Théodore-Adrien Sarr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sarr.
Théodore-Adrien Sarr
Image illustrative de l'article Théodore-Adrien Sarr
Biographie
Naissance (77 ans)
à Fadiouth (Sénégal)
Ordination sacerdotale par
Mgr Hyacinthe Thiandoum
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Benoît XVI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Lucia a Piazza d'Armi
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Hyacinthe Thiandoum
Dernier titre ou fonction Archevêque de Dakar (Sénégal)
Archevêque de Dakar (Sénégal)
Depuis le 2 juin 2000
Précédent Hyacinthe Thiandoum
Évêque de Kaolack (Sénégal)
1er juillet 1974 – 2 juin 2000
Précédent Théophile Cadoux Benjamin Ndiaye Suivant

Blason
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org
(en) Articles sur www.cardinalrating.com

Théodore Adrien Sarr, né le à Fadiouth au Sénégal, est un cardinal sénégalais, archevêque de Dakar depuis 2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Quoiqu'ayant un père animiste, Théodore Adrien Sarr fait ses études primaires et le premier cycle du secondaire au petit séminaire de Ngazobil puis entre au Grand séminaire Libermann de Sébikhotane et est ordonné prêtre pour le diocèse de Dakar le .

Entre temps, il obtient un baccalauréat série A (lettres) au collège Sainte-Marie de Hann de Dakar.

Après son ordination, il complète sa formation par une licence de Lettres classiques à l'Université de Dakar en 1967.

Prêtre[modifier | modifier le code]

À la fin de ses études, il exerce des ministères paroissiaux tout en étant professeur de latin et grec, puis directeur du petit séminaire de Ngazobil entre 1964 et 1967. Il a rendu hommage à Marcel Lefebvre en affirmant qu'il était devenu prêtre grâce à lui.

Il prend ensuite la tête du Grand séminaire de Sébikotane de 1968 à 1974.

Évêque, archevêque et cardinal[modifier | modifier le code]

Salle Monseigneur Théodore Adrien Sarr au Cours Sainte-Marie de Hann (Dakar)

Nommé le évêque du diocèse de Kaolack, situé à 200 km à l'est de Dakar, il est consacré le 24 novembre suivant. Il s'active particulièrement dans le domaine social, par la création de l'ONG Caritas-Sénégal, la construction de dispensaires et d'écoles catholiques dans les zones rurales, l'ouverture de centres de formation en agriculture et en élevage à Ndiebel et à Keur Bouba Diouf.

Il reste à la tête de ce diocèse pendant 26 ans jusqu'à sa nomination comme archevêque de Dakar le succédant au cardinal Hyacinthe Thiandoum.

Il a assumé plusieurs responsabilités au sein de la conférence épiscopale regroupant les évêques du Sénégal, de la Mauritanie, du Cap-Vert et de la Guinée-Bissau. Il a, en particulier, été responsable de la Commission du clergé et des séminaires et de la Commission des religieux. Depuis 1980, il préside la Commission pour l'éducation.

Par ailleurs, après en avoir été vice-président pendant 12 ans, il préside la Conférence épiscopale régionale de l'Afrique de l'Ouest (CERAO) depuis 2003.

Lors du consistoire du , le pape Benoît XVI l'élève au rang de cardinal avec le titre de cardinal-prêtre de la paroisse romaine Sainte Lucie de Piazza d'Armi (S. Lucia a Piazza d'Armi).

Le , il est nommé membre de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements et de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples.

Il participe au conclave de 2013 qui élit le pape François.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) « Les 100 personnalités qui font l'Afrique », Jeune Afrique, n° 2450-2451, du 23 décembre au 5 janvier 2008, p. 49

Liens externes[modifier | modifier le code]