Transcription phonétique de l'Institut d'ethnologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La transcription phonétique de l’Institut d’ethnologie est un système de transcription phonétique développé par l’Institut d’ethnologie de l’Université de Paris, basé sur l’écriture latine et complété de lettres additionnelles et de signes diacritiques.

Consonnes[modifier | modifier le code]

  1. Consonnes occlusives, spirantes et nasales :
    Occlusives Spirantes Nasales
    Sourdes Sonores Sourdes Sonores Sonores
    Labiales p b ƀ m
    Labiodentales f v
    Interdentales ŧ đ
    Dentales t d n
    Cacuminales
    Prépalataes ñ
    Palatales k g ǥ
  2. Consonnes affriquées ou mi-occlusives et spirantes du type sifflant :
    Affriquées Spirantes
    Sourdes Sonores Sourdes Sonores
    Alvéolaires
    (ou dentales)
    ț s z
    Prépalatales
    (chuintantes)
    č ǰ š ž
  3. Liquides : r prononcé par vibration de la pointe de la langue au milieu de la bouche, l consonne latérale.
  4. Semi-voyelles : w prononcé avec les lèvres légèrement rapprochées, y avec la langue peu relevée en avant de la bouche.
  5. Laryngales et glottales : ɔ occlusive sourde, spirante sourde, spirante sonore.

Les consonnes plus rares peuvent être notées par des combinaisons des signes :

  • la semi-voyelle que l’orthographe française note par u dans « puits » est notée ‹  ›, c’est-à-dire une combinaison de w et ü ;
  • le rond souscrit indique qu’une consonne joue le rôle d’une voyelle ;
  • les majuscules peuvent être utilisées pour, selon la langue, représenter des « douces sourdes », par exemple ‹ ʙ ›, des « fortes sonores », par exemple ‹  ›, ou encore des implosives ou inspirées.

Voyelles[modifier | modifier le code]

i ü u
e ö ȯ o
ę ǫ
ä å
    a

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcel Cohen, Instruction d’enqûete linguistique, Paris, Institut d’ethnologie,
  • Marcel Cohen, Instruction d’enqûete linguistique, Paris, Institut d’ethnologie, , 2e éd.
  • E. Gaspardone, « M. Cohen : Instructions d’enquête linguistique M. Cohen : Questionnaire linguistique », Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient, vol. 28, no 1,‎ , p. 312-314 (lire en ligne)
  • André-Georges Haudricourt et Jacqueline M.C. Thomas, La notation des langues : phonétique et phonologie, Paris, Institut géographique national et Institut d’ethnologie,
  • Institut géographique national, Principes de transcription des toponymes africains, , 2e éd. (présentation en ligne, lire en ligne)
  • Antoine Meillet (dir.) et Marcel Cohen (dir.), Les langues du monde : par un groupe de linguistes, Paris, É. Champion, (lire en ligne)
  • Jean-Pierre Vinay, « Phonétique et langues africaines », Journal de la Société des africanistes, t. 11,‎ , p. 95-113 (DOI 10.3406/jafr.1941.2504)

Voir aussi[modifier | modifier le code]