Thomas Ier de Saluces

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Ier de Saluces
Thomas I of Saluzzo as King Arthur.jpg
Titre de noblesse
Margrave
Biographie
Naissance
Décès
Activité
DirigeantVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Louisa de Ceva
Enfants
Manfred IV de Saluces
Alice de Saluzzo (en)
Violante di Saluzzo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas Ier.

Thomas Ier de Saluces (italien Tommaso I del Vasto ou di Saluzzo) (mort le 3 décembre 1296) marquis de Saluces de 1244 à 1296.

Origine[modifier | modifier le code]

Thomas Ier est le fils du marquis Manfred III de Saluces et de son épouse Béatrice de Savoie (morte en 1259) une fille du comte Amédée IV de Savoie. Après la mort de son époux Béatrice se marie en secondes noces en 1247 avec Manfred le fils de Frédéric II d'Hohenstaufen.

Armando Tallone, Tomaso I Marchese di Saluzzo, 1916

Règne[modifier | modifier le code]

Thomas Ier est d'abord placé jusqu'en 1254 sous la tutelle de sa mère et de Boniface II de Montferrat, époux de sa tante Marguerite de Savoie à la cour duquel il est élevé à Chivasso. En 1259 la situation politique en Italie septentrionale se modifie profondément quand Charles d'Anjou comte de Provence après avoir acheté en 1257 ses domaines à Guillaume VI de Vintimille intervient à l'est des Alpes. Cuneo se soumet à lui en juillet et l'abbé de San Dalmazzo le 14 aout. Alba et Cherasco font de même Savigliano et le marquis de Ceva suivent leur exemple. Thomas Ier se voit menacer dans ses domaines quand la famille de Busca transfère son hommage à l'angevin.

En 1260 Asti se sentant menacée à son tour s'allie avec le marquis de Montferrat. Fossano demeure neutre quand Manfred le fils de l'Empereur Frédéric II apparait en Italie. Thomas Ier reste fidèle à l'alliance gibeline de sa famille et combat sous la bannière du comte de Savoie. Ce denier capturé est temporairement enfermé à Turin en 1262.Le Marquisat est occupé en 1262-1263 par Guillaume VII de Montferrat passé dans le camp angevin. Après la défaite et la mort de Manfred Thomas Ier doit conclure en 1267 une paix désavantageuse avec Charles d'Anjou et lui céder ne nombreuses places et s'engager à ne pas fortifier Busca qui lui est rendu sans l'accord du comte ni de la commune de Cuneo. Charles d'Anjou est maintenant en possession de la totalité du royaume de Sicile et Thomas Ier n'appui pas le jeune Conradin dans son expédition contre Naples et reste en paix avec le gouverneur du Piémont.

En 1274 il reprend le combat contre Charles d'Anjou et les troupes d'Asti et de Chieri envahissent ses domaines. Il parvient à vaincre le gouverneur du Piémont après un retournement d'alliance des deux cités. Deux ans plus tard toujours victorieux il reprend se domaines et annexe même Cuneo en 1281. Thomas Ier renforce son alliance avec les Gibelins en mariant en 1287 son fils et héritier Manfred IV de Saluces avec Béatrice la fille du roi Manfred Ier de Sicile et de sa seconde épouse. Charles d'Anjou accepte la restitution de ses domaines contre paiement de 0000 livres. Un ultime conflit avec le comte de Savoie marque son règne il se termine en 1291 par un hommage lige restreint aux quatre localités qui avaient constitué le douaire de sa mère Béatrice de Savoie.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Thomas Ier épouse Louisa (morte le 22 aout 1291) fille du Maréchal Giorgio de Ceva dont 15 enfants cinq fils et dix filles dont:

  • Manfred IV de Saluces
  • Eleonora (1265- † après 1315).
  • Alicia († 25 septembre 1292).
  • Philippe († octobre 1324).
  • Eleonora († 1330), épouse de don Felipe Fernández Señor de Castro, fils de don Felipe Fernández Señor de Castro .
  • Constanza († 18 février 1348) épouse en 1328 Pierre III Juge d'Arborée en Sardaigne.
  • Giovanni (1272/76- † après 22 mai 1329), seigneur de Dogliani, ancêtre des lignée de La Manta et Lequio et des princes de Santo Mauro et de Belvedere.
  • Boniface († avant 8 décembre 1325).
  • Georges († en Angleterre après 1349).

Sources[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Iorga Thomas III, marquis de Saluces Éditeur H.Champion Paris 1893.
  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill , Leyde 1890-1893, réédition 1966. Volume III, chapitre XII, §.11 « Saluces » et tableau généalogique n° 16 p. 731-732
  • (en) Medieval Lands Monferrato Saluzzo