Taur Matan Ruak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Taur Matan Ruak
Illustration.
Taur Matan Ruak en 2018.
Fonctions
Premier ministre du Timor oriental
Ministre de l'Intérieur[a]
En fonction depuis le
(4 ans, 3 mois et 12 jours)
Président Francisco Guterres
José Ramos-Horta
Gouvernement Matan Ruak
Législature 5e
Coalition CNRT-PLP-KHUNTO
(2018-2020)
Fretilin-PLP-KHUNTO (depuis 2020)
Prédécesseur Marí Alkatiri
Président de la République démocratique du Timor oriental

(5 ans)
Élection 16 avril 2012
Premier ministre Xanana Gusmão
Rui Maria de Araújo
Prédécesseur José Ramos-Horta
Successeur Francisco Guterres
Biographie
Nom de naissance José Maria de Vasconcelos
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Baguia (Portugal)
Nationalité Timoraise
Parti politique PLP (depuis 2017)
Profession officier

Taur Matan Ruak
Présidents de la République démocratique du Timor oriental
Premiers ministres du Timor oriental

Taur Matan Ruak, nom de guerre tétoum de José Maria de Vasconcelos, est un homme d'État timorais membre du Parti de libération du peuple (PLP), né le à Baguia.

Officier de l'armée du Timor oriental, il remporte l'élection présidentielle de 2012 au second tour face à Francisco Guterres mais ne se représente pas en 2017. Il devient Premier ministre le , après la tenue d'élections législatives anticipées, et démissionne le [1], mais il revient sur sa démission le suivant[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est marié avec Isabel da Costa Ferreira, juriste et femme politique.

Il a été officier des Forces de défense du Timor oriental[3].

Président de la République[modifier | modifier le code]

Isabel da Costa Ferreira, son épouse, en 2016.

Candidat à l'élection présidentielle de 2012, soutenu par le Congrès national de reconstruction timoraise (CNRT) au pouvoir, il est arrivé deuxième au premier tour et a été élu avec 61,2 % des voix au second tour[4] le , contre Francisco Guterres (Fretilin) qui obtient 38,8 %[5]. Il succède à José Ramos-Horta le .

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Également ministre de l'Intérieur depuis le remaniement du 24 juin 2020.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]