C Modifié avec Jim Kimberly;
  • 1955: National de Buenos Aires, titre SCCA National C Modifié avec Sherwood Johnston (partagé avec Jaguar);
  • 1956: 500 milles de Rafaela, 6 Heures Road America.

(Nota Bene: la voiture continue régulièrement des courses en SCCA National Sports Car Championship jusqu'en 1958)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ferrari Overview by Production Year and Type 1947-54 - Barchetta
  2. a, b et c (en) 1953 Ferrari 375 MM Spyder - Supercars.net
  3. (en) 1953 24 Hours of Le Mans Results and Competitors - ExperienceLeMans.com
  4. Il y aura quelques modèles spider carrossés par Vignale
  5. (en) 1954 Ferrari 375 MM Coupé Scaglietti - Supercars.net
  6. (en) Scaglietti Ferrari 375 MM Berlinetta #0402AM - Coachbuild.com (nombreuses photographies)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]