Tcherkeska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tcherkeska d’officier du détachement cosaque de la garde impériale russe (musée de la garde, Saint-Pétersbourg).

La tcherkeska (en russe : черкеска) est un manteau traditionnel caucasien pour homme qui a également été adopté par certains cosaques. De nos jours la tcherkeska est un habit d’apparat.

Appellation[modifier | modifier le code]

Le terme russe est dérivé du nom du peuple tcherkesse (anciennement appelés Circassiens, de nos jours Adyguéens) originaire du nord du Caucase. Cette tunique est appelée en géorgien : ჩოხა, ტალავარი tchokha, t'alavari, en arménien : չոխա, tchokha, en persan چوقا, Czugha, en azéri : çuxa, en tchétchène : чокхиб, tchokhib, en lezghien : чуха, tchoukha, en adyguéen : цые, tsiya, en ossète : цухъхъа, tsouqqa.

Description[modifier | modifier le code]

Il existe différents types de tchokha traditionnelles en Géorgie, le modèle le plus répandu dans l’ensemble du Caucase est celui d’un long manteau sans col, descendant jusqu’en-dessous des genoux, cintré à la taille avec de large manches. Sur la poitrine on trouve les « cartouchières » caractéristiques appelées gazyrnitsy et destinées initialement à recevoir des tubes à poudre.

À partir du XIXe siècle la tcherkeska fait partie de l'uniforme des troupes de cavalerie russes dans les guerres du Caucase, en particulier des cosaques du Kouban et du Terek. Elle est complétée par la bourka, la papakha et le bachlyk.

Articles connexes[modifier | modifier le code]