Chœur des Cosaques de l'Oural

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Le chœur des Cosaques de l'Oural en 2009

Le Chœur des Cosaques de l'Oural (en russe : Уральский казачий хор) est un groupe de chanteurs russes et ukrainiens ; leur but est de communiquer au monde le bien culturel de l'Église orthodoxe russe, mais également les chants et traditions du peuple russe.

Historique[modifier | modifier le code]

La Révolution russe poussa beaucoup de Russes à émigrer, parmi lesquels beaucoup de Cosaques restés fidèles au tsar. Disséminés dans les différents pays d'Europe et d'Amérique, les familles et les amis furent de nouveau réunis quelques années après le début de leur exil. L'amour de leur terre natale a subsisté dans leur cœur, ils restèrent fidèles à la Sainte Russie des tsars, ils conservèrent avec soin les anciennes chansons et danses populaires.

Fondation[modifier | modifier le code]

Le Chœur des Cosaques de l'Oural fut fondé à Paris en 1924 par Andreï Ivanovitch Scholuch. Après la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, les membres du Chœur des Cosaques de l'Oural cessèrent leurs concerts, ils furent dispersés dans le monde entier. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, en 1956, Andreï Ivanovitch Scholuch reforma le Chœur des Cosaques de l'Oural. Ce nouveau chœur fut formé de chanteurs provenant du Chœur des Cosaques de la Mer Noire. Le membre le plus connu du chœur fut Ivan Rebroff.

En 1972, les membres du groupe vocal ainsi que Andreï Ivanovitch Scholuch devenus trop âgés, le chœur effectua sa dernière tournée.

En 1984, un nouveau Chœur des Cosaques de l'Oural fut formé par un ancien soliste du Chœur des Cosaques du Don, Michael Minsky, il fut composé de jeunes membres de l'ancien chœur et de nouveaux chanteurs. Après le décès en 1988 de son chef de chœur, ce dernier cessa ses concerts.

Quelques années plus tard, le Chœur des Cosaques de l'Oural fut reformé grâce à Wanja Scholuch, le fils du fondateur du chœur.

Le Chœur des Cosaques de l'Oural en 2008[modifier | modifier le code]

En 2006-2007, la direction musicale du Chœur a été assurée par Alexander Nefedov, fils de la chanteuse Alexandra. Depuis 2008, c'est l'Ukrainien Vladimir Kozlovskyy qui a repris ce poste[1].

Dans sa nouvelle formation, le Chœur des Cosaques de l'Oural est composé de Russes et d'Ukrainiens, ils représentent l'ancienne Russie impériale.

Présentation des choristes[modifier | modifier le code]

Les choristes se présentent sur scène vêtus de l'uniforme noir avec une bande bleue sur le col de la blouse et sur le côté du pantalon rentré dans des hautes bottes noires (le bleu rappelle la couleur de l'ancien régiment impérial des Cosaques de l'Oural). Le maintien des choristes est comparable à celui des anciennes chorales de la Russie tsariste, mains sur les hanches ou mains dans la ceinture nouant la blouse.

Extrait de l'Hymne des Cosaques de l'Oural[modifier | modifier le code]

« Dans les steppes infinies de l'Oural, terre ancienne de guerre sans fin, autrefois pays de liberté, Cosaque plein de gloire, souvent déjà tu subis des coups du destin, toi impressionnant fils de libre monarque... Même sur les terres étrangères je me rappelle le souvenir de ta puissance, du fond de mon âme je t'adresse un grand salut... » I. Tschulkov

Extrait du répertoire du Chœur des Cosaques de l'Oural[modifier | modifier le code]

Chants de l'Église orthodoxe russe[modifier | modifier le code]

Chants populaires de la Russie impériale et de l'Ukraine[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

Le Chœur des Cosaques de l'Oural par ses concerts, la vente de ses DVD et divers autres articles, vient en aide aux enfants hospitalisés de l'hôpital Vladimir.

Le lieu de répétition du chœur se situe à Erlangen en Allemagne. Actuellement ils se produisent dans toute l'Europe.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Ich bete an die Macht der Liebe (2001)
  • Erinnerungen an das Alte Russland Vol. 1 (2006)
  • Erinnerungen an das Alte Russland Vol. 2 (2006)
  • In den weiten Steppen des Urals (2007)
  • Lieder der russischen Seele – Erinnerungen an Alexandra (2007)
  • Russische Weihnacht (2007)
  • Ivan Rebroff und große russische Chöre (2008)
  • Perlen der russischen Kirche (2008)
  • Erinnerungen an das letzte Jahrhundert Vol. 1 + 2 (double-CD) (2008)
  • Weites Land am Dnjepr – Lieder der Ukraine (2008)
  • Schneeverwehtes Russland (2008)
  • 80 Jahre Ural Kosaken Chor : Jubiläums-Doppel-CD von 1924 bis 2008 (2008)
  • Gott und Welt (2008)
  • Stenka Rasins Traum (2009)
  • Lieder aus dem alten Russland (2010)
  • Chanteurs et danseurs de l‘Oural et balalaïkas d‘Ossipov à Paris (Mono version) (2013)
  • Chanteurs et danseurs de l‘Oural et balalaïkas d‘Ossipov à Paris (Stereo version) (2014)
  • Les plus beaux chants russes (Mono version) (feat. Andrej Scholuch) (2014, EP)
  • Weihnachten in Moskau (2016, compilation avec Meteor, Peter & Paul Chor St. Petersburg, Chœur des Cosaques de l'Oural, Chœur des Cosaques du Don et d‘autres)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Ural Kosaken Chor in Kirche Hemmental Schlattergarten, article de Fritjof Schultz-Friese sur bodensee-woche.de, 9 janvier 2013, consulté le 26 décembre 2013.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]