Thomas Romain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thomas Romain
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Japon (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Gobelins (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Thomas Romain est un réalisateur et directeur artistique français dans le domaine de l'animation né le à Besançon, en France.

Il est connu pour être le créateur de Code Lyoko et de Ōban, Star-Racers. Depuis 2003, il vit et travaille au Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Romain est né le à Besançon, en France[1]. Il suit un cursus scientifique et une formation d'ingénieur, mais à 19 ans il décide de suivre sa passion pour le dessin et apprend en autodidacte et réalise des planches de BD et des illustrations[2].

Il rencontre le producteur Savin Yeatman-Eiffel en 1997 et découvre les coulisses des métiers de l'animation, notamment sur le projet Oban Racer. Sur les conseils de l'équipe du studio Sav! The World, il prépare le concours (prépa MANAA) puis rejoins l'école des Gobelins[2] entre 1998 et 2000[3]. Il découvre alors le cinéma d'animation japonais avec Ghost in the Shell (1995) de Mamoru Oshii et Princesse Mononoké (1997) du Studio Ghibli[Lesquels ?] ainsi que les séries TV d'animation Neon Genesis Evangelion (1995), Cowboy Bebop (1998) et FLCL (2000)[2]. En 2001, lors du festival Nouvelles Images du Japon au Forum des images, sa participation à la masterclass de Yasuo Ōtsuka lui permet de mieux comprendre les métiers de l'animation au Japon[3]. En 2000, il réalise avec Tania Palumbo un générique de 30 secondes pour le Festival d'Annecy qui sera remarqué par un producteur du studio Antéfilms[2] ; ce générique servira de base graphique au projet Code Lyoko. En 2003, Romain préfère se focaliser sur Oban Star Racer et part avec Savin Yeatman-Eiffel et Stanislas Brunet réaliser le projet au Japon en tant que co-réalisateur et character-designer.

En 2007, il rejoint le studio Satelight où il est à l'origine du projet Basquash! avec Shōji Kawamori. Il travaille ensuite en tant que directeur artistique et designer sur d'autres séries d'animation produites par Satelight comme Ikoku Meiro no Croisée, Mōretsu Pirates et Senki Zesshō Symphogear. En 2014 il travaille pour le studio Bones, responsable du mecha-design sur Space Dandy, une série réalisée par Shin'ichirō Watanabe. Il réalise par ailleurs, avec Mattt Konture, un vidéo-clip pour la chanson Le du groupe Docteur Livingstone. En 2016 il est responsable du design de l'univers de la série Macross Delta, tout en travaillant en parallèle sur l'épisode pilote de Cannon Busters de LeSean Thomas, en tant que mecha-designer et superviseur général du cote japonais[4].

Conscient d'être pionnier d'une génération d'animateurs français ayant réussi à percer au Japon, il crée avec d'autres compatriotes le réseau professionnel Furansujin Connection pour aider et conseiller les jeunes animateurs souhaitant travailler au Japon[1].

Travaux[modifier | modifier le code]

Animation française[modifier | modifier le code]

Anime[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Thomas ROMAIN », sur Lisez!
  2. a b c et d Interview « Thomas Romain (2013) » (version du 5 novembre 2015 sur l'Internet Archive), sur www.manganimation.net,
  3. a et b Bounthavy, « Entretien Thomas Romain : animation japonaise, conditions de travail et passage à la 3D », sur Difficile d'écrire sur des futilités, (consulté le 23 mars 2020)
  4. Cannon Busters: The Animated Series Pilot sur Kickstarter

Liens externes[modifier | modifier le code]