Timothé Bozon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bozon.
Timothé Bozon
Surnom(s) Tim[1]
Nationalité Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance ,
Saint-Louis (États-Unis)
Joueur
Position Ailier gauche
Tire de la gauche
Équipe LNA Genève-Servette HC
Ancienne(s) équipe(s) EHC Kloten
A joué pour LAH
Bulldogs de Hamilton
IceCaps de Saint-Jean
Thunderbirds de Springfield
ECHL
Beast de Brampton
Monarchs de Manchester
Repêc. LNH 64e choix au total, 2012
Canadiens de Montréal
Carrière pro. Depuis 2015

Timothé Bozon, dit Tim, (né le à Saint-Louis, dans l'État du Missouri, aux États-Unis) est un joueur professionnel français de hockey sur glace, possédant également la nationalité américaine qui évolue au poste d'ailier gauche[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Timothé Bozon naît le 24 mars 1994 à Saint-Louis ; il est le fils de Philippe Bozon, considéré comme le premier joueur français à avoir évolué dans la Ligue nationale de hockey, et d'Hélène Barbier, skieuse alpine qui a participé à plusieurs épreuves de la Coupe du monde de ski alpin[3]. Il est également le petit fils de Alain Bozon, joueur de hockey sur glace.

Le 1er mars 2014, Tim Bozon est hospitalisé à Saskatoon en raison d'une méningite et se trouve dans un état critique[4]. Le 6 mars, il est placé dans un coma artificiel[5]. Le 19 mars, l'hôpital annonce qu'il a quitté les soins intensifs et qu'il est réveillé[6].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Tim Bozon effectue ses classes dans différents club suisses (Genève-Servette HC, EHC Kloten, HC Lugano), obtenant ainsi une licence de jeu suisse. En juin 2011, il est choisi en 27e position par les Blazers de Kamloops lors du repêchage d'importation de la Ligue canadienne de hockey[7].

Après avoir réalisé une bonne saison en Ligue de hockey de l'Ouest avec les Blazers de Kamloops en tant que recrue, il est choisi lors du repêchage 2012 en 64e position par les Canadiens de Montréal de la Ligue nationale de hockey. Le , il signe un contrat de trois ans avec les Canadiens[8]. Le 8 octobre 2016, il est échangé aux Panthers de la Floride contre Jonathan Racine[9].

Il fait son retour en Suisse lors de la saison 2017-2018 en signant un contrat d'un an avec l'EHC Kloten[10]. Il prolonge son contrat d'une année supplémentaire en février 2018[11], mais la relégation du club en Swiss League rend cette prolongation caduque. Durant l'été 2018, il s'engage pour une saison avec le Genève-Servette HC, club dans lequel son père avait évolué entre 2001 et 2006[12].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il représente la France au niveau international. Il prend part aux sélections jeunes. Le , il honore sa première sélection senior lors d'un match contre la Slovaquie et obtient une assistance.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[1],[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2011-2012 Blazers de Kamloops LHOu 71 36 35 71 40 11 5 0 5 11
2012-2013 Blazers de Kamloops LHOu 69 36 55 91 58 8 4 2 6 10
2013-2014 Blazers de Kamloops LHOu 13 3 4 7 13 - - - - -
2013-2014 Ice de Kootenay LHOu 50 30 32 62 34 - - - - -
2014-2015 Ice de Kootenay LHOu 57 35 28 63 19 7 3 6 9 6
2014-2015 Bulldogs de Hamilton LAH 1 0 0 0 0 - - - - -
2015-2016 IceCaps de Saint-Jean LAH 41 5 3 8 14 - - - - -
2015-2016 Beast de Brampton ECHL 15 3 6 9 2 - - - - -
2016-2017 Thunderbirds de Springfield LAH 43 8 7 15 24 - - - - -
2016-2017 Monarchs de Manchester ECHL 14 3 3 6 0 - - - - -
2017-2018 EHC Kloten LNA 44 7 5 12 41 17 1 5 6 43[Note 1]
2018-2019 Genève-Servette HC LNA 42 4 10 14 10 6 1 1 2 2

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2010 Championnat du monde -18 ans 5 0 1 1 0 0 4e place de la division 1, groupe A
2011 Championnat du monde -18 ans 5 3 3 6 2 2 3e place de la division 1, groupe B
2013 Championnat du monde 5 0 1 1 0 -4 13e place
2016 Championnat du monde 6 0 0 0 2 -3 14e place
2019 Championnat du monde 7 0 4 4 2 -2 15e place

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les statistiques de ces séries éliminatoires concernent la lutte contre la relégation et le barrage de promotion/relégation.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Tim Bozon hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database .
  2. a et b (en) « Tim Bozon », sur Eliteprospects.com (consulté le 17 juillet 2018).
  3. Marc-Antoine Godin, « Tim Bozon: se battre pour sa vie à 19 ans », sur /www.lapresse.ca, (consulté le 8 octobre 2016).
  4. « L'international français Tim Bozon dans un état critique », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le 6 mars 2014).
  5. Dave Kaufman, « Tim Bozon est plongé dans le coma », sur fr.canoe.ca, (consulté le 9 mars 2014).
  6. Jean-Pierre Arcand, « Tim Bozon sort du coma », sur www.lapresse.ca, (consulté le 23 mars 2014).
  7. « Tim Bozon selected in CHL import draft », sur blazerhockey.com, (consulté le 17 juillet 2018)
  8. « Les Canadiens concluent une entente de trois ans avec l'attaquant Tim Bozon », (consulté le 16 juin 2013)
  9. « Bozon échangé », sur www.tvasports.ca, (consulté le 8 octobre 2016).
  10. « Tim Bozon est de retour en Suisse », sur planetehockey.com, (consulté le 17 juillet 2018)
  11. « Kloten: Tim Bozon et Marc Marchon prolongent », sur planetehockey.com, (consulté le 17 juillet 2018)
  12. « Tim Bozon à Genève », sur gshc.ch, (consulté le 17 juillet 2018)