Marí Alkatiri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mari.

Marí Alkatiri
Illustration.
Marí Alkatiri en août 2017.
Fonctions
Premier ministre du Timor-Oriental

(9 mois et 7 jours)
Président Francisco Guterres
Prédécesseur Rui Maria de Araújo
Successeur Taur Matan Ruak

(4 ans, 1 mois et 6 jours)
Président Xanana Gusmão
Prédécesseur Fonction créée
Successeur José Ramos-Horta
Biographie
Nom de naissance Mari bin Amude Alkatiri
Date de naissance (69 ans)
Lieu de naissance Dili (Timor portugais)
Nationalité est-timoraise
Parti politique Fretilin
Diplômé de Université Eduardo Mondlane (Maputo, Mozambique)
Profession Géomètre
Religion Islam sunnite

Marí Alkatiri Marí Alkatiri
Premiers ministres du Timor oriental

Marí Alkatiri, né le à Dili, est un homme d'État est-timorais. Il est Premier ministre du au , puis de nouveau du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Sous l'occupation indonésienne, Alkatiri vit en exil dans d'autres anciennes colonies portugaises, au Mozambique et en Angola et y travaille comme géomètre. Alkatiri est membre du Fretilin, l'ancienne guérilla devenue parti dominant.

Des émeutes éclatent au Timor oriental en mai 2006 à la suite de violents accrochages au sein de l'armée. Alkatiri est accusé d'avoir utilisé des unités de l'armée pour éliminer physiquement ses adversaires. Le 25 juin, deux ministres de son gouvernement démissionnent, le président Xanana Gusmão menace lui aussi de quitter ses fonctions si son Premier ministre ne s'en va pas. Le Fretilin au pouvoir ne demande pas la démission d'Alkatiri mais ce dernier quitte toutefois ses fonctions le 26 juin.

Deux mois après les élections législatives du , Alkatiri est nommé de nouveau Premier ministre et parvient à former un gouvernement de coalition minoritaire réunissant le Fretilin et le Parti démocrate. Mis en minorité, le gouvernement échoue à plusieurs reprises à faire voter le budget, ce qui amène le président Francisco Guterres à dissoudre le Parlement le 26 janvier 2018 et convoquer des élections législatives anticipées pour le 12 mai suivant. L'Alliance pour le changement et le progrès remporte la majorité absolue et Taur Matan Ruak devient le nouveau Premier ministre le 22 juin.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :